Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Tiers monde médical en Bretagne. A Vitré, les Urgences régulées une fois de plus ce samedi 23 mars

Concernant le domaine de la Santé, visiblement « Nous ne sommes pas en guerre » pour paraphraser le président de la République. Pas de formations massives en urgence, de médecins, d’infirmiers, d’aide-soignants, y compris avec des temps de formation moins longs, pas de hausses massives de salaires, pas de robotisation et d’utilisation de l’IA de manière régulière, rien, le tiers monde. Et une population de plus en plus laissée à elle même, ses impôts servant à enrichir par milliards quelques oligarques Ukrainiens, et à financer l’immigration et les associations qui oeuvrent en son sens.

Face à une pénurie de professionnels de santé, l’hôpital de Vitré annonce une régulation temporaire de son service d’urgence pour la journée du samedi 23 mars 2024. Cette décision est dictée par le nombre restreint de médecins urgentistes

Dès décembre 2020, le centre hospitalier de Vitré a instauré une régulation des visites médicales urgentes durant les heures nocturnes, confiée au centre 15, de 20h à 8h. Cette mesure s’étendra désormais aux heures diurnes du samedi 23 mars, de 8h à 18h, afin de gérer efficacement l’afflux de patients nécessitant une consultation urgente.

Durant cette période, le Service Mobile d’Urgence et de Réanimation (SMUR) demeurera opérationnel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, garantissant la prise en charge immédiate des cas les plus critiques. Le public est invité à contacter le centre 15, qui régulera les admissions en fonction de la gravité et de la nature des cas.

Le dispositif de régulation prévoit un accueil spécifique pour les urgences, avec une évaluation préalable par une infirmière d’accueil pour les patients arrivant sans avoir préalablement contacté le 15. Cette mesure permet d’assurer que les urgences vitales soient prioritaires tout en orientant les cas moins graves vers des structures adaptées ou vers un médecin traitant.

L’hôpital de Vitré s’engage à renforcer la coordination avec le SAMU pour optimiser la gestion des appels d’urgence, assurant ainsi que chaque patient reçoive l’attention et les soins nécessaires. En outre, le centre hospitalier maintient des services spécialisés, tels que le suivi des femmes enceintes, accessibles à tout moment, et la maison médicale de garde reste ouverte selon les horaires habituels.

La question n’est pas de savoir s’il va y avoir un drame un jour, mais quand ce drame aura lieu. Un enchainement de circonstances, plusieurs urgences vitales au même moment, à moyenne distance d’un hôpital régulé, couplé avec des services de secours (pompiers) en sous effectif, et vous aurez bientôt des victimes qui ne pourront tout simplement pas être prises en charge et qui décèderont, du fait de l’inaction, depuis des années, des autorités. Ceux qui, hauts fonctionnaires, ministres, députés, administratifs, ont contribué à massacrer l’hôpital public, depuis des décennies, occupent pour certains toujours des postes bien rémunérés, d’autres ont de belles retraites. Alors qu’ils devraient pourrir pour longtemps dans des cellules de prison, pour crime contre leur peuple.

Illustrations : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Tiers monde médical en Bretagne. A Vitré, les Urgences régulées une fois de plus ce samedi 23 mars”

  1. Richard dit :

    C’est la “Nouvelle Société Moderne” que nous avons voulu en votant toujours pour les mêmes.

  2. patphil dit :

    ben alors, ils n’ont pas trouvé de médecins syriens ou africains dans le demi million de migrants arrivés cette année?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, CARHAIX, Local

Hôpital de Carhaix : l’Etat ne respecte pas ses engagements

Découvrir l'article

GUINGAMP, Santé

Hôpital de Guingamp : 1500 manifestants pour défendre le système de santé et la Sécurité sociale

Découvrir l'article

VITRÉ

« Vivre ensemble » à Vitré. Interdit de séjour en France, un Albanais condamné après une attaque à la machette

Découvrir l'article

E brezhoneg, Ensauvagement, Local, Société, VITRÉ

Gwitreg : Klask a rae dramm, skarzhet e vo an Albanad eus Bro-Frañs

Découvrir l'article

VITRÉ

Cyclisme. Jenthe Biermans remporte la Route Adélie de Vitré 2024

Découvrir l'article

Santé

Malgré 50 000 postes à pourvoir, moins d’un Français sur deux souhaiterait exercer un métier du médico-social en raison notamment des bas salaires et des conditions de travail

Découvrir l'article

Sociétal, VITRÉ

Pays de Vitré : Drogues au volant, 222 permis retirés en 2023 !

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, E brezhoneg, Local, Patrimoine, VITRÉ

Gwitreg/Vitrë : gwerzhet eo chapel an Teir-Maria !

Découvrir l'article

E brezhoneg, Ensauvagement, Local, Société, VITRÉ

Gwitreg : tri c’harr-tan devet e Debussy

Découvrir l'article

E brezhoneg, Local, Religion, Société, VITRÉ

Gwitreg : ar sapin nedeleg diheiet

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky