Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

En avril, le marché du véhicule d’occasion a fortement progressé de 10,2%

En avril, avec 467 491 immatriculations, le marché du véhicule d’occasion a fortement progressé de +10,2% par rapport à avril 2023, bien aidé par deux jours ouvrables supplémentaires.

A jours ouvrables constants, le marché aurait légèrement baissé de -0,3%, le mois d’avril enregistrant 21 jours ouvrables contre 19 en 2023. Depuis le début de l’année, la progression est de +3,7% en volume.

Comparée à la période pré-covid et avril 2019, la baisse est de -7,1% en avril et -5,1% depuis le début d’année.

Chiffres et tendances clés marché VO

– Le prix moyen d’un véhicule sur AutoScout24.fr atteint 31 287 €, soit le même niveau qu’en février. Celui des véhicules essence repart à la hausse de +0,9% après une légère réduction en mars, soit 33 918 € contre 33 600 €.

– Les marques Premium allemandes enregistrent une perte de -3,8% en part de marché. La plupart des marques allemandes sont nettement en dessous de la moyenne du marché, même si elles enregistrent des volumes en hausse.

– Les marques japonaises voient leur part de marché augmenter de +2,1% alors que les marques coréennes progressent fortement

de +23,9% en volume et +12,4% en part de marché.

– Les marques de véhicules électriques françaises performent bien avec la Renault Zoé toujours en tête des ventes suivie par la Peugeot 208 qui enregistre un volume en augmentation de +91,5%. La Tesla Model 3 reprend sa place sur le podium. La Peugeot 2008 sort du TOP 10 au profit de la Tesla Model Y qui prend la 7ème position.

– Les motorisations Diesel augmentent légèrement en volume de +1,1% mais perdent -8,3% en part de marché. La part de marché des Diesel reste néanmoins à 47,9%. Les véhicules électrifiés (électriques et hybrides) enregistrent un volume en progression de +64,7% et dépasse la part de marché de 10,6%.

– Tous les segments d’âge progressent (à l’exception de celui des 11 à 15 ans), bien aidés par les deux jours ouvrables supplémentaires. Le segment des très jeunes occasions enregistre la plus belle hausse de +14,9% en volume soit +4,3% en part de marché.

« Le marché de l’occasion progresse vigoureusement de plus de 10% en avril bien aidé par deux jours ouvrables supplémentaires qui avaient manqué au mois de mars. Le volume global est en légère baisse par rapport au dernier mois, en ligne avec la saisonnalité du marché automobile.

Ce début d’année 2024 montre un volume en hausse globale de +3,7%.

Dans le même temps, le marché du véhicule neuf progresse de +7,0% mais reste à plus de -20% en dessous des volume Pre-Covid.

Les marques allemandes semblent délaissées au profit des marques françaises, japonaises et surtout coréennes, probablement plus attractives en termes de prix.

Pour la première fois depuis la crise automobile suite au Covid, le segment des très jeunes occasions progressent deux fois plus rapidement que les autres segments (+4,3% contre environ +2%) ce qui montrent que le marché du véhicule neuf reprend une certaine normalité en immatriculant des véhicules pour des périodes réduites (location court terme, immatriculations tactiques…).» commente Vincent Hancart, Directeur Général d’AutoScout24 France.

Sources : NGC Data sur base des chiffres au 30/04/24 et analytics AutoScout24 France.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “En avril, le marché du véhicule d’occasion a fortement progressé de 10,2%”

  1. Poulbot dit :

    Il est normale que le marché de l’occasion progresse , l’électrique est un fiasco , d’une part du fait d’une décote rapide, de l’impossibilité de les réparer au moindre accident , le cout de remplacement de batteries , la faible autonomie , sa dépendance aux aléas climatique (on la vue cette hiver), sont prix ; de ce faite ceux et celles qui ce sont fait avoir retourne dés que possible au thermique , même les loueurs de voitures revendent leurs flottes de véhicules électrique.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Auto-Moto, Economie

Après avoir annoncé l’interdiction des voitures essence et diesel…Bruxelles approuve des règles visant à donner une nouvelle vie aux moteurs à gaz et diesel

Découvrir l'article

Auto-Moto

Marché des voitures d’occasion : tendances actuelles et conseils pour un choix éclairé

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie

Automobile. Un marché de l’occasion stable en 2023 ?

Découvrir l'article

Auto-Moto

Comment économiser sur la maintenance d’une voiture ?

Découvrir l'article

Auto-Moto

Acheter une voiture en Belgique, mode d’emploi

Découvrir l'article

Economie

Dans quelle voiture d’occasion investir pour 5.000, 10.000, 15.000 voire 20.000 Euros ?

Découvrir l'article

Economie

Connaissez-vous l’assurance auto…au kilomètre ?

Découvrir l'article

Economie

Véhicules d’occasion. Le kilométrage moyen en France est de 166 074 km

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie

Marché de l’occasion automobile. 2021, une année record en terme d’immatriculations…mais aussi de hausse des prix

Découvrir l'article

Auto-Moto, Economie

Automobile. Sur les 6 premiers mois de l’année, le marché de l’occasion affiche une hausse record

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky