Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

JO de Paris 2024. Des eaux usées déversées pendant plusieurs jours dans la Seine [Vidéo]

Les dernières semaines précédant l’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024 continuent de tourner au grotesque.

Dernière « bonne publicité » en date pour la capitale française, cette information rapportée par le journal La Gazette du Val d’Oise le 29 mai susceptible de « refroidir » la motivation de certains athlètes aquatiques à se mettre à l’eau dans la Seine lors des épreuves olympiques de triathlon et de natation en eau libre.

Déversements d’eaux usées dans la Seine

En effet, le titre de presse révèle que des eaux usées auraient été déversées plusieurs semaines durant dans le fleuve traversant Paris. Un « incident majeur » qui aurait eu lieu à Conflans-Sainte-Honorine (département des Yvelines) dans les installations de pompage de Suez, sous-traitant de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise (Gps&o).

À Conflans-Sainte-Honorine, certains habitants ont dénoncé sur les réseaux sociaux des « eaux nauséabondes », signalant avoir parfois repéré des « serviettes hygiéniques » et autres « lingettes » flottant en surface de fleuve…

Le 29 mai, Laurent Brosse, maire de Conflans-Sainte-Honorine, annonçait le dépôt d’une plainte contre X par la ville des Yvelines après avoir constaté des « déversements d’eaux usées dans la Seine pendant plusieurs jours au début du mois de mai ».

« Un gros dysfonctionnement sur le réseau d’évacuation »

Par ailleurs, l’édile « Divers droite » cité par la presse locale a confirmé qu’il y avait eu « un gros dysfonctionnement sur le réseau d’évacuation des eaux usées de Conflans-Sainte-Honorine vers la station d’épuration ».

Le groupe Suez aurait été confronté à plusieurs pannes électriques successives causées par des problèmes de surtension. Ce défaut d’alimentation en électricité aurait eu pour conséquence de ne plus permettre aux trois pompes dédiées d’envoyer les eaux usées vers l’usine de traitement habituelle.

Ne restait alors plus pour ces eaux de couleur sombre qu’à emprunter le chemin le plus court en se déversant dans la Seine.

Faute de solution à long terme, des pompes de secours ainsi qu’une nouvelle centrale de traitement ont été installées temporairement par le service de l’eau à Conflans-Sainte-Honorine.

Par ailleurs, la réaction tardive de la mairie au début du mois de mai a également été pointée du doigt par les habitants après que l’incident ait été signalé à la mi-avril. Voilà qui promet pour les JO !

Crédit photo : capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Sociétal

Paris. Un militaire attaqué au couteau gare de l’Est, un suspect originaire du Congo (et déjà connu pour meurtre) interpellé [Vidéo]

Découvrir l'article

Gastronomie

Traiteur de Paris lance son concours de pâtisserie pour 2025

Découvrir l'article

Environnement

Exposition “En solitaire autour du monde” au Musée National de la Marine à Paris

Découvrir l'article

Tourisme

Avant les Jeux Olympiques 2024 : Les attractions préférées et les plus décevantes selon les touristes, à Paris

Découvrir l'article

Sociétal

Paris saccagé. L’immeuble de l’enfer (le Média pour tous)

Découvrir l'article

Environnement, Santé, Sociétal, Sport

Paris. À moins d’un mois des JO, la Seine est… toujours polluée ! [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

Le journaliste Vincent Lapierre (Le Média pour tous) agressé et dépouillé de son matériel en marge de la Gay Pride à Paris

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Paris. Violences contre des militantes du collectif Némésis lors d’une manifestation gauchiste « pour la liberté d’expression »

Découvrir l'article

Santé

Pas d’alcool sur le chemin de l’école ! 5 Associations portent plainte contre la RATP

Découvrir l'article

Sociétal

FAITES ENTRER LES MIGRANTS : des Parisiens disent NON

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky