Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’euthanasie pour les malades mentaux bientôt validée en Espagne ?

Malgré une décision contraire de la Cour constitutionnelle, le gouvernement espagnol a affirmé que sa récente loi sur l’euthanasie autorisait le suicide assisté pour les malades mentaux. Le gouvernement prépare des modifications au manuel officiel des meilleures pratiques d’euthanasie afin de clarifier l’application de la loi, facilitant ainsi l’euthanasie des personnes souffrant de diverses affections psychiatriques.

“Il ne faisait aucun doute que la maladie mentale pouvait motiver la demande d’euthanasie d’un patient, conformément aux dispositions de la loi organique de réglementation de l’euthanasie”, a déclaré Nuria Terribas, vice-présidente de la Commission de garantie et d’évaluation de l’euthanasie en Catalogne, ajoutant que “du moins, il n’y en avait pas parmi les membres qui composent les commissions de garantie et d’évaluation de l’euthanasie des communautés autonomes”. Ces remarques ont été faites lors d’une conférence sur le droit et la santé la semaine dernière, comme l’a rapporté le magazine spécialisé Diario Medico.

M. Terribas a expliqué que l’application de la loi était devenue floue à la suite d’une décision de la Cour constitutionnelle. VOX avait remis en question la constitutionnalité de la loi sur l’euthanasie devant la Cour constitutionnelle du pays, comme le permet la loi espagnole. La Cour a rendu un arrêt qui considérait la loi comme constitutionnelle, mais a estimé qu’elle excluait l’euthanasie dans les cas de maladie mentale, limitant la pratique à des situations physiques graves.

Le gouvernement du Premier ministre Pedro Sánchez n’est toutefois pas d’accord avec cette interprétation. En conséquence, ses bureaucrates révisent le guide des meilleures pratiques en matière d’euthanasie afin de préciser dans quelles circonstances une personne souffrant d’une maladie mentale et non physique peut être euthanasiée.

Le Diario Medico a pris connaissance de la première version du guide révisé.

Selon la publication, le projet de manuel stipule que

La loi organique sur la réglementation de l’euthanasie (LORE) n’exclut pas la maladie mentale, ce qui permet aux personnes dont l’état est insupportable en raison de la présence d’une maladie mentale de demander une aide à mourir au même titre que celles dont la souffrance est due à une maladie somatique.

“Une évaluation psychopathologique approfondie est nécessaire pour identifier les personnes qui pourraient bénéficier d’une aide à mourir”, indique le manuel révisé, qui exclut spécifiquement “les personnes qui présentent des symptômes légers ou modérés de dépression ou d’anxiété, étant donné que ces affections peuvent être traitées et améliorées”.

Il recommande qu’un médecin ayant vu le patient pendant une période prolongée – qu’il s’agisse d’un médecin de famille ou d’un psychologue – évalue le patient et sa demande d’euthanasie, “de préférence” en consultation avec un psychiatre. Le développement de la catégorie “PAM” dans la législation espagnole la rapproche de la pratique controversée de l'”assistance médicale à mourir” (AMM) au Canada, que les critiques accusent de “détournement de mission” en raison de l’éventail de patients qu’elle traite désormais.

S’il y a un exemple flagrant de ce que pourrait être demain la France dirigée par le Nouveau Front Populaire, l’Espagne en est un. Un véritable cauchemar à ciel ouvert donc, laboratoire de toutes les lubies gauchistes, et passoire migratoire sans précédent désormais.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

8 réponses à “L’euthanasie pour les malades mentaux bientôt validée en Espagne ?”

  1. Georges S dit :

    On pourrait envoyer tous les “extinction rebellion” ou autre ecolo puisque de toutes facons on est suppose etre foutu dans 10 ans.

  2. alienor dit :

    on se rapproche de plus en plus des “heures sombres de notre Histoire’……

  3. Jean jo dit :

    On revient doucement et sûrement aux abominations du régime national socialiste.

  4. gautier dit :

    A partir de quel critère devient on un malade mental, après avoir critiqué le Président, de dire que nous sommes gouverné par des crétins ! analphabètes et drogués, car à partir de cela, plus de 50% de la population va disparaitre ! mais ce qu’ils n’ont pas obtenu par le vaccin ??? virons les rapidement et tous les sbires de Bruxelles, quitte à être un moment dans la merde, je préféré choisir ce que je déciderais !!

  5. Kristian Carpenter dit :

    … faut dire qu’en Espagne ils ont de quoi faire au vue de certaine cité et champs de caravanes qui viennent chez nous pour les allocs et autres menus larcins avec la complicité des élus locaux , départementaux et nationaux ; S’en parler des restos du 🖤 où ils arrivent en Mercedes et autres caisses à 70 000 € minimum ? Quoi qu’ils fasse ici ou ailleurs on les attends le pied ferme !

  6. kaélig dit :

    Comme disait une jeune fille à l’enterrement de son amie suicidée suite à des maltraitances conjugales:
    “Mourir, ce n’est pas seulement perdre la vie, c’est aussi arréter de souffrir”…Et pour certains, çà peut-être vécu comme une libération…
    Pour les malades mentaux, c’est plus compliqué, l’euthanasie relève de l’arbitraire.

  7. patphil dit :

    première mesure de hitler, supprimer les bouches inutiles

  8. JEAN-CLAUDE JEANSON dit :

    Une société qui valide l’euthanasie des malades mentaux ça me fait peur, on a connu ça autrefois en Allemagne nazie, et demain quelque part peut être un régime politique “autoritaire ” dira que c’est bien pour la société d’euthanasier les malades mentaux, puis on considérera que les opposants politiques au régime sont des malades mentaux …..et ainsi de suite.
    Mon éthique et ma morale m’interdisent d’accepter ces formes d’euthanasie.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Invasion migratoire en Espagne. Seuls 6% des clandestins marocains arrêtés sont expulsés

Découvrir l'article

International

Espagne : VOX menace de mettre fin à ses alliances régionales avec le PP en raison de la répartition des migrants

Découvrir l'article

International, Santé

Santé. Des vacances de prévues en Italie ou en Espagne ? Gare à la fièvre du Nil occidental !

Découvrir l'article

A La Une, Histoire, International

Espagne. « Le contenu des manuels d’Histoire dépend du ministère de l’éducation et des adaptations faites par les communautés autonomes, en fonction de leur ligne politique » Entretien avec José Rodríguez

Découvrir l'article

Immigration, International

Europe passoire. Aux Canaries, c’est toujours « portes ouvertes » pour l’immigration illégale

Découvrir l'article

International, Sociétal

Un cours controversé sur la gestation pour autrui (GPA) dispensé par une université espagnole suscite un débat à l’échelle nationale

Découvrir l'article

Economie, Immigration, International, Justice

Immigration économique. En Espagne, un réseau criminel vendait de faux contrats de travail aux migrants : 110 interpellations

Découvrir l'article

International

Espagne : VOX s’engage à maintenir les accords régionaux avec le Partido Popular de centre-droit

Découvrir l'article

Immigration, International

VIVA 24. La conférence de Madrid ou les prémices d’une droite européenne unifiée ?

Découvrir l'article

International, Religion

Espagne : Des manifestants pacifiques condamnés à une amende pour avoir prié le rosaire

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky