Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Florent de Kersauzon (RN) : Un candidat hors concours

Aux élections, il y a toujours des choses curieuses. Ainsi l’investiture accordée à Florent de Kersauzon par le Rassemblement national dans la circonscription d’Auray étonne vu les gamelles qu’il traîne.

Notre homme cumule : en 2020, condamnation par l’Autorité des marchés financiers (une sanction de 100 000 euros pour manquement à ses obligations professionnelles) ; en 2023, le Conseil d’Etat renforce cette sanction (150 000 euros au lieu de 100 000) ; en 2022, le tribunal de Lorient condamne  de Kersauzon à 50 000 euros d’amende, dont 30 000 euros avec sursis, et à une interdiction d’exercer toute profession commerciale ou industrielle et de gérer pendant cinq ans pour toute une série de délits financiers commis entre 2015 et 2017 ; en février 2024, la cour d’appel de Rennes confirme la peine d’amende de 50 000 euros, dont 30 000 avec sursis, ainsi que l’interdiction de diriger une entreprise pendant cinq ans.

Mais ce n’est pas tout, Florent de Kersauzon aurait dû se présenter devant le tribunal de Lorient le 12 juin ; la justice lui reproche cette fois de nouveaux délits (abus de confiance, faux et usage de faux).

Il ne se présente pas après avoir expédié au tribunal deux certificats médicaux indiquant que son état de santé ne lui permettait pas d’être présent à l’audience. « Il a annoncé consacrer toute son ambition à cette campagne qui promet d’être intense. On s’étonne qu’il puisse mener campagne avec un tel état de santé », dénonce le procureur Yann Richard, non sans rappeler que plus de 600 000 euros avaient été saisis dans le cadre de ce dossier (Ouest-France, Bretagne, jeudi 13 juin 2024).

Les choses politiquement bizarres ont démarré en 2021 lorsqu’il figure sur la liste du Rassemblement  national aux élections régionales en position éligible ; il est élu avec huit autres « patriotes ». En 2022, aux élections législatives, on le trouve candidat du RN à Ploërmel. Comme il habite à La Trinité-sur-Mer, ça sent la combine avec la famille Le Pen. A l’occasion des élections régionales de 2021, Loïg Chesnais-Girard avait raconté que de Kersauzon lui avait des offres de service pour figurer sur la liste socialiste ; comme il n’y eut pas de suite, Florent a trouvé le gîte et le couvert au RN. 

Bernard Morvan

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Florent de Kersauzon (RN) : Un candidat hors concours”

  1. Pschitt dit :

    Ce genre de dérapage était compréhensible autrefois au Front National, quand le parti avait beaucoup de mal à trouver des candidats. Pour le Rassemblement National actuel, le manque de vigilance est plus étrange.

  2. Marc HENRY dit :

    Il serait très intéressant de connaître les raisons des condamnations, vues par F de Kersauzon. Les investisseurs dans les fonds qu’il a créés, ont été totalement floués. La question est donc par qui? Officiellement par de Kersauzon mais ce matraquage judiciaire, d’une célérité sans faille, est suspect.. Dans l’attente dans avis objectif

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Diffamé par des médias de grand chemin, l’Institut Iliade se défend

Découvrir l'article

Politique

Législatives 2024 : Malaise dans la représentation

Découvrir l'article

Politique

Législatives anticipées : les Français divisés face à une situation politique sans précédent

Découvrir l'article

Politique

Marine Le Pen annonce que le RN bloquera tout gouvernement incluant LFI et EELV

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Rassemblement national : Victoire ou défaite ?

Découvrir l'article

Economie, Tribune libre

Les résultats des législatives 2024 et l’immobilier en France : un parallèle inquiétant

Découvrir l'article

Politique

Le Rassemblement national aux législatives en Corse : analyse

Découvrir l'article

Politique

L’UDB et le Parti breton sont les parents pauvres de la politique bretonne

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Législatives 2024. Le Rassemblement national devant la gauche au second tour en nombre de voix

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Arrivé en tête au Premier tour des Européennes et des Législatives en Bretagne, le RN n’y a aucun député

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky