Groupe Doux : l’ombre de l’Arabie Saoudite se profile à l’horizon

groupe_doux

Groupe Doux – 24/09/2013 – 14h15 – Quimper (Breizh-info.com) – Le groupe Doux avait été placé en redressement judiciaire en juin 2012, entraînant licenciements et restructuration intensive. L’industriel volailler était depuis lors à la recherche d’investisseurs afin de maintenir son activité, notamment en Bretagne. Alors que les dirigeants doivent présenter aujourd’hui à Quimper leur plan de continuation, il se pourrait que Doux ait accepté qu’un de ses gros clients, un groupe saoudien, la société Al Munajem, rentre à hauteur de 25% dans le capital de la société.
Dans un communiqué, le groupe Almunajem, spécialisé dans l’importation et la distribution de produits alimentaires, déclare en effet « étudier les conditions d’une prise de participation éventuelle portant sur 25 % du capital du groupe Doux, aux côtés de Développement & Partenariat Finance, futur actionnaire majoritaire, et des actionnaires existants. Les négociations devraient aboutir rapidement », termine le communiqué du groupe.
Les pays du Golfe sont en effet les premiers acheteurs des groupes volaillers bretons, comme Doux et Tilly-Sabco, ces derniers exportant principalement de la volaille halal.
Certains y voient une formidable opportunité pour le groupe Doux et l’emploi en Bretagne. D’autres s’inquiètent déjà de la prise de possession par les pays arabes de pans entiers de l’économie française et bretonne, par le Qatar, les Emirats Arabes Unis ou encore l’Arabie saoudite. Ces pays pratiquent en effet de plus en plus une politique économique agressive et quasi colonisatrice vis à vis des puissances économiques européennes.
Enfin, en terme de droit du travail, on sait que l’esclavage et le non respect des droits de l’homme sont encore la règle dans les pays du Golfe. Une question  qui devrait normalement amener les dirigeants économiques et politiques européens à plus de retenue quant à leurs décisions de laisser des groupes économiques moteurs  des pays européens se faire racheter et contrôler par des puissances étrangères.

Crédit Photo : flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS