Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Patrick Le Fur, candidat du RN dans la circonscription Carhaix-Châteaulin : « Les Bretons ont pris conscience que les gouvernements successifs les ont trompés et abandonnés » [Interview]

Les arrangements et les copinages semblent avoir fonctionné un peu partout sur le territoire puisque de nombreux désistement ont eu lieu entre les deux tours, entre des candidats macronistes et des candidats de gauche et d’extrême gauche. Ainsi Elisabeth Borne sera-t-elle soutenue par LFI..ce qui est tout de même cocasse quand on sait que LFI n’avait de cesse d’éructer contre le 49.3.

Mais des incohérences comme celles-ci, il y en a sur tout le territoire français. En Bretagne, c’est la même soupe : Cyril Jobic, maire de Calanhel et candidat dans la 4ème circonscription des Côtes d’Armor a subi des pressions phénoménales (proche de la terreur morale) jusqu’à annoncer son retrait au profit de l’extrême gauche, mardi 2 juillet, laissant les électeurs (30% ont voté pour lui) orphelins d’un candidat Renaissance.

Des électeurs qui, si ce n’est à cette élection, finiront par sanctionner lourdement, encore plus lourdement, ces arrangements politiciens, ces magouilles, qui font honte à la Démocratie (d’autant plus qu’ils sont faits au nom d’une fantasmatique menace de troupes SS débarquant à Paris dimanche soir prochain).

Quoi qu’il en soit, dans le Finistère, dans la circonscription Carhaix-Châteaulin, le candidat Rassemblement national Patrick Le Fur a terminé deuxième du premier tour des élections législatives 2024 avec 30,21 % des suffrages exprimés. Un score historique sur le secteur. Il fera face à Mélanie Thomin, représentante d’extrême gauche du Nouveau Front Populaire.

Nous l’avons interviewé à quelques jours du second tour de la législative.

Breizh-info.com : Pouvez vous vous présenter à nos lecteurs ?

Patrick Le Fur : Tout d’abord je salue vos lecteurs.

Je suis Patrick Le Fur et j’ai 56 ans.

Après 25 ans au sein des Commandos Marine, je suis aujourd’hui artisan du bâtiment et je suis conseiller régional depuis 2015. Je me suis engagé en politique pour défendre nos compatriotes et apporter des solutions à leurs problèmes. Je pense que le rôle d’un politique est d’écouter et d’entendre leurs questions, de comprendre leurs souhaits et inquiétudes, puis d’agir dans leurs intérêts. Je ne fais pas de politique pour ma petite personne, je travaille et j’élève ma fille, je suis donc occupé mais je me devais d’être présent pour mes concitoyens.

 Quel regard portez pour sur ce premier tour des législatives ? En Bretagne, le RN signe une percée historique. Comment l’expliquez-vous ?

Patrick Le Fur : Les Bretons ont pris conscience que les gouvernements successifs les ont trompés et abandonnés. Nos territoires ruraux sont quasiment tous privés de services de proximité. Nous avons fait des propositions concrètes afin de revitaliser ces territoires, lutter contre les déserts médicaux et développer l’activité économique.

Breizh-info.com : Quelles attaches avez vous avec la circonscription de Châteaulin-Carhaix ? Quels sont pour vous les principaux dossiers locaux à défendre ? Votre position, notamment, sur la question de l’hôpital, et de ses urgences ?

Patrick Le Fur : Mes attaches sont familiales.

L’hôpital de Carhaix est essentiel et doit ,au delà de sa sauvegarde, être développé. Personnels, matériels et moyens financiers supplémentaires chose qui n’est que justice car les moyens financiers nécessaires viennent de leurs impôts.
Nos agriculteurs confrontés aux attaques des écologistes et de la concurrence déloyale doivent pouvoir compter sur un état fort pour les protéger. La gauche composite en passant par le Parti socialiste, les écologistes, la France insoumise et les macronistes ont voté à Bruxelles le Greendeal qui met à mal nos paysans.

Il en va de même avec les normes et règlements qui leur pourrissent la vie.

Breizh-info.com : Si demain, vous êtes élu député, quels seront les principales propositions que vous voulez faire voter ?

Patrick Le Fur : La lutte contre les déserts médicaux.

La priorité locale des produits agricoles et maritimes pour la restauration dans les écoles, collèges, lycées et collectivités publiques. Une concertation avec nos artisans marins pêcheurs pour étudier et mettre en place leur protection face aux éoliennes, face aux décisions ubuesques d’arrêts temporaires de pêche. Ils seront aussi bénéficiaires d’une TVA à 5,5% sur toutes les énergies au même titre que tous nos concitoyens.

Breizh-info.com : En Bretagne, il est toujours reproché au RN d’être l’ennemi de la langue bretonne, et de la culture bretonne, du fait d’un jacobinisme exacerbé ou d’une volonté d’uniformiser tout dans le cadre « France ». Que répondez vous à ces reproches ?

Patrick Le Fur : Au conseil régional, nous avons toujours voté pour les langues régionales. J’y suis particulièrement attaché, je siège d’ailleurs au sein de la commission culturelle. Les langues, le patrimoine matériel et immatériel me sont très chers. Ces biens sont notre ADN, ils nous sont transmis par nos anciens et je ferai tout pour les protéger.

Breizh-info.com : Comment est-il possible demain, selon vous, de diriger un pays divisé en trois blocs aux projets de société radicalement différents, opposés, et même incompatibles ? N’est on pas finalement arrivé au bout de la 5ème République ?

Patrick Le Fur : Emmanuel Macron a voulu mettre le feu à la maison France. Aujourd’hui, en appelant à voter pour la gauche et ses alliés antisémites, fichés S, pro terroristes du Hamas, écologistes anti agriculteurs et ayant un programme économique totalement suicidaire, il a pour idée de contourner le vote de nos concitoyens. S’il n’y a pas une majorité claire, il est certain que le pays sera ingérable. Nous n’avons jamais gouverné mais on nous fait des procès d’intention en permanence, si la France et la Bretagne en sont là aujourd’hui c’est bien de leur faute et non de la notre. Nous avons les solutions pour nos concitoyens, d’ailleurs c’est cela qui leur fait réellement peur, ils ont peur que leur incompétence soit étalée au grand jour.

Breizh-info.com : La 5ème République est-elle arrivée à son terme ?

Patrick Le Fur : Je ne le pense pas, mais les français doivent nous faire accéder au pouvoir afin de sauver la République, sinon effectivement nous nous exposons à la destruction de nos valeurs pas la gauche et la macronie réunies.

Breizh-info.com : Le mot de la fin pour nos lecteurs ?

Patrick Le Fur : Dimanche 7 juillet, je vous demande de bien vouloir voter pour vous, vos enfants et petits-enfants. Loin des querelles partisanes, il en va de votre quotidien. J’incarne la seule chance de préserver et d’améliorer votre quotidien. Le programme de la gauche c’est 100 milliards d’impôts en plus, les épargnants taxés et la propriété privée mise en danger. Les prisons vidées d’une partie de leurs détenus qui seront dans nos villes et villages alors qu’en même temps nos forces de l’ordre seront désarmées. C’est aussi moins de services de santé et de proximités (ils n’ont jamais réussi à enrayer les déserts médicaux et la désertification de nos campagnes, ils ne le feront pas demain).

Je mettrai tout en œuvre pour vous, pour nos anciens mais aussi pour nos jeunes qui sont impactés par le chômage. Il n’y a pas de fatalité, vous avez la possibilité de changer les choses. Je ne vous demande rien pour moi, mais pensez à vous, pensez à ce vous voulez changer et je porterai votre voix à l’Assemblée Nationale, pour cela j’ai besoin de votre confiance.

Je vous remercie.

Illustrations  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Patrick Le Fur, candidat du RN dans la circonscription Carhaix-Châteaulin : « Les Bretons ont pris conscience que les gouvernements successifs les ont trompés et abandonnés » [Interview]”

  1. Ronan dit :

    Bonjour, très bonne interview mais sauf pour la TVA à 5,5 pour cent où il faudra l’accord de l’Union Européenne. J’en tiendrai compte dans l’isoloir car soit je vote nul, soit je vote contre la liste proposée par la Macronie. Je m’interroge car la question restant en suspens est celle-ci : comment allez-vous appliquer 80 pour cent de votre programme sans aucune sortie de cette Union (Frexit) ? Salut

  2. anonyme dit :

    Crise boursière.

    Alerte ! Des tradeurs spéculent sur une forte baisse du cours de la fourrure de castor
    en raison d’une arrivée massive de peaux en provenance de France.
    Affaire à suivre dans les actualités politiques de la semaine prochaine,
    on saura alors si le barrage a tenu.

  3. Raymond NEVEU dit :

    25 ans chez les Commando-marine c’est du sérieux nous aurions voulu savoir quel commando de Penfentenyo, Jaubert, Montfort, Trepel vu son âge. Ce qu’un Corvétar à l’Etat Major ALESCLANT qualifiait de…”notre biffe”! uniquement 4 en ce temps-là. Quant à l’Europe il faut l’envoyer chier. Cette Europe de marchands n’est pas la nôtre c’est celle de Wall Street !

  4. Raymond NEVEU dit :

    Au passage vous remarquerez que son noeud de cravate est impeccable…ce n’est pas une “couille d’officier”…pour ceux qui comprennent! Même lycéen astreint à la cravate mon frère aîné rescapé de l’enfer d’Algérie m’avait appris à faire un beau noeud de cravate!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Sociétal

Jean-Yves Le Gallou : « La dédiabolisation est un échec. Ce n’est pas le diabolisé qui est responsable de la diabolisation c’est le diabolisateur » [Interview]

Découvrir l'article

Tribune libre

Refus de serrer la main à l’Assemblée nationale. Quand est-ce que le RN devient un peu viril ? [L’Agora]

Découvrir l'article

A La Une, Politique, Société

Pour rallier la jeunesse aux idées identitaires, il va falloir être cool ! L’exemple de l’AfD

Découvrir l'article

Sociétal

Diffamé par des médias de grand chemin, l’Institut Iliade se défend

Découvrir l'article

Politique, Vu ailleurs

Rassemblement national : « brebis galeuses » et poules mouillées

Découvrir l'article

Politique

Marine Le Pen annonce que le RN bloquera tout gouvernement incluant LFI et EELV

Découvrir l'article

A La Une, Politique

Rassemblement national : Victoire ou défaite ?

Découvrir l'article

Tribune libre

On s’en fout de la fiche S de Raphaël Arnault ! On veut une droite qui s’assume ! [L’Agora]

Découvrir l'article

Politique, Tribune libre

Législatives : pourquoi le RN ne pouvait pas gagner et pourquoi il va finir par gagner [L’Agora]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky