Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Lituanie : une proposition de loi pour criminaliser l’ancien Parti communiste

Pendant qu’en France, ils font la pluie et le beau temps à différentes échelles de la vie politique, en Lituanie, un projet de loi vise à criminaliser l’ancien Parti communiste lituanien (LKP). Présenté par des députés conservateurs, le texte a été adopté en première lecture le 26 mars 2024. Il impose aux anciens membres du parti de déclarer leur affiliation s’ils se présentent à un poste à haute responsabilité ou à un mandat électif.

L’objectif de cette loi est de faire reconnaître le LKP comme une organisation criminelle et de responsabiliser ses membres pour les crimes commis pendant l’occupation soviétique. Le projet de loi a déclenché un vif débat entre historiens et politiciens, certains soulignant la complexité de l’histoire du parti et s’opposant à une instrumentalisation politique du passé.

Crimes communistes dans les Pays Baltes

Il est important de rappeler les crimes du régime communiste dans les Pays Baltes, qui ont subi une occupation soviétique brutale de 1940 à 1990. Des centaines de milliers de personnes ont été déportées, emprisonnées ou assassinées. Le LKP a joué un rôle direct dans la mise en place de ces crimes, en tant que bras local du Parti communiste d’Union soviétique.

Lettonie. A Riga, le musée des occupations ouvre grand les yeux sur les conséquences du communisme et du nazisme

 

Les partisans de la loi arguent que la criminalisation du LKP est nécessaire pour rendre justice aux victimes et pour empêcher l’oubli de ces crimes. Ils soulignent également que l’appartenance au parti était un choix personnel et que les membres doivent être tenus responsables de leurs actes.

Les opposants à la loi estiment qu’elle est une simplification excessive de l’histoire et qu’elle vise à diaboliser tous les anciens membres du LKP. Ils soulignent que le parti était composé de personnes aux motivations diverses et que tous n’ont pas participé aux crimes du régime. De plus, ils craignent que la loi ne soit utilisée à des fins politiques pour stigmatiser et exclure certains groupes de la société.

On rêve parfois que nos communistes locaux aillent faire un tour dans les Pays Baltes et y fassent l’apologie du communisme en public, juste histoire de voir la réaction de la population.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Lituanie : une proposition de loi pour criminaliser l’ancien Parti communiste”

  1. Bergeron dit :

    Quand on voit aujourd’hui les révélations concernant, chez nous, des journalistes reconnus, occupant même parfois des postes de direction de rédaction, par exemple à L’Express, au Canard Enchaîné etc. qui étaient en fait des espions soviétiques grassement stipendiés, c’est-à-dire des traitres à l’état pur, et que ces révélations ne troublent personne, ne génèrent aucune action pour récupérer l’argent de la trahison, on se dit qu’il y a en effet encore beaucoup de ménage à faire en France!

  2. voronine dit :

    UN BEL EXEMPLE POUR LA FRANCE ….à quand la criminalisation du macronisme qui en deux quinquénats aura détruit l’ossature du pays ,détruit l’économie , la réputation internationale de la FRANCE , causé plus de 1000milliards de dettes, détruit les espoirs des citoyens , fait sombrer le pays dans l’insécurité , détruit la Nation ,

  3. dédou dit :

    Si seulement les élections étaient le reflet des commentaires, la France pourrait peut-être redevenir la France fière et entreprenante…..compris les bretons ?

  4. patphil dit :

    du passé faire table rase, hier les commmunistes, aujourd’hui les macronistes, les gauches, les wokistes

  5. mouchet dit :

    Après nos 2 grandes guerres initialisées par les USA pour mettre la main sur l’Europe, le communisme de 1917 s’est étendu pour lutter contre ce capitalisme destructeur pernicieux qui ruina l’Allemagne et la Russie. Bref tout cela est terminé la Russie et les BRICS ne veulent plus de dictature dollars et cette 3ème guerre mondiale déclarée actuelle, s’appelle guerre contre la suprématie du dollars, l’euro et l’occident cigale, couvert de 300’000 milliards dettes irremboursables et vit sur le dos du monde productif. Dans le contexte du communisme qui a fait 100 millions de morts le capitalisme en a fait autant sinon plus avec toutes les guerres. Les pays intelligents comme le Vietnam du nord et sud ou les USA ont fait 4,5 millions de morts ce pays est uni et on vient voir cette réussite. L’holocauste des USA fut un désastre et aucuns crimes contre l’humanité comme en Irak a été nommé contre les USA qui sont les pires massacreurs pernicieux de l’humanité surtout avec leurs épidémies SARS COV 2 de laboratoire avec 16 millions de morts. Donc un minimum de 35 millions de morts en 30 ans en ayant exterminé 10 millions d’Amérindiens entre autre.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique, Sociétal, Société, Tribune libre

Gauche : quand son propre cerveau ment à ses propres yeux [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Avant les Législatives, le Nouveau Front Populaire fait peur. Une cambodgienne témoigne : « Nous avons vécu sous un régime communiste, nous avons vu les souffrances qu’il a causée » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, Culture & Patrimoine, Histoire

Michel Festivi ( La désinformation autour du Parti communiste « français ») : « Depuis 1945, les droites au sens large sont reléguées dans le camp du mal et les gauches et les extrêmes gauches dans le camp du bien » [Interview]

Découvrir l'article

A La Une, GUINGAMP, International

« La répression à Cuba est la pire d’Amérique latine » : Entretien avec Rosa María Payá

Découvrir l'article

Immigration, International

Pologne. 100 000 tentatives d’entrées illégales dans l’UE depuis la Biélorussie, 90 % des clandestins détiendraient des visas russes

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Législatives 2024. Le communisme, l’idéologie aux dizaines de millions de morts

Découvrir l'article

GUINGAMP, International

Björn Söder : « L’UE doit cesser de financer les atrocités commises par le régime cubain »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Communisme. L’héritage de Lénine…

Découvrir l'article

International

Communisme. 1063 prisonniers politiques à Cuba en fin 2023

Découvrir l'article

International

Massacre de Jazovka. Pourquoi la Croatie honore-t-elle les bourreaux communistes en même temps que les victimes ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky