Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Elections Européennes 2024 ou la démocratie bafouée. Vers une explosion de l’abstention ? [L’Agora]

Vous ne le savez peut être pas, mais il y a 38 listes officiellement déclarées et candidates pour les élections européennes de dimanche prochain, le 9 juin 2024. Vous ne le savez sans doute pas, car les seuls débats que vous avez vus ou pu voir dans la grande presse mainstream ne concernaient que 6 à 8 candidats, des principaux partis politiques.

Ainsi, Reconquête, le RN, les Républicains, le PS, le PCF, EELV, LFI, et Renaissance, ont eu la parole sur BFM, Cnews, sur le service public, sur TF1…

Mais avez – vous entendu parler de  :

  • Pour une humanité souveraine
  • Pour une démocratie réelle : décidons nous-mêmes !
  • Free Palestine
  • Parti animaliste – Les animaux comptent, votre voix aussi
  • Parti révolutionnaire communistes
  • Parti pirate
  • Besoin d’Europe
  • PACE – Parti des citoyens européens, pour l’armée européenne, pour l’Europe sociale, pour la planète !
  • Équinoxe : Écologie pratique et renouveau démocratique
  • Ecologie positive et territoires
  • Liste Asselineau-Frexit, pour le pouvoir d’achat et pour la paix
  • Paix et décroissance
  • Pour une autre Europe
  • La droite pour faire entendre la voix de la France en Europe
  • Lutte ouvrière le camp des travailleurs
  • Changer l’Europe
  • Nous le peuple
  • Pour un monde sans frontières ni patrons, urgence révolution !
  • “Pour le pain, la paix, la liberté !” présentée par le parti des travailleurs
  • L’Europe ça suffit !
  • Non ! Prenons-nous en mains
  • Forteresse Europe – Liste d’unité nationaliste
  • Réveiller l’Europe
  • Non à l’UE et à l’OTAN, communistes pour la paix et le progrès social
  • Alliance rurale
  • France libre
  • Europe territoires écologie
  • La ruche citoyenne
  • Défendre les enfants
  • Écologie au centre
  • Démocratie représentative
  • Esperanto langue commune
  • Liberté démocratique française

Non, vous n’avez pas entendu parler de ces listes, hormis dans la presse locale parfois peut être. Tout simplement parce que si elles bénéficient des mêmes conditions que les autres pour pouvoir candidater, la démocratie française est une farce. Ainsi, on explique que chacun peut se présenter, mais les candidats ne partent pas sur la même ligne de départ. Il y a ainsi une prime à l’ancienneté, aux réseaux, aux copinages. Au final, c’est un peu comme si le PSG, en Ligue 1, démarrait le championnat de France avec d’emblée 30 points d’avance sur ses concurrents, la Ligue de football décrétant que « Ce sont les meilleurs donc ils doivent être mis en avant ».

C’est exactement la même chose dans la vie politique française. Les partis politiques qui monopolisent (et capitalisent) l’attention depuis des décennies ont une prime à l’ancienneté. Alors même qu’ils comptent de moins en moins d’adhérents, et sont de moins en moins plébiscités par les électeurs, le taux d’abstention énorme des dernières présidentielles et législatives le démontrant.

Ils viendront chouiner dimanche soir sur les plateaux TV en expliquant que, même dans un vote qui laisse la place à la proportionnelle intégrale, le taux d’abstention est énorme. Qu’il faut un sursaut démocratique. Le visage grave, les grands mots. « Moi, je pense que c’est d’abord ce soir une défaite de la démocratie vu le taux d’abstention. Il faut un sursaut. Il faut aller parler aux électeurs…». On va se les coltiner partout, sur les principaux plateaux, les professionnels de la politique qui diront ces phrases répétées après chaque élection comme des éléments de langage qui donnent envie de sortir la boîte à gifles.

Ils s’étonneront. « Mais pourquoi donc ne vont-ils pas voter…il y a du choix non ? ». Mais encore faut-il que les électeurs soient au courant des listes présentées. Encore faudrait-il que chaque liste candidate puisse, sans se ruiner, éditer tracts, professions de foi, affiches, bulletins de vote. A partir du moment où vous êtes inscrits, l’Etat devrait tout prendre en charge pour la campagne électorale. Sinon c’est la prime aux copains, aux coquins, et aux gros partis politiques. C’est la reproduction consanguine d’une démocratie déjà bien pourrie.

Ou alors, qu’ils aient le courage de changer les règles et de le dire honnêtement à la population : d’expliquer aux citoyens qu’ils veulent continuer à se partager le gâteau entre eux, les 6-8 principaux partis politiques, et que le reste n’est pas invité à la fête. Qu’ils aient le courage de ne pas autoriser tout le monde à se présenter.

Mais cette hypocrisie permanente sur la « démocratie » en France commence à bien faire.

Le plus beau des bras d’honneur fait à cette classe politique méprisante et méprisable, dimanche soir, serait un taux d’abstention à plus de 50% en plus d’une victoire des forces identitaires partout en Europe.

Elections, piège à con !

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

13 réponses à “Elections Européennes 2024 ou la démocratie bafouée. Vers une explosion de l’abstention ? [L’Agora]”

  1. Gaï de Ropraz dit :

    Merci Julien Dir !

    Oui, il y a de quoi s’abstenir.
    Mais la politique -surtout en France- c’est bien cela !
    A pleurer !!! …

  2. Bernard Plouvier dit :

    Pour une fois, Dir paraît délirer totalement
    soit l’on considère que, du fait du bourrage de crânes médiatique, la “Démocratie” est une farce (ce qu’elle était déjà en Athènes au 5e siècle avant J-C. où Périclès truquait les élections) et dans ce cas, pour sauver l’existant et préserver l’avenir de notre race en Europe, nous devons nous révolter… ce qui est très coûteux en vies et en biens détruits
    soit l’on considère qu’il n’y a qu’une seule chose à faire : voter MASSIVEMENT pour la liste qui se bat le mieux contre l’immigration-invasion qui est le fléau actuel de l’Europe
    et même si l’on déteste le clan Le Pen et si l’on trouve Zemmour très courageux, il faut se réunir derrière le porte-drapeau Bardella, parce qu’il est “dans le vent” (les Bretons comprennent le sens de cette formule !)
    L’abstention, c’est un jeu que les Français jouent depuis le règne de Chirac le pervers… et cette politique de l’autruche n’a fait qu’aggraver l’invasion, l’extension de la barbarie en France, et finalement nous a donné le pire avec Macron
    Stop ou Encore, c’est le slogan de cette élection

  3. Verdier dit :

    Monsieur Dir, j’apprécie toujours vos propos, sur lesquels il n’y a, de mon point de vue, rien à redire !!! ;-))

    Sauf que là… exceptionnellement, pour ce qui concerne cette chronique, je ne crois pas que l’abstention soit une solution.

    En effet, il me semble que chaque abstention bénéficiera à l’affreux Micronescu.

    Mon choix personnel, consistera donc, au lieu de viser l’abstention, ce que je croyais être, initialement, une bonne idée, comme vous la décrivez parfaitement bien, d’aller voter, en faveur d’un de ceux, hélas très rares, qui militent pour le Frexit et la sortie de l’Otan.

    Il n’y en a que deux : soit Philippot, soit Asselineau.

  4. Prétet Yvette dit :

    ”Vers la démocratie bafouée”: je suis d’accord avec vous car un président de la république ne doit pas intervenir à la télévision,3 jours avant les élections! Lors du ”débat” entre les différents candidats à la télé, j’ai entendu ”La Gauche” dire au candidat du R.N. que son parti avait été ”collabo” et sympathisant avec les nazis!…”La Gauche” est mal placée pour ”faire des leçons de morale” car les communistes étaient pour les nazis jusqu’à ce qu’Hitler rompe le ”Pacte de non-agression” qu’il avait signé avec Staline!…Quant aux socialistes: beaucoup d’entre eux étaient ministres du gouvernement de Vichy(tel François Mitterrand)..Actuellement le maire ”écologiste” de Grenoble est accusé d’avoir versé 16.800€(en liquide) à la députée LFI Elisa Martin lorsqu’elle était son adjointe!…”La Gauche” doit cesser de nous faire croire qu’elle est, elle, honnête, patriote, etc…

  5. beauchene dit :

    Je suis d’accord avec vous. Cependant les listes qui s’engagent dans la campagne devraient au minimum s’engager à mettre des affiches sur tout les panneaux officiels, ce qui n’est pas le cas.

  6. Jakez GWILLOU dit :

    Nous sommes en accord total avec vous, Julien DIR à propos de la démocratie française qui n’est qu’une farce. Encore que cette farce s’applique généralement à toutes ces démocraties dites représentatives ou électoralistes qui régissent nos pays occidentaux. Elles dérivent toutes inéluctablement vers la ploutocratie et l’oligarchie. Car elles sont l’alibi politique des banques et des cosmopolites depuis la révolution bourgeoise de 1789.
    Certes, pour les Bretons naturels, aucune liste ne les représente. Mais voyons au plus pressé : l’abstention ne peut profiter qu’au système européen bruxellois. Or, la submersion migratoire est là ! A défaut de défendre notre souveraineté celtique, défendons au moins notre peau, au sens propre comme au figuré, en votant pour les listes dites identitaires. Nous sommes aussi européens et nous voulons le rester en défendant, par tous les moyens, notre patrimoine ethnique et culturel.

  7. Ronan dit :

    Bonjour, aux Élections Européennes du 9 juin = aucune abstention à préconiser = ce serait à mon avis voter pour la Macronie mais ce n’est qu’un avis. Ce choix parmi 38 listes appartient aux électeurs et électrices bien sûr ; si on nous a donné ce droit de vote ( à nous les français et aux françaises grâce au Général DE GAULLE il y a 80 ans à partir de 1944 après une longue lutte), ce n’est pas pour aller à la pêche ce dimanche. Pour financer la campagne qui coûte 1 million d’euros, tout don à un parti est défiscalisé à 60 % mais je préconise que la totalité des partis en bénéficie sans aucune subvention ou remboursement de la campagne à l’issue de ces élections (car si leur score dépasse 3 % des électeurs, les frais de campagne sont remboursés). Ce serait, ainsi, la fin de la main mise de ces partis politiques ; à noter que le Général DE GAULLE ne voulait pas de cette prépondérance des partis politiques dans la vie publique et il avait raison. Salut à toutes et tous.

  8. Carole dit :

    Seul le vote Philippot est souhaitable car le frexit qu’il défend,nous libèrera de l’UE .Nous sortirons alors de l’ue, de l’oms et de l’otan (qui nous entraine vers une 3eme guerre mondiale)

  9. Bernard Thiebault dit :

    Tout a fait d’accord avec Jakez , et dans ce cas la meilleure tête de liste pour défendre notre Identité et notre souveraineté c’est Reconquête avec MARION MARECHAL !

  10. kaélig dit :

    Dans toutes ces petites listes, que d’intellectuels révolutionnaires, de futurs Lénine ou Trotsky, des Che Guevara à l’égo narcissique…tous aussi inefficaces les uns les autres !
    Ben, c’est la France dans toute sa diversité d’idées et de plus en plus ethnique ! Bref, l’avenir.

  11. Thérèse FRANÇAIS dit :

    La liste Philippot n’est pas la seule à défendre le frexit ; François Asselineau le préconise depuis 17 ans, il n’a jamais changé d’avis, et sa liste comporte de belles personnalités, le Général Roure pour n’en citer d’une ! Je voterai donc sans hésitation pour la liste ASSELINEAU FREXIT !

  12. patphil dit :

    c’est l’abstention qui est un piège à con, laissant n’importe qui diriger

  13. Taliesin dit :

    En quoi une abstention de plus de 50% serait un bras d’honneur à la classe politique ?
    Évidemment que non !!! Élu avec une poignée de voix ou des millions, ça ne change rien, l’élu a le pouvoir !
    Qqn aura les manette, il faut que ce soit l’un des nôtres, point barre.
    Le combat (existentiel) que nous menons doit se faire sur TOUS les fronts et la politique en est un.
    Voter n’est pas plus une option que de faire des enfants en nombre ou que de se créer ses réseaux et communautés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Fausse polémique Argentine – France. « Aucun pays colonialiste ne nous intimidera pour une chanson de stade » [Les Bleus s’étaient moqués de Messi]

Découvrir l'article

Economie

Start-up françaises. Quelle situation, quel bilan pour 2023 ?

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Rassemblement national : Victoire ou défaite ?

Découvrir l'article

Politique

Le Rassemblement national aux législatives en Corse : analyse

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal, Tourisme

La France classée 4ème pays européen le moins sûr au monde pour voyager en 2024

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Législatives 2024. Le Rassemblement national devant la gauche au second tour en nombre de voix

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Arrivé en tête au Premier tour des Européennes et des Législatives en Bretagne, le RN n’y a aucun député

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Avant les Législatives, le Nouveau Front Populaire fait peur. Une cambodgienne témoigne : « Nous avons vécu sous un régime communiste, nous avons vu les souffrances qu’il a causée » [Interview]

Découvrir l'article

Politique

Législatives en Bretagne. Les débats du second tour en vidéo (Ille et Vilaine et Côtes d’Armor)

Découvrir l'article

A La Une, Politique

« L’avenir de la civilisation et des enfants est en jeu ». Entretien avec Malika Sorel

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky