« Yes Scotland » : des milliers d’écossais dans les rues d’Edimbourg

A LA UNE

26/09/2013 – 18h00 – Edimbourg, de notre envoyé spécial Vizan B (Breizh-info.com) – Samedi 21 Septembre 2013, plusieurs milliers de manifestants ont afflué vers la « Hight Street » d’Edimbourg, lieu de rendez-vous de l’espoir du « Yes » Ecossais à l’indépendance. A un an quasiment jour pour jour du vote sur l’indépendance, il était important en effet pour les nationalistes écossais de faire une démonstration de force dans les rues de la capitale écossaise.
L’ambiance qui régnait samedi était bon enfant et de nombreux drapeaux écossais flottaient au gré du vent, les milliers de participants marchant sur les traces du héros national William Wallace.
L’événement était organisé par le collectif « Yes Scotland » qui évaluera l’affluence à 20 000 personnes – 8 300 selon la police. Le chiffre de 15 000 personnes  présentes durant l’ensemble de la journée, peut être retenu avec certitude.
En seconde partie de cortège, on pouvait remarquer la présence de nombreuses affiches, photos et références au Scottish Socialist Party (gauche écossaise), chose étonnante et relativement mal perçue en première partie de cortège, puisque les organisateurs souhaitaient que la manifestation se tienne au delà des revendications politiques, et uniquement pour l’Ecosse. C’est d’ailleurs ce qui a été rappelé lors des discours ayant clôturé la marche.
A noter que de nombreux groupuscules hétéroclites et sans rapport avec la question écossaise (Legalize Canabis, Gay & Lesbians) se sont également joints au groupement.
Des délégations étrangères étaient présentes : Sardaigne, Catalans, Flandres, Basque pour les plus visibles. En Bretagne, des manifestations de soutien ont eu lieu à Quimper et à Saint-Nazaire.
Le Royaume-Uni pourrait vivre une année 2014 à rebondissements et à changements, puisque outre le  référendum qui pourrait rendre sa souveraineté à l’Ecosse, les élections européennes pourraient voir l’UKIP et son charismatique leader , Nigel Farage, s’imposer et provoquer un séisme dans la classe politique anglaise.
[flickr id= »[email protected]″ orderby= »latest » ]

Crédit Photos : Breizh-info.com (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés