page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration musulmane en Europe. Quels défis attendent les Européens ?

Le Grand remplacement est une réalité criante, exacerbée par l’essor de l’Islam en Europe. L’islamisation croissante est soutenue par des réseaux, alimentés par les flux migratoires actuels et futurs. Malgré le rejet massif de l’islam par la population, nos élites feignent l’ignorance des rapports conflictuels, ils ne souhaitent pas désigner l’ennemi, qui, pour sa part, n’hésite pas à cibler le monde blanc dans sa globalité. À l’exemple d’Erdogan qui scande, devant des milliers de partisans rassemblés le 28 octobre 2023, « Ô l’Occident, je m’adresse à vous : voulez-vous relancer une nouvelle croisade du Croissant contre la Croix ? ».

L’Islam, une construction dans la confrontation à l’Europe

Depuis les temps de Mahomet, l’Islam s’est construit dans la confrontation à l’Europe. Après avoir écrasé les Byzantins et les Perses, les Bédouins répondant à l’appel du prophète, se sont emparés de l’Egypte, de l’Afrique du Nord puis de l’Espagne. Pendant des siècles, les arabo-musulmans, puis les ottomans, ont déferlé sur l’Europe par le Danube et les Balkans. Il aura fallu que les « Europenses » (Chronique de Moissac) par conscience d’eux pour permettre la défense de l’Europe à Poitiers, Grenade, Lepante et Vienne et partout où il fallait défendre les intérêts des européens. L’affirmation des Europenses de leur identité, exprimée par les croisades et les reconquêtes, a permis d’accomplir la domination européenne afin d’obtenir la paix.

Face à l’immigration massive de musulmans en Europe, cela induit aussi islamisation de l’Europe, cela se caractérise par la présence des différentes sensibilités islamiques : fascisme turc, Sunnisme, Salafisme, Wahhabisme, Takfirisme, Soufisme… L’Europe est devenue un endroit où les musulmans s’affrontent dans leur conception de l’islam. Or, il n’y a pas de place pour eux, nous n’avons pas à supporter ces affrontements ethnico-religieux, par exemple entre Tchétchènes et Turques. Cela ne nous concerne pas. De plus, les différentes sensibilités se retrouvent sur une base religieuse et politique commune.

D’abord, au niveau philosophique, les sociétés musulmanes se caractérisent par une négation de l’individu au profit du groupe, en contradiction avec la philosophie européenne et chrétienne. Dans ces sociétés, la liberté est menacée, c’est la suspicion et la dénonciation. « Chacun est le berge de tous » (Sahis Muslim et Bukhari). De plus, le Coran ne s’adresse pas à l’intelligence, mais à la coercition, interdisant l’analyse de ses textes sous peine de condamnations, bien souvent à mort. Loin de l’esprit critique européen. C’est aussi la déresponsabilisation de l’individu, que le Coran soutient, 8-17 « Ce n’est pas vous qui les avez tués, mais c’est Allah qui les a tués ». Ensuite, il véhicule une vision dégradante de la femme, 12-223 : « Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme vous le voulez ». Ainsi, les écoles islamiques expliquent que le mariage est similaire à un contrat de vente justifiant la répudiation à la moindre insatisfaction conjugale. De surcroît, dans des pays musulmans, le viol n’est pas reconnu : les femmes reconnus violées peuvent être condamnées ou être contraint de se marier à l’agresseur pour préserver son honneur.

De plus, il n’y a pas de versets pacifiques dans le Coran, les versets les plus récents (médinois) abrogent les plus anciens (mecquois). C’est la notion d’abrogation. On amène souvent le verset, tronqué, 5-32 «Celui qui tue un homme, c’est comme s’il tuait l’humanité / sauf si c’est un meurtrier ou quelqu’un qui sème la corruption sur terre », c’est-à-dire les mécréants chrétiens. De plus, les hadiths exposent Mahomet comme modèle, où il est défini la manière « halal » de marcher, ou de s’essuyer, mais il est aussi question de pratiques sexuelles avec des mineurs et de massacres de masse.

L’Islam des Lumières, une illusion occidentale

L’Islam des Lumières est donc une illusion occidentale. C’est un frein au progrès et au développement. Les avancées attribuées à la “civilisation islamique” étaient le fruit d’un mélange d’ethnico-religieux. Aujourd’hui, l’ensemble de tous les pays musulmans dans le monde participent à moins de 5% de la production scientifique mondiale.

La charia divise la vie en “halal” et “haram“, servant d’outil à la conquête islamique, comme le confirme le Mufti Mustafa Ceric au Congrès mondial d’Islamabad. Pour l’Islam, l’Europe représente le Dar al-Harb, le “domaine de la guerre”, car considéré comme impure. La Taqiyya, pratique de dissimulation, est encouragée et légitimée par des versets coraniques tels que le 3-28 et défendue par des exégètes comme Tabari défendant qu’il est permis de vivre avec des non-musulmans « avec une loyauté apparente en parole ». Cette mentalité conquérante est intrinsèque à l’Islam, illustrée par la conception politique de la mosquée, considérée comme une emprise territoriale. En Europe, les lobbys islamistes œuvrent pour imposer la charia. Nos politiques louent la chimère du « vivre-ensemble », en réalité c’est une condamnation à un « faire-avec » découlant de leur traitrise. Le phénomène de communautarisation islamique est renforcé par des organisations mondiales telles que l’Organisation de la Conférence Islamique et l’ISESCO. Ces entités inculquent aux musulmans des stratégies de domination telles que la Taqiyya, ainsi que la victimisation perpétuelle à travers le concept d’islamophobie, directement promu par l’OCI.

L’anthropologue Lévi-Strauss écrivait, déjà dans les années 70, que la France était en train de devenir musulmane. Face à nous, la frange islamo-gauchiste fait des musulmans une minorité opprimée, un nouveau prolétariat, érigé face à une Europe qui devrait s’excuser. Comme le dit Boualem Sansal, écrivain et lanceur d’alerte algérien, « En France, on a essayé de diviser l’islam en deux : d’un côté ce qui serait l’islam gentillet tout d’amour et de tolérance et de l’autre un épouvantail nommé l’islamisme. En réalité, il s’agit d’un seul et même phénomène qui est l’islam. » La distinction pertinente n’est pas entre islam et islamisme. Elle se situe dans la différence que nous pouvons faire entre un corpus, politique et religieux, et des individus. En effet, certains musulmans n’appliquent pas ce qui contenu dans l’Islam à la lettre. Et heureusement. Il existe toujours une souplesse entre un dogme et une application dans la vie réelle, une sorte d’hétérodoxie, et cela s’applique aussi avec les musulmans. Ainsi, certains musulmans ne sont pas radicaux, ils ne cherchent pas à revenir à une source plus cohérente, ils souhaient simplement pratiquer leur tradition, en lien avec la famille et leur terre. En tant qu’européen, nous comprenons cela, comme dit Höcke « ce que fait l’islam en dehors de l’Europe, dans son espace culturel, peut nous être égal ». En conclusion, cet distinction entre islamisme et islam est une mascarade. La radicalité n’est rien d’autre qu’un retour aux sources de la doctrine. Si c’est problématique, c’est parce que les racines elles-mêmes sont vérolées. Nous devons être réalistes, le choc des civilisations (Huntington) est au pied de nos portes.

Matisse Royer

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Immigration musulmane en Europe. Quels défis attendent les Européens ?”

  1. Gaï de Ropraz dit :

    “”Le Grand remplacement est une réalité criante””. En une seule phrase, tout est dit… De ce fait, je pose une question pertinente : Et que font les dirigeants de Mon Pays, la France, pour me protéger ?…

  2. Bran ruz dit :

    Grand remplacement avant notre grand effacement civilisationnel, factuel et documenté. Le 9 juin nous avons le moyen de commencer à nous y opposer , votons reconquête.

  3. Georges29 dit :

    Merci pour cet exposé. Et, en complément, revoir le récent diaporama commenté et sourcé sur “l’Histoire” : « L’Islam est faux ! » (2019) : https://www.youtube.com/watch?v=q4Fq34LS7PA&feature=youtu.be
    Ainsi que : Histoire de l’islam – un secret de 1400 ans (durée : 44 minutes) : https://youtu.be/hOMaaNenNTE , ou https://www.youtube.com/watch?v=hOMaaNenNTE

  4. Dédou dit :

    L’Islam est conquérant par nature ce n’est pas un scoop…quant à toutes ces écervelées incultes qui se déguisent pour affirmer leur identité islamique, je leur donne rendez vous quand elles seront mises au rang d’esclaves sans aucun droits et répudiables à merci. Facile d’exhiber le voile chez nous mais en Iran la police des moeurs va s’occuper de vous et ce n’est pas la Police française loin s’en faut !

  5. jcm78 dit :

    il suffit de bien voter et nous pouvons tout changer du balai tou ce beau monde

  6. xavier dit :

    …rien ils sont complices, les traitres devront un jour le payer tres cher..

  7. Patrick Yves GIRARD dit :

    Vous pouvez toujours aller voter mais si vous croyez que vos corrompus de politicards vont changer quelque chose vous vous illusionnez. De toute manière la Bretagne n’a rien à tirer du résultat sinon son éventuelle disparition !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie, International

Immigration. 1,1 million de migrants ont demandé l’asile dans l’UE en 2023 – seulement 90 000 expulsions

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Romain Petitjean : « Du point de vue de l’Institut Iliade, tous les champs de bataille doivent être investis » [Interview]

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, Religion, Sociétal

Aïd el-Kébir. La fête musulmane du « sacrifice » a donné lieu à plusieurs cas de maltraitance animale

Découvrir l'article

A La Une, International

Allemagne. Tomasz Froelich : « L’AfD a malheureusement omis d’expliquer plus précisément le terme de remigration » [Interview]

Découvrir l'article

International

Europe. Marine Le Pen, Wilders et les leaders d’Identité et Démocratie (ID) discutent d’un éventuel “supergroupe” au Parlement Européen

Découvrir l'article

Sociétal

Législatives : Andy Kerbrat, député LFI sortant de Loire-Atlantique, annonce que le programme du Front Populaire intégrera le changement de sexe à l’état civil, sur simple déclaration en mairie, et sans avis médical

Découvrir l'article

Tribune libre

L’Europe est de retour. [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Elections Européennes 2024. Les résultats dans toute l’Europe.

Découvrir l'article

Histoire, Politique

À la découverte de l’Irlande : Héritage, Revendications et Avenir

Découvrir l'article

Economie

Quelles sont les compagnies aériennes qui enregistrent le plus de retards et d’annulations en Europe ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky