Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Florence (Italie). Des migrants “mineurs isolés” tunisiens mettent le feu au centre d’accueil avant de tenter de bloquer les portes pour empêcher le personnel de fuir

Quatre mineurs de nationalité tunisienne, tous âgés de 16 à 17 ans, ont été inculpés car ils sont soupçonnés d’être responsables d’un incendie qui s’est déclaré à Florence, dans la nuit du 3 mars, via di Novoli, dans la structure pour mineurs non accompagnés dans laquelle ils étaient hébergés. Selon les premières investigations menées par les pompiers qui sont intervenus pour éteindre les flammes, le feu a été provoqué par l’incendie volontaire de matelas, de vêtements et de morceaux de bois.

Selon Fanpage, l’alarme a été donnée par les opérateurs du centre, qui avaient déjà évacué le bâtiment à l’arrivée de la police et des pompiers. Les mineurs non accompagnés responsables de la tentative d’incendie auraient mis le feu à des chiffons qu’ils auraient ensuite jetés sur un matelas à l’intérieur de la cuisine. Un épais nuage de fumée s’en est dégagé, envahissant les chambres et forçant les éducateurs et les enfants à fuir. L’un des travailleurs est même resté coincé à l’intérieur pendant quelques minutes avant de réussir à se sauver. L’incendie a été éteint en une demi-heure environ par les pompiers.

Une dispute avec un éducateur serait à l’origine de l’incendie. Le centre pour enfants explique que les problèmes ont commencé 24 heures avant l’incendie : “Le coordinateur a trouvé des garçons tunisiens en train de fumer du haschisch et a immédiatement pris des mesures en appelant la police, qui est intervenue en effectuant des perquisitions et en trouvant de petites quantités de drogue. Le lendemain, au moment de l’incendie, ce garçon a quitté spontanément le centre, mais la police l’a trouvé errant et l’a ramené dans nos appartements, ce qui l’a mis dans une colère noire. Un de nos opérateurs lui a demandé d’aller se coucher, mais lorsqu’il est retourné à son bureau, il a senti une odeur de fumée à l’étage.

Il s’est précipité à l’étage et a trouvé des chemises enflammées imbibées d’après-rasage et deux enfants qui essayaient de mettre le feu au matelas. Nous avons alors évacué tout le monde et appelé les pompiers”. Selon le récit du personnel, les quatre garçons se sont également placés devant la porte pour bloquer le passage des travailleurs, mais heureusement, ils ont tous réussi à s’échapper et à quitter le bâtiment. La police vérifie actuellement ce scénario : s’il est confirmé, quatre des garçons pourraient être inculpés de tentative d’enlèvement.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

17 réponses à “Florence (Italie). Des migrants “mineurs isolés” tunisiens mettent le feu au centre d’accueil avant de tenter de bloquer les portes pour empêcher le personnel de fuir”

  1. marco dit :

    Et bla bla bla ,,”Tu te fais avoir une fois je te plains ,,deux fois bien fait ,trois fois ,pas assez “Kroutchef .Et mille fois ??Mon pere disait ,,ils nous font radoter .Je le disais encore ce matin sur reseau libre ,,,BFPLG ,pathologik ,,zaiment ca ces neuneus de popu du vivre ensemble ,,

  2. dude dit :

    Déjà délinquants, futurs criminels en puissance. Retour au bled et vite

  3. Francesco dit :

    Leur prochaine étape: partir en France!

  4. Hadrien Lemur dit :

    Quatre mineurs tunisiens de 16 à 17 ans ? Mais où sont donc leurs parents, au bled ? Alors il serait cruel de les retenir chez nous…chacun sa merde !

  5. Aghir dit :

    On peut espérer que la justice italienne sera moins clémente qu’en France et qu’elle expédie tout ce beau monde d’où il vient! Sinon, ils seront en France dans moins de deux mois…….

  6. louis dit :

    ben quand on fait venir ce genre de prix nobel par paquet de mille = résultat !

  7. guillemot dit :

    Des chances pour la France, ces jeunes, c’est certain . Mais comment font ils pour avoir des ordinateurs portables et , souvent , des smartphones de la dernière génération, et qui paie les abonnements ? encore un grand mystère !!!

  8. Dedou dit :

    Comme disent nos ministres: ” aucun lien entre immigration et criminalité ” !

  9. Cléo Patre dit :

    Il faut les excuser: pas de parents, la nostalgie du pays natal, une culture et une religion que les occidentaux devraient comprendre et assimiler.
    Soyons sérieux, convertissons-nous à l’Islam, présentons nos excuses à ces personnes et donnons leur gîte, couvert, argent de poche et une Mercedes pour aller voir leur famille au bled. Vous verrez qu’avec un peu d’humanité et de vivre ensemble, tout va rentrer dans l’ordre.

  10. NOEL dit :

    Des violeurs en puissance et de dénoncer cette racaille , une jeune femme du groupe Némésis se retrouve en garde à vue , prisonnière politique , oui çà existe sous le régime macroniste .

  11. patlgx dit :

    retour au bled par avion transal et hop tous dehors par la porte AR .. sans parachute

  12. Gaï de ROPRAZ dit :

    Je suis étonné: C’est un article très mal écrit qui s’éloigne de la rigueur rédactionnelle à laquelle m’avait habituée Breizh Info. Ceci dit, pour en revenir à ce qui est écrit, rien ne m’étonne des Arabes puisque de toutes manières, la majorité des Francais “”ne les connaissent pas””. De ce fait, il faut bien expliquer qu’un Arabe, avant toute chose, reste un Arabe avec ses croyances, sa religion, et son amertume envers “le Blanc”. Il faut bien comprendre que tout Arabe est raciste envers “le Blanc”. Pour comprendre cela, reprenez vos livres d’Histoire aux pages qui traitent des conquêtes de l’Orient, et surtout, restez à l’écoute de ceux “qui savent”, et qui ont vécu dans les pays Arabes. Le reste, tout au moins cet “article”, c’est du blah blah blah …. et quant au “”Vivre ensemble””, bien entendu, ce n’est qu’une image d’Epinal, loin, Tres loin de la réalité.

  13. xavier dit :

    tout a fait ça..!

  14. alienor dit :

    tentative d’enlèvement ? vraiment ? en empêchant le personnel de sortir, j’appelle tentative de meutre !

  15. Durandal dit :

    Bonjour,

    Dommage que ces mineurs isolés aient échoué.

    Cdt.

    M.D

  16. patphil dit :

    la place des enfants est avec et donc chez leurs parents!

  17. Brare-Wahl dit :

    16,17 ans, il ne s’agit pas d’enfants. Cette imposture de “mineurs isolés” fait partie du plan d’invasion de l’Europe et de la disparition de notre civilisation, organisé depuis 1945. Cela navre la minorité des gens qui le constatent, mais on ne peut rien contre les masses veules et ignorantes qui élisent des chefs d’état qui les méprisent, les trahissent et oeuvrent à leur disparition .

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Tribune libre

Mais où iront les migrants quand l’Europe sera devenue l’Afrique ? [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Immigration, International

Freedom of Movement Solidarity Network : le nouveau réseau des associations pro-migrants pour accélérer l’invasion

Découvrir l'article

Châteaubriant, Immigration

Châteaubriant (44) : 7 collectifs de “chrétiens de gauche” vont animer une réunion publique sur l’immigration

Découvrir l'article

A La Une, Environnement, Immigration, International, Sociétal

Grand remplacement. Les Européens plus inquiets de l’immigration que du changement climatique

Découvrir l'article

A La Une, Immigration

Nouveau bateau ONG pro-migrants en Méditerranée : un nouvel affront à l’Italie

Découvrir l'article

International

Tyrannie politique en Allemagne. Un politicien de l’AfD condamné pour avoir mis en garde contre les viols collectifs commis par des migrants

Découvrir l'article

International

Manifestation contre l’immigration en Tunisie : « Nous ne voulons pas que les migrants occupent et détruisent notre ville »

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, International, Justice

Immigration. Un gang serbe faisait entrer des clandestins tunisiens en France

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. 8 000 clandestins supplémentaires ont débarqué en 20 jours

Découvrir l'article

International

Royaume-Uni. Farage demande au gouvernement de publier les statistiques complètes sur les crimes commis par les migrants

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky