Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ensauvagement. L’équipe de badminton de Taiwan découvre Paris…

À quelques mois des Jeux Olympiques, la réputation de Paris est déjà entachée. Un article du quotidien le Parisien en date du 11 mars rapporte les mésaventures rencontrées par la délégation taïwanaise de badminton lors d’un récent séjour dans la capitale française à l’occasion des Internationaux de France qui avaient lieu du 5 au 10 mars.

Plus que la performance sportive, c’est principalement le séjour parisien qui aura marqué Tai Tzu Ying, troisième joueuse mondiale de badminton. La star taïwanaise détient par ailleurs le record de longévité à la première place du classement mondial en simple dames (214 semaines).

En effet, durant la compétition se déroulant dans la nouvelle Adidas Arena, Tai Tzu Ying était logée dans un hôtel du 18e arrondissement de Paris. Situé aux abords de la porte Montmartre, le lieu connaissait manifestement des lacunes en matière de sécurité…

Tentative d’intrusion dans une chambre d’hôtel à Paris

Le 4 mars dernier, la joueuse taïwanaise de badminton a partagé sa frayeur sur Instagram : « Quelqu’un a ouvert la porte de la chambre au milieu de la nuit et on a même tenté d’y entrer ».

Face à cette tentative d’intrusion d’un individu non identifié dans sa chambre d’hôtel, Tai Tzu Ying a eu le réflexe de se barricader avec divers objets et du mobilier de la chambre d’hôtel. Assez logiquement, la sportive renommée a concédé sur ses réseaux sociaux que « le quartier semblait dangereux. »

Un coach taïwanais se fait voler un bagage

Mais Tai Tzu Ying n’est pas la seule membre de la délégation taïwanaise à avoir redoublé de précautions dans ce 18e arrondissement parisien. Yang Po Han, 26e joueur mondial en double messieurs, a également décidé de renforcer la fermeture de la porte de sa chambre d’hôtel avec des raquettes…

Enfin, le coach de Lee Yang se serait pour sa part fait dérober l’un de ses bagages. Selon Valeurs actuelles citant une interview relayée par Radio Taïwan International, l’entraîneur aurait expliqué que les faits seraient survenus lors de leur arrivée en bus à l’hôtel depuis l’aéroport.

Quant à la réponse de la mairie du 18e arrondissement de Paris suite à ces faits, elle vaut le détour : selon elle, ces incidents « n’ont aucun lien avec l’Adidas Arena et la porte de la Chapelle »… Vivement les JO !

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Fête de la Saint-Yves à Paris : Célébrez le patron des Bretons le 19 mai 2024 !

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Ensauvagement. Paris : un rassemblement d’Afghans vire à l’émeute… dans l’indifférence des médias [Vidéo]

Découvrir l'article

Tourisme

3 conseils pour mieux profiter de son séjour à Paris

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration et criminalité : 77 % des violeurs interpellés à Paris en 2023 étaient des étrangers

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, Sociétal

JO 2024. Des hôtels parisiens très loin d’afficher complets…

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Duels. L’art du combat. Une exposition du 24 avril au 18 août 2024 au Musée de l’Armée (Paris)

Découvrir l'article

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Sociétal

France saccagée, épisode 8 : VILLEJUIF

Découvrir l'article

Sport

Paris. Jeux Olympiques 2024 : le chaos inévitable ? 

Découvrir l'article

International

Taïwan, la peur de l’invasion

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky