Les forces de l’ordre font échec à des cambriolages à Nantes et Saint-Nazaire

cambriolage

16/02/2017 – 07h20 Nantes (Breizh-Info.com) – Vendredi 10 février vers 16 heures, avenue Jules Bécigneul à Nantes (quartier des Hauts Pavés, entre les rues du Maine et Noire), prévenue à temps par un voisin vigilant, la police a arrêté un cambrioleur en flagrant délit.

Sur ce jeune homme de 23 ans, déjà connu pour vols, les policiers découvrent 4 portables, 2 Ipod, 2 appareils photo et plusieurs cartes de crédit qui appartiennent aux propriétaires de la maison cambriolée, mais aussi à d’autres personnes, ce qui laisse supposer qu’il a commis d’autres vols.

Toujours le 10 février, à Ancenis, les gendarmes ont procédé de leur côté à une opération anti-drogue à la gare, entre 17h et 18h30. Trois majeurs et un mineur ont été interpellés alors qu’ils étaient en possession de petites quantités de cannabis.

Dans la nuit du 12 au 13 février, une patrouille de gendarmerie dans la zone commerciale de Savine à Trignac, près de Saint-Nazaire, a provoqué la fuite d’un véhicule avec deux personnes à son bord. Les magasins Vertbaudet et Litrimarché venaient d’être cambriolés, et les voleurs s’attaquaient à trois autres enseignes. Ils sont activement recherchés.

Enfin le manifestant qui a repeint le commissariat du cours Olivier de Clisson lors de la manifestation d’extrême-gauche du 11 février à Nantes a été incarcéré. Cette figure de l’extrême-gauche locale, déjà interpellée à plusieurs reprises et condamnée pour dégradations volontaires, a été conduit à la maison d’arrêt pour purger une précédente peine de 2 mois de prison. Son procès se tiendra le 27 février.

Crédit Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine