page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Arrivée au pouvoir des Droites Nationales : l’art de repousser l’inéluctable [l’Agora]

La Droite Nationale va arriver au pouvoir. C’est sûr. C’est écrit. Et pourtant…

Et pourtant, il y a quelque chose de pathétique dans la volonté du Système de repousser l’inéluctable. Indéfiniment. “Les vieux trucs des politiciens” dont parlait Jean-Marie Le Pen au soir du 21 avril 2002. Dernière petite tentative en date : ce collectif de chercheurs et d’élus de gauche qui appelle à “l’adoption urgente de la proportionnelle pour sauver la Démocratie“. Arroseur arrosé : le scrutin majoritaire a été maintenu pour empêcher des vagues successives de députés FN à l’assemblée nationale, désormais ce même scrutin pourrait favoriser l’accession au pouvoir de son successeur, le RN, et la marginalisation des partis de gauche, devenus totalement minoritaires dans le champ politique.

Au Portugal, “l’Etablissement” représenté par le PS et le PSD (centre-droit), ont réussi le tour de force d’inventer une nouvelle forme de gouvernement par période de deux ans chacun dans le seul but de faire barrage à Chega. “Faire barrage”, c’était l’expression favorite du camp du bien en France. “Front Républicain”, “faire barrage”, la petite carambouille devait terroriser par avance toute formation ou tout responsable politique éventuellement tenté de s’allier avec le Front National. La nouveauté avec le Rassemblement National, c’est qu’il n’aura peut-être même pas besoin d’un LR ou d’un Dupont-Aignan quelconque pour accéder au pouvoir, le petit catéchisme culpabilisateur du camp du bien ne servant plus à rien.

Et le pire de l’histoire est que le camp du bien ne fait pas le rapprochement entre ses petites tentatives pathétiques de “puputsch institutionnel” et les coups d’état administratifs qu’il dénonce chez les autres, en Turquie par exemple :

Même Gaël Briand de l’UDB, y va de son petit couplet “démocratique” :

Il sera pourtant le premier à contester le résultat des urnes si le RN est élu !

Mais toutes les petites filouteries, aussi minables soient-elles, ne permettront pas de repousser l’inéluctable : l’arrivée des Droites Nationales au pouvoir partout en Europe, voir partout dans le monde. Pour une simple et bonne raison : pour ce qui est de l’Europe et des Etats-Unis, leur moteur principal est l’immigration. Et l’immigration, au regard de la démographie africaine et moyen-orientale et au regard du pouvoir des mafias qui l’organisent avec la complicité des ONG n’est pas prête de se tarir. Or, l’immigration est bien le carburant principal des partis de Droite Nationale. Car s’il n’y avait que la crise économique pour attiser le ressenti des populations à l’encontre des partis modérés, la Gauche populiste aura, elle aussi, sa chance dans la course au pouvoir. Or, malgré l’habituel discours de Mélenchon qui accumule les suppositions pour faire gober à ses militants que si telle ou telle condition était réunie, il serait déjà à l’Elysée, la Gauche alternative est au plus bas dans les urnes. Et elle le restera.

Au plus bas, car elle est embourbée dans le wokisme et les délires féministo-transgenre. Au plus bas, car elle pense accéder au pouvoir grâce aux votes de sa nouvelle clientèle : les masses immigrées et islamisées qui ne votent pas. Au plus bas car elle est vomie par les autochtones européens, notamment les classes ouvrières et moyennes, qui sont, en même temps, les grands perdants de la mondialisation Macron et de l’immigration Mélenchon. Pour parler en franglais : les “loosers somewhere” rejettent tout autant les “winners anywhere” que les “traitors elsewhere” !

Avec la guerre à Gaza, le délire immigrationniste pro-Palestinien d’une certaine gauche est pourtant devenu psychiatrique. Qui suit l’actualité du député LFI de la Seine Saint-Denis Thomas Portes peut, par exemple, se demander si celui-ci est toujours un député français ou s’il est devenu un député palestinien. Quand l’obsession pour “l’Autre” rejoint la petite stratégie électorale dans une “circonscripchion” du 9-3 où le Grand Remplacement est un “fantasme” évident. En marchant dans la rue, ça crève les yeux !

Certaines gauches ont pourtant compris le danger de s’aliéner la population de souche pour draguer les masses immigrées : la Gauche danoise bien entendu mais également désormais le Sinn Fein irlandais, pourtant allié de LFI au parlement européen au sein du groupe GUE/NGL ! Mais en Bretagne ou en France, cette prise de conscience est impossible. Notamment en Bretagne où la Gauche nationaliste ou autonomiste sera parmi les derniers défenseurs de l’amour de “l’Autre”, surtout s’il est musulman, voilé et barbu. Et qu’il veut s’installer à Callac ou Montgermont.

En France, la Gauche pense donc pouvoir repousser l’inéluctable. Le maire PCF de Montreuil est, quant à lui, à mi-chemin entre la possibilité de repousser encore un peu l’échéance et le débat sur “l’après” (l’après prise de pouvoir de Marine Le Pen). Tout cela est pathétique et toutes les “réunions à la Mutualité” du monde pour “organiser une réponse unie au danger fasciste” ne réussiront pas à dissuader les masses populaires autochtones de voter pour Marine Le Pen ou Eric Zemmour. Car tout le monde en a marre de l’immigration. Marre ! Marre ! Maaaaaarre ! Et il n’y a que la Gauche babouche qui ne s’en aperçoit pas.

Reste à savoir ce que feront les immigrés lors de la future victoire de la Droite Nationale. Une minorité choisira sûrement de s’assimiler et considèrera que le temps du séparatisme intérieur est terminé. Et la majorité.?.. Choisira-t-elle de servir de “chair à voter” pour la Gauche qui la considère comme une clientèle captive ou formera-t-elle ses propres partis politiques (il en existe déjà mais ils sont groupusculaires) clairement islamistes ? En Belgique, c’est ce qu’il s’est passé avec la création du parti ISLAM qui fait actuellement scandale. Mais celui-ci étant d’obédience chiite, ses chances de succès dans les populations sunnites immigrées en Belgique sont plus qu’hasardeuses.

La Gauche repousse, par quelques châteaux de sable, l’échéance fatale tant qu’elle le peut et n’aura, quand Le Pen sera au pouvoir, que la rue, le blocage et les manifestations comme solution de remplacement. Pas sûr que la population ne se lasse pas de ce déni de démocratie à force…

Mathurin Le Breton

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Arrivée au pouvoir des Droites Nationales : l’art de repousser l’inéluctable [l’Agora]”

  1. Durandal dit :

    Bonjour,

    Chez le gauchiste, le soutien des nationalistes gazaouis procède de la même névrose que la condamnation d’Erdogan. La gauche soutient les autochtones et les nationalistes quand ils sont à l’étranger.

    Nous pouvons constater cette même névrose pour la droite qui soutient des colons israéliens envahisseurs du territoire palestinien, parce que l’envahissement ne les concerne plus…

    Cordialement.

    M.D

  2. gautier dit :

    Quand elle regarde, elle à toujours les yeux écarquillé se demandant si elle a dit une connerie ! en France c’est pareil, notre Maron national se demande la même chose se demandant si il est bien président, après avoir essuyé l’espèce de farine blanche sur le nez et sur son veston !! décadence total de nos élites européens ! sans oublier le Pape et la curie qui donnent des leçons sur la famille !! chut ! certains ont uns femme et même des enfants !! mais faut pas le dire !! décidément l’Italie est foutue avec les socialos gauchos !

  3. Pschitt dit :

    Le problème (insoluble ?) est que “s’assimiler” signifie en premier lieu renoncer à l’islam. On rabache l’expression “pratiquer un islam compatible avec la République”, mais c’est un oxymore. Ce sont deux systèmes de droit et de valeurs incompatibles. L’islam n’est pas modifiable : il n’a pas de pape et le Coran a été dicté par Dieu. La seule solution d’assimilation est de modifier la République pour parvenir à une République compatible avec l’islam. Certains s’y emploient déjà.

  4. louis dit :

    la gauche en france a accumuler les erreurs allant jusqu’a pactiser avec macron de plus en effet la submersion du continant joue a fond pour les partis de droite petit bémol on s’en est aperçu depuis longtemps ces partis se détestent cordialement a quand un soupçon de solidarité et d’intelligence 😆

  5. PL44 dit :

    Que fera la gauche quand Le Pen sera au pouvoir (ce qui est quand même beaucoup supposer) ?
    Mais que fera aussi l’extrême centre ?

  6. Franck dit :

    Malheureusement, même si la Droite Nationale venait au pouvoir cela ne changerait pas grand chose, voir la Meloni en Italie. Le RN à entamé depuis longtemps le virage pour se dédiaboliser et a beaucoup adouci ses discours, mais malgré cela sa dirigeante porte un patronime qui est maudit pour dix générations et j’ai le sentiment que pour 2027 on est en train de nous préparer le même scénario qu’en 2017, avec le même résultat.

  7. Gaï de ROPRAZ dit :

    Il y a URGENCE, et le problème n’est pas du fait des prochaines elections.
    Ainsi, tout le monde s’accorde à dire que la Droite sera au pouvoir lors des prochaines elections. Ouais, d’accord, Bravo ! … Mais je le répète : Le problème n’est pas là. Le problème, sinon la Grande Question de confiance qui sera posée au peuple sera : De quelle manière arrêter le flux migratoire, et en même temps expulser toutes ces hordes d’Arabos-Negritudes qui envahissent le territoire national ?…

  8. Bran ruz dit :

    J’aime bien le terme “gauche babouche ” , mais gauche coranique ou gauche soumise à l’islam politique lui va bien également. Que les musulmans ne s’y trompent pas , les collabos gauchiasses de tous genres n’ont que faire d’eux , non, seulement leurs votes les interessent. Ils sont les idiots très utiles de Melenchon et consorts pour un possible accès au pouvoir à moyen ou long terme.
    La démocratie pour cet attelage mal assortie, n’est qu’un faux nez qui cache l’envie de mettre en place un système gauchos islamique totalitaire qui eradiquera les autochtones que nous sommes.

  9. kaélig dit :

    Bon…Effectivement le constat est clair, l’Europe s’avère incapable d’endiguer l’invasion migratoire, tout au plus, à grand coup de subventions, elle a délégué cette mission à des états extérieurs, Turquie, Tunisie, Egypte…pour 20 Mds€.
    Les féministes de tout poil qui revendiquent l’égalité homme/femme, vont sans doute m’agonir “d’injures, de vespes et de quolibets”, mais en période de danger, de guerre, les femmes sont mal placées pour prendre des décisions courageuses, de se montrer “méchantes”, c’est contre leur nature, “fonctionnellement” elles en sont incapables…Existe-il des Générales de Brigade ?
    Existe-t’il de femmes cheffes d’Etat capables de lutter efficacement contre le trafic de drogue comme Bukéle Pt plébiscité du Salvador pour avoir réduit les homicides de 5000% (106/100 000 hab à 2,4 de 2015 à 2023 ou Duterte puis Marcos Pts des Philippines qui recommandent à leur population de tuer les trafiquants…Evidemment, toutes les ligues de vertu mondiales leur tombent sur le dos les traitant de dictateurs pourtant adulés par leurs électeurs.
    Les “bonnes Soeurs” Maires de Lille, de Nantes, de Rennes sont-elles qualifiées ne serait-ce que mentalement, pour rétablir la sécurité dans leur ville ?
    Van der Leyen, Méloni, voire Marine Le Pen auront-elles le courage de dire “stop à l’immigration” comme la 1ere Mistre du Danemark ou Mr Orban ? Rien n’est moins sûr car pour celà il faut savoir “être méchant” quitte à affronter l’opprobe internationale des bien-pensants.
    Comme le répète le Camarade Gaï, rien n’est réglé, et il faudra probablement attendre une situation d’anarchie, d’insurrection, d’insécurité telle pour que menacés dans leur existence même “nos élites” voire un “coup d’Etat” rétablissent l’ordre dans le pays avec les “bavures” colatérales inévitables.

  10. Fred G dit :

    Soyons lucides, le RN (et R!) reste dans l’UE, l’OTAN, l’Euro et fera donc comme l’Italie de Meloni, contrainte d’appliquer la politique migratoire de l’UE (452000 titres de séjour à de nouveaux immigrés légaux en 2024 !). Sans FREXIT (contrôle de la monnaie) la France endettée fera de même, subissant de la BCE le même chantage au rachat de dettes (obligations, marché secondaire). Cordialement

  11. patphil dit :

    la droite la plus bête du monde disait le socialiste guy mollet;
    la goche et les syndicats ont fait élire macron, ne l’oubliez jamais

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre, Vidéo

“La jeunesse emmerde le Front National” des Béruriers Noirs. Chronique d’une défaite totale [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, Politique

Les Bretons votent-ils « comme des cons » ?

Découvrir l'article

Politique

La Bretagne qui va bien… la Bretagne qui va mal

Découvrir l'article

Politique, ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : Marine Le Pen voulait démonter le parc éolien

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Zemmour ou Marine, les leçons de la présidentielle, par François Bousquet et Jean-Yves Le Gallou [Vidéo]

Découvrir l'article

A La Une, Législatives 2022, Politique

Législatives 2022. Gilles Pennelle (RN) : « On nous fait un faux procès sur le jacobinisme » [Interview]

Découvrir l'article

Politique

Élisabeth Lévy : « Derrière ce traitement de l’électorat RN, il y a un mépris social »

Découvrir l'article

Politique

Présidentielle 2022. Les propos de Marine Le Pen sur les langues régionales déformés par Ouest-France ? [Maj]

Découvrir l'article

Politique

Débat Macron vs Le Pen : voyage au bout de l’ennui

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky