Il y a cent ans s’éteignait Alfred Wallace

A LA UNE

27/10/2013 -14H00 Swansea, Pays de Galles (Breizh-info.com) ‑ Jeudi 7 novembre, on célébrera le centième anniversaire de la mort d’Alfred Russel Wallace, co-découvreur de la théorie de la sélection naturelle. Né en 1823 à Llanbadoc, dans le sud du Pays de Galles, il était d’origine écossaise et pourrait avoir été un descendant du leader indépendantiste du début du 14ème siècle, William Wallace. Après avoir travaillé et enseigné dans le bâtiment et l’arpentage, il s’est passionné pour l’entomologie et s’est lancé dans une carrière de naturaliste en Amérique du Sud et en Asie du Sud-est. Très remarquées, ses publications l’ont amené à se lier à des savants en vue de son temps, en particulier à Charles Darwin (1809-1882) et au grand géologue écossais Charles Lyell (1797-1875). Le romancier Joseph Conrad assure avoir y puisé une partie de son inspiration, en particulier lors de l’écriture de Lord Jim.

Wallace n’est pas seulement le fondateur de la bio-géographie, il est aussi le co-découvreur de la sélection naturelle. L’idée d’une pression sélective exercée par le milieu lui était venue en réfléchissant aux écrits de Thomas Malthus. Il l’a exposée en 1858 dans une étude adressée à Charles Darwin, qui s’est alors empressé de publier ses propres travaux pour établir son antériorité. Wallace ne lui en a d’ailleurs pas voulu et a défendu Darwin dans la controverse qui a suivi la publication de sa thèse. Les deux hommes sont restés amis et Wallace a publié en 1889 un livre intitulé Darwinism. Il a cependant tenté d’aller plus loin que Darwin en appliquant ses raisonnements à l’origine des races humaines, thème d’un article publié en 1864.

Esprit original et éclectique, Wallace s’est aussi fait connaître pour ses travaux sur le spiritisme et ses prises de position politiques contre l’appropriation du sol, le libre-échange ou la vaccination. À sa mort, le New York Times l’a décrit comme « le dernier des géants de ce formidable groupe d’intellectuels auquel appartinrent, entre autres, Darwin, Huxley, Spencer, Lyell et Owen, dont les investigations audacieuses ont révolutionné et fait évoluer la pensée contemporaine ».

Parmi les cent manifestations commémoratives organisées dans le monde entier, on notera en particulier les expositions du Museum de Swansea (jusqu’au 31 janvier 2014) et du National Museum de Cardiff (jusqu’au 9 mars 2014).

 Illustration : Ed Baker, licence CC via Widimedia
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Aux Etats-Unis, un grand réseau d’hôpitaux catholiques traitait prioritairement les non-Blancs quelles que soient les comorbidités des Blancs

L’un des plus grands systèmes hospitaliers des États-Unis donnait plus de poids à la race qu’au diabète, à l’obésité,...

Rugby. Le RC Vannes s’impose à Grenoble (10-25) et renverse sa saison

C'est une victoire qui pourrait tout changer pour le RC Vannes cette saison en Pro D2. Une victoire à...

Articles liés