Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration au Royaume-Uni. Le rapport choc.

Un rapport publié récemment par le Centre for Policy Studies et écrit notamment par Robert Jenrick, ancien ministre sous David Cameron, livre des chiffres à donner le tournis. Le rapport affirme que l’ampleur et la composition de l’immigration récente n’ont pas apporté les avantages économiques et fiscaux significatifs promis par ses défenseurs, tout en exerçant une pression énorme sur le logement, les services publics et l’infrastructure. Sur X, Polydamas en a extrait quelques chiffres :

  • Sur 3 ans, de janvier 2021 à décembre 2023, les Indiens et Pakistanais représentent 30% des 3,5 millions de visas délivrés. Un million de personnes du sous continent indien en trois ans.
  • En dessous de 65 ans, 40% des Londoniens ne se définissent pas comme blanc
  • Comme en France, les Britanniques sont une majorité à considérer qu’il y a trop d’immigration.
  • La crise de 2008 a réduit la croissance du PIB par tête mais l’immigration de faible niveau perdurant, ce chiffre est ensuite resté au plancher.
  • La croissance du pays vient donc davantage du nombre supplémentaire de personnes travaillant que de la productivité supérieure. Mais ces personnes supplémentaires n’ont pas la même productivité que les natifs.
  • Le taux d’inactivité des orientaux, Turcs et maghrébins est près de deux fois supérieur à celui des Britanniques. Les Indiens et Pakistanais sont 10 points derrière.
  • Comme en France et en Belgique, une large partie des immigrés d’origine africaine sont en logement social. 35% des maghrébins y sont, contre moins de 10% des Français ou des Indiens.
  • Les visas pour motifs de santé représentent à fin 2023 près de 900 000 personnes en Grande Bretagne. Sur ceux-ci, il n’y a que … 0,3% d’Européens !

L’immigration nette représente environ 89 % de l’augmentation de 1,34 million du déficit de logements de l’Angleterre au cours des dix dernières années. 67 % des ménages locataires privés à Londres sont dirigés par une personne née à l’étranger, tout comme 33 % des nouvelles locations de logements sociaux à Brent en 2022/23.

Ce rapport recommande un certain nombre de mesures

  • Abolition de la « Graduate route », les étudiants étrangers souhaitant rester au Royaume-Uni devant trouver un emploi de niveau supérieur correspondant au seuil de rémunération dans les six mois suivant la fin de leurs études.
  • Mettre fin à l’objectif arbitraire de 600 000 étudiants internationaux par an.
  • Supprimer complètement la liste des professions en pénurie (SOL), plutôt que de créer une nouvelle liste opaque des salaires dans l’immigration (ISL).
  • Fixer le seuil salarial pour les visas dans le domaine de la santé et des soins à un niveau supérieur au salaire de subsistance national, tout en augmentant le salaire horaire minimum dans le secteur des soins de 20 à 40 pence afin de stimuler le recrutement national.
  • Imposer un plafond immédiat pour les visas dans le secteur de la santé et des soins à environ 30 000, soit à peu près le niveau observé en 2021.
  • Indexer les seuils salariaux pour les visas en fonction de l’inflation, afin d’éviter une libéralisation automatique.
  • créer au sein du ministère de l’intérieur un nouveau département de la sécurité des frontières et du contrôle de l’immigration,
  • réaffirmer l’engagement national de ramener le solde migratoire à la norme historique de quelques dizaines de milliers de personnes

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Immigration au Royaume-Uni. Le rapport choc.”

  1. gautier dit :

    Avoir une Reine, puis un Roi, soit disant formés pour diriger un pays, à mon avis le rend ce pays plus con que la moyenne ! les sujets de sa Majesté devrait ressortir les fourche avant d’être emmenés dans les gouffres que mettent les mondialistes en place ! des milices sont actuellement en formations pour forcer les gens à se faire injecter la prochaine pandémies voulue par l’O.M.S qui sera lA1N1 ! déjà en fabrication chez Pfizer ! et nous que fait notre Maron !

  2. pedro dit :

    En même temps, avec le Brexit, ce qu’ont fait les anglais, c’est choisir de stopper l’immigration européenne… Plus de travailleurs français, espagnols, polonais, etc… pour qui il est plus facile d’émigrer ailleurs dans l’EEE. Mais cela ne change rien pour l’immigration extra européenne, qui au contraire se renforce en conséquence.

  3. NEVEU dit :

    Le roi d’Angleterre NE GOUVERNE RIEN …!!! Quelle couche d’imbécilité et d’ignorance!!! C’est de la même farine que la Libre Pensée! Comment peut-on en tenir une telle couche bien épaisse et collante!

  4. Collectif REC dit :

    C’est pas mieux en France…

  5. gautier dit :

    AVANT DE TRAITER LES AUTRES D’IMBÉCILES, sachez cher monsieur, que les royautés ont toujours fait le jeu du Mondialisme exacerbé, surtout l’Angleterre avec la Reine, prenez vos livres d’histoires, oui il y a un premier sinistre, comme en France, mais, ils sont aux ordres!! à bon entendeur, Salut !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, NANTES

Immigration à Nantes : Un individu sous OQTF interpellé avec un couteau et des drogues, 24 heures après sa remise en liberté

Découvrir l'article

Tourisme

À la découverte de l’Écosse : 10 lieux incontournables à visiter en famille

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Les demandeurs d’asile bangladais déboutés bientôt remigrés

Découvrir l'article

Immigration, International

L’immigration clandestine record au Royaume-Uni montre que le plan Rwanda ne fonctionne pas car mal appliqué

Découvrir l'article

Châteaubriant, Immigration

Châteaubriant (44) : 7 collectifs de “chrétiens de gauche” vont animer une réunion publique sur l’immigration

Découvrir l'article

International

Le gouvernement Irlandais réduit les dépenses d’argent public pour les réfugiés Ukrainiens

Découvrir l'article

Environnement, Immigration, Politique

Comprendre les ONG, ces nouveaux mercenaires. Le libre journal de l’Institut Iliade

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration. 15 pays de l’UE (la majorité donc…) souhaitent des transferts de migrants plus faciles vers des pays tiers

Découvrir l'article

Sociétal

68% des Français favorables à l’arrêt des subventions aux associations d’aide aux migrants entrés illégalement sur le territoire

Découvrir l'article

Politique

Eric Zemmour sur BFM TV à propos du drame d’Incarville : « Je propose la remigration pour les criminels d’origine étrangère »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky