Nantes. La Cigale chante juste, même au cœur de l’hiver

29/12/2016 – 09H00 Nantes (Breizh-info.com) – « La Cigale EST La Cigale, et c’est à Nantes que cela se passe depuis plus d’un siècle », proclame, en toute simplicité, le site de la célébrissime brasserie nantaise. Alors La Cigale ?

L’occasion fait le larron. De retour à Nantes pour les fêtes, un vieil ami exilé dans le Midi manifeste son désir de déjeuner dans le monument Art nouveau de la place Graslin. Souvenirs de réveillons, de parties de baby foot, dans les années 60, une période où La Cigale n’était plus que l’ombre d’elle-même. Souvenir aussi de Lola, bien sûr, que le grand Jacques Demy mit en scène dans le sublime décor Art nouveau conçu à la fin du XIXe siècle par Émile Libaudière.

Donc retour à La Cigale pour un déjeuner de retrouvailles. Disons le tout de suite, la brasserie, reprise en main au début des années 80, mérite une visite. Le cadre, on l’a dit, est exceptionnel. Et on est bien dans une brasserie, une vraie. De 7 heures trente à minuit trente l’établissement accueille le public : petit déjeuner, brunch, déjeuner, goûter, dîner ou souper, tout est possible. Et le succès est au rendez vous : l’établissement ne désemplit pas. Hommes d’affaires, bandes de copains, couples, grands-mères et petits enfants, l’ambiance est joyeuse. On boit, on rit, on mange ! Voilà un vrai « vivre ensemble » qui n’a rien d’artificiel ni d’obligé.

Et la cuisine ? En ce jeudi d’avant Noël, on opte pour un menu « chic-choc ».  Le céviche de cabillaud, condiment avocat orange et pousse de sisho, comme le filet de daurade  royale à la plancha beurre blanc nantais avec une compotée de choux qui suivit, appellent les mêmes commentaires : c’est bon, tout simplement. Cuisson précise du poisson, subtilité des saveurs, accompagnements bien trouvés et sauce réussie. Et le blanc de Gascogne du domaine de Millet qui accompagna le menu était à la hauteur.

Pour une cuisine de brasserie, chapeau. Du sur mesure, adapté à une clientèle nombreuse, et qui manifestement revient. Carte qui fait la part belle aux produits de la mer – huîtres de Gilardeau et de Part Ar Coum -, desserts classiques de grands-mères, beau choix de vins – muscadet et vins de Loire notamment. Service à la hauteur, discret, efficace et souriant. Que demander de plus ?

PLG

La Cigale, 4 Place Graslin , Nantes. Tel. 02 51 84 94 94

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine