Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La situation des chrétiens en Algérie au coeur d’un colloque organisé le 2 juillet à Paris

Le 2 juillet 2024, le Centre européen pour le droit et la justice a organisé une conférence au Conseil des droits de l’homme de l’ONU à Genève pour plaider la cause des chrétiens d’Algérie, persécutés en raison de leur foi par le gouvernement algérien. Lors de cette conférence coorganisée avec l’ONG Jubilee Campaign, plusieurs missions diplomatiques auprès des Nations Unies, notamment de la Belgique, des États-Unis, des Pays-Bas, de la Suède et de la Suisse, ont manifesté un intérêt particulier pour la situation des chrétiens en Algérie. L’événement a souligné les graves restrictions de la liberté de réunion et d’association qui privent les chrétiens de l’exercice libre de leur foi.

Situation des Chrétiens en Algérie

L’Algérie, avec une population de 46 millions d’habitants, compte environ 144 000 chrétiens, principalement algériens convertis au christianisme ces dernières décennies. Bien que la Constitution algérienne garantisse en principe la liberté d’expression, la loi algérienne criminalise toute tentative de conversion d’un musulman à une autre religion et a retiré la liberté de conscience de la Constitution en 2020. La législation sur les associations et les cultes non musulmans est appliquée de manière arbitraire, ce qui a conduit à la fermeture de nombreuses églises évangéliques.

Actuellement, 43 des 47 églises de l’Église protestante d’Algérie (EPA) sont fermées, et au moins 18 chrétiens font face à des peines de prison. Parmi eux, le Pasteur Youssef Ourahmane, vice-président de l’EPA, a été condamné à un an de prison ferme pour avoir célébré un culte non autorisé. L’Église catholique, dont les fidèles sont majoritairement étrangers et subsahariens, doit également faire face à des restrictions sévères, notamment l’interdiction de la charité depuis la fermeture de Caritas Algérie en octobre 2022.

Classement et Appels Internationaux

L’Algérie est classée 15e dans l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2024 et figure sur la liste de surveillance de la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale (USCIRF) depuis 2021. Les experts de l’ONU ont appelé l’Algérie à respecter les libertés d’association et de religion. La Rapporteuse spéciale sur la liberté d’association, Gina Romero, et la Rapporteuse spéciale sur la liberté de religion, Nazila Ghanea, ont insisté sur la nécessité de garantir ces droits et de mettre fin aux jugements arbitraires contre les chrétiens et d’autres minorités religieuses.

Le Pasteur Youssef Ourahmane et sa fille Sarah ont souligné que les conversions au christianisme, notamment en Kabylie, sont mal vues par le gouvernement algérien, qui les associe aux mouvements indépendantistes de la région. En 2006, l’ordonnance n° 06-03 a été adoptée pour encadrer les cultes non musulmans, permettant ainsi une discrimination systématique envers les chrétiens.

Critiques et Appels à l’Action

Xavier Driencourt, ancien ambassadeur de France en Algérie, a critiqué le faux semblant de tolérance religieuse en Algérie. Malgré des invitations officielles à des évêques catholiques et la rénovation d’églises, les chrétiens restent soumis à des restrictions sévères et bureaucratiques, et le prosélytisme est strictement interdit. L’ECLJ, aux côtés de l’Église protestante d’Algérie et des experts de l’ONU, appelle l’Algérie à restaurer la liberté de conscience et à abroger toutes les dispositions discriminatoires contre la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Illustration  : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “La situation des chrétiens en Algérie au coeur d’un colloque organisé le 2 juillet à Paris”

  1. kan al louarn dit :

    L’Algérie ou en tous cas son gouvernement crache chaque jour sur l’héritage de la période de présence française pour cause de colonisation peut-être avec raison.
    Est-il possible pour la France de récuser de de la même façon “l’héritage” algérien au lieu de s’aplatir en permanence devant les exigences et l’outrecuidance de cette ancienne colonie ?
    Qui a le plus besoin de l’autre aujourd’hui ?
    Quant aux populations libre à elles de vivre dans le pays de leur choix et de choisir là où l’herbe est la plus verte.

  2. felger dit :

    et le Pape que fait t’il ? ah oui il vomit la France !!!!

  3. Prétet Yvette dit :

    Les Chrétiens, dont saint-Augustin et sa mère sainte Monique, se trouvaient en Algérie AVANT la ”colonisation arabe!” Les Kabyles étaient des Chrétiens que les Arabes ont ”obligé” à se convertir à l’islam! Le F.L.N., qui gouverne en Algérie, est constitué de terroristes responsables de la mort de ”civils innocents” non-musulmans et musulmans!Ces terroristes sont bien reçus en France où ils achètent des propriétés avec l’argent de la corruption!..

  4. Gaï de Ropraz dit :

    Le Pape, Dear Felger, ce n’est pas compliqué : C’est un Argentin profondément et viscéralement socialo, amateur de petits garçons.
    Tout au moins, c’est ainsi que le decrivaient les Argentins à l’epoque ou il n’était qu’un membre du clergé Argentin…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

La question des frontières, cœur du contentieux algéro-marocain. Le 169ème numéro de l’Afrique réelle est sorti

Découvrir l'article

International

Démographie. Les immigrées algériennes ont un taux de fécondité de 3,69 enfants par femme en France contre 2,2 en Algérie

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre

Faut-il recoloniser l’Algérie ? [L’Agora]

Découvrir l'article

International

L’Algérie chasse la langue française dans les établissements scolaires. Fin d’un modèle qui prévoyait l’émigration des étudiants ?

Découvrir l'article

Sociétal

Xavier Driencourt : « Les Algériens ne connaissent que le rapport de force »

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre

La Marhaba des Marocains, comme une douce promesse… [L’Agora]

Découvrir l'article

Tribune libre

Maghreb, Afrique Sub-Saharienne : toujours et encore le refrain victimaire [L’Agora]

Découvrir l'article

Ensauvagement, International, Justice, Société

Affaire Nahel : L’Algérie fait la leçon à la France et lui rappelle son “devoir de protection” envers ses ressortissants

Découvrir l'article

Sociétal

Thibault de Montbrial : « L’Algérie est un pays qui nous déteste »

Découvrir l'article

International

« Ô France ! Voici venu le jour où il te faut rendre des comptes. Prépare-toi ! ». L’Algérie lui vomit dessus, la République française en redemande !

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky