« Tout sauf Macron » : une association pour faire barrage au candidat d’En marche

macron

30/03/2017 – 07h45 Paris (Breizh-Info.com) – Depuis plusieurs semaines, des collectifs et associations se mobilisent contre Emmanuel Macron, candidat de gauche du mouvement « en Marche ». A la tête de l’un d’entre eux nommé « tout sauf Macron », David van Hemelryck, qui s’était fait connaitre notamment par ses survols des plages avec sa banderole « Hollande démission ».

Alors qu’Emmanuel Macron est omniprésent dans le paysage médiatique français et semble bien être le candidat choisi par le système pour les prochaines élections présidentielles, certains citoyens refusent ce scénario et veulent révéler le « vrai visage » du banquier aux dents longues

Nous avons interrogé David van Hemelryck, sur ses motivations et le but de cette association.

Breizh-info.com : Quels sont les objectifs de l’association « tout sauf Macron » ? Combien de personnes regroupez vous aujourd’hui ?

David van Hemelryck : J’ai été appelé pour être le porte Parole des collectifs Tout Sauf Macron, Dégageons Macron et macron-degage.fr qui ont atteint 10000 j’aime en quelques jours. J’avais en effet lancé une plainte-pétition pour ouverture d’enquête sur les scandales Macron.

Celle-ci, par le simple bouche à oreille, a regroupé 30 000 signataires en une semaine. On sent que la mobilisation est très forte. Il y a un ras le bol face au banquier qui bénéficie de l’immunité du Système.

Breizh-info.com : Pourquoi cibler spécifiquement un candidat à l’élection présidentielle ? Quid des autres candidats ? Ils ne sont donc pas critiquables ?

David van Hemelryck : Vous savez personne n’est parfait. Mais Macron est adoubé par les puissances d’argent comme le successeur de Hollande, le poulain qu’il a fait monter comme conseiller Special puis ministre de sa politique. Macron c’est tout le projet Hollande, le lobby de destruction de la France. Nous voulons éviter à tout prix le PIRE et nous avons à peine trois semaines pour cela !

Breizh-info.com : Emmanuel Macron s’est défendu d’être mis en cause dans les affaires concernant son patrimoine. Qu’en est-il ?

David van Hemelryck : Tous les délinquants disent toujours « j’ai rien fait ». Vous faites confiance à l’enfant chéri de Hollande ? Le dernier favori de sa politique était Cahuzac je vous le rappelle !

Breizh-info.com : Pourquoi Emmanuel Macron, dans les faits, serait l’ami des banquiers comme vous le dites ?

David van Hemelryck : Est ce la peine de le préciser ? Il a fait ses armes chez Rothschild. Il a appris que les gros deals font les grosses commissions et tant pis si ça fait des chômeurs.

Il est appuyé par de grosses fortunes qui contrôlent les médias et auxquelles il a facilité des acquisitions (par exemple Drahi). Il a levé ses fonds à la City de Londres et à Las Vegas. Macron, c’est la spéculation… et disons le, la corruption.

Breizh-info.com : de la corruption ? C’est à dire ?

David van Hemelryck :  Par exemple le fait d’utiliser le meeting de Las Vegas : 380.000€ d’argent public et le lendemain il lance sa campagne… et le public acquis a participé à ses levées de fonds.

Mais aussi les scandales autour des 3 millions gagnés bien malhonnêtement puis curieusement disparus. Les tenues de luxes de Brigitte Macron offertes par des soutiens millionnaires qui sont liés à ses soutiens médiatiques et de campagne. Tout ceci ressemble à une OPA hostile sur la France ! Une enquête objective (!) est urgente…

Breizh-info.com : Comment comptez vous peser sur la campagne ? Êtes vous en relation avec des politiques ?

David van Hemelryck :Les politiques font leur campagne. J’ai des passerelles avec quatre candidats « moins pire » que Macron. Dans tous les cas il faudra continuer à agir après. Mais l’urgence c’est 3 semaines où tout le monde doit agir : actions chocs préparées en secret, pétitions à faire tourner pour sensibiliser et peser médiatiquement. Aujourd’hui nous en lançons une nouvelle sur le cabinet noir de François Hollande.

Nous donnons aussi rendez vous ce samedi matin 1er Avril à Marseille… Macron l’homme anti-culture française vient dans la capitale du Sud, il va être bien reçu ! Et bien sûr des autocollants Macron dégage, des milliers d’affiches tout sauf Macron, nos militants sont en ce moment même en train d’afficher et de préparer la « réception » de Macron à Marseille

Breizh-info.com : Et si Macron devenait président, quelles actions mèneriez vous ?

David van Hemelryck : Ne parlez pas de malheur ! On bosse 3 semaines à plein temps. Si Jamais il est élu, je donnerais mes années pour la France, mais là j’ai encore espoir : les médias manipulent les sondages. On se bat. On se battra toujours pour une France de nos valeur, de notre culture.

La défaite n’arrive qu’à ceux qui abandonnent. Le courage est dans nos gènes.

Propos recueillis par Yann Vallerie

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine