Étiquette : cordemais

Deux salariés de la centrale de Cordemais évoquent leur avenir et celui de leur outil de travail.

La puissance de 1200 watts de la centrale permet de pallier les faiblesses d’apprivoisement dans l’ouest, territoire éloigné et en bout de réseau des centrales nucléaires les plus proches. Seulement voilà, depuis la COP 21 de Paris, l’exigence écologique, la nécessité de corriger le bilan carbone de nos industries scellent le sort des quatre dernières centrales thermiques de France et

Cordemais : EDF abandonne le projet Ecocombust

Les salariés le redoutaient mais ne voulaient pas y croire : ce matin le PDG d’EDF a annoncé l’abandon pur et simple du projet Ecocombust, qui prévoyait de remplacer le charbon par des déchets verts et de bois à la centrale de Cordemais, en Loire-Atlantique. Le site est donc voué à la fermeture, à l’horizon 2026. La surprise à Cordemais

énergie

Énergie. Nouvelle ligne à haute tension pour éviter le blackout en Bretagne

Le réseau électrique est le talon d’Achille de la Bretagne. Lorsque revient l’hiver, la péninsule est menacée d’un blackout (panne générale du réseau) à chaque pic de consommation, notamment lors des vagues de froid. Cependant, une nouvelle ligne à haute tension va venir alléger le réseau. Dépendance énergétique totale La région administrative de Bretagne (entité qui ne comprend pas la

Visite aux sources de l’électricité bretonne

15/07/2014 ‑ 08H00 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) –Les Bretons n’aiment pas trop y penser, mais ils se chauffent pour une bonne part à l’effet de serre : si 75 % de l’électricité produite en France est d’origine nucléaire, 90 % de l’électricité consommée en Bretagne est d’origine thermique. Elle provient principalement des quatre tranches, deux au fioul et deux au charbon, de l’énorme centrale de Cordemais,

Deux salariés de la centrale de Cordemais évoquent leur avenir et celui de leur outil de travail.

La puissance de 1200 watts de la centrale permet de pallier les faiblesses d’apprivoisement dans l’ouest, territoire éloigné et en bout de réseau des centrales nucléaires les plus proches. Seulement voilà, depuis la COP 21 de Paris, l’exigence écologique, la nécessité de corriger le bilan carbone de nos industries scellent le sort des quatre dernières centrales thermiques de France et

Cordemais : EDF abandonne le projet Ecocombust

Les salariés le redoutaient mais ne voulaient pas y croire : ce matin le PDG d’EDF a annoncé l’abandon pur et simple du projet Ecocombust, qui prévoyait de remplacer le charbon par des déchets verts et de bois à la centrale de Cordemais, en Loire-Atlantique. Le site est donc voué à la fermeture, à l’horizon 2026. La surprise à Cordemais

énergie

Énergie. Nouvelle ligne à haute tension pour éviter le blackout en Bretagne

Le réseau électrique est le talon d’Achille de la Bretagne. Lorsque revient l’hiver, la péninsule est menacée d’un blackout (panne générale du réseau) à chaque pic de consommation, notamment lors des vagues de froid. Cependant, une nouvelle ligne à haute tension va venir alléger le réseau. Dépendance énergétique totale La région administrative de Bretagne (entité qui ne comprend pas la

Visite aux sources de l’électricité bretonne

15/07/2014 ‑ 08H00 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) –Les Bretons n’aiment pas trop y penser, mais ils se chauffent pour une bonne part à l’effet de serre : si 75 % de l’électricité produite en France est d’origine nucléaire, 90 % de l’électricité consommée en Bretagne est d’origine thermique. Elle provient principalement des quatre tranches, deux au fioul et deux au charbon, de l’énorme centrale de Cordemais,

À LA UNE

Irlande du Nord. Le gouvernement britannique s'apprête à présenter des propositions concernant l'héritage des Troubles
Châteaulin (29). 16ème édition du concours de reconnaissance des végétaux en Bretagne
Sauter le repas de midi pour perdre du poids ? Par Gilles Lartigot
Lucille Gicquel de retour sur ses terres à Rennes avec l'Equipe de France de Volley

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !