Affaire Leonarda : flop des manifestations lycéennes contre les expulsions de clandestins

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

09/11/2013 – 20h00 Rennes (Breizh-info.com) –  C’est sous la pluie qu’un faible cortège – moins de 500 manifestants ont été décomptés –  comprenant majoritairement des lycéens et des étudiants de Rennes, a défilé hier puis encore ce matin dans les rues de la capitale bretonne pour protester contre l’expulsion d’élèves étrangers en situation irrégulière. Un flop qui démontre, à l’heure où le chômage explose, que la population bretonne a manifestement d’autres préoccupations en tête.
Sur le parcours de la manifestation, quelques vitres – tradition oblige – ont été endommagées, après des arrêts aux lycées Coëtlogon, et Victor et Hélène Basch. Le lycée Saint-Martin situé en centre-ville a également été la cible des jeunes manifestants.
Ces manifestations, instrumentalisées par la gauche sociétale, ne regroupent aujourd’hui qu’une toute petite minorité de lycéens  – il y a 136 000 lycéens au sein de l’académie Bretagne selon le dernier recensement. Malgré les efforts d’organisations lycéennes comme la FIDL –antichambre traditionnelle d’une carrière au sein du PS pour de futurs apparatchiks – et de certains syndicats d’enseignants comme la FSU, la cause des clandestins chère aux tenants du mondialisme libéral- libertaire fait de moins en moins recette.
François Hollande a cru bon s’emparer de l’affaire Léonarda, du nom de cette jeune rom hébergée à grand frais en France avec sa famille,  pour en faire une quasi-affaire d’État, allant même, selon l’ancienne Garde des Sceaux Rachida Dati, jusqu’à « violer la Constitution », en proposant à la jeune rom de revenir dans en France sans ses parents, malgré les décisions administratives et judiciaires prises à l’encontre de la famille Dibrani. Une prise de position jugée unanimement désastreuse pour l’image du président de la République et, beaucoup plus grave, pour celle de la France.

Crédit photo : CC
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

7 Commentaires

  1. C’est en effet sous la pluie qu’un cortège ne faisant qu’augmenter (150-500, puis 700 en 3 jours, vous devriez retourner en classe de ce1 pour apprendre à compter) ce mouvement réuni 1600 personnes sur les réseaux sociaux, et même des lycées extérieur à Rennes conte désormais nous rejoindre. Sur le trajet -tradition oblige- les crs et force de l’ordre sont venu mettre la pression et exciter toute cette foule pour rien. Je vous invite à aller voir la vidéos de web tv rennaise pour ensuite constater les violences policières. Nous passerons les quelques interpellations musclé, la menace des flashballs et les coups de matraques sur les manifestants. Ce mouvement n’appartient à aucun parti, nous ne savons pas avec qui nous sommes, nous savons juste contre QUI nous sommes. La prochaine fois que vous voulez écrire un article sur nous, levez-vous à 5h du matin pour aller interviewer les premières personnes qui commencent à bloquer leurs lycées. Vous ne nous prenez pas au sérieux, mais notre voix sera entendu, retenez bien cela.

  2. Je trouve ça affligeant à la façon dont les infos sont détournés… Il y avais bien plus de 500 lycéens, qui n’ont pas été instrumentalisé par la « gauche sociale », mais qui se réveillent et qui commencent à se révolter à la place de leurs parents!
    Il y a eu quelques dégradations, mais dans quels manifs n’y a-t-il pas quelques totos pour décrédibiliser tout le groupe? De plus les crs ont chargés plusieurs fois sans raison identifiable, à descartes, après avoir commencé un débrayage pacifique, ils ont sortis la gazeuse et ont commencé à utiliser des lacrymo (ce sont les mouvements de foulle qui ont détruit les 1eres barrières)..

    Je tiens égallement à préciser que les rassemblements du 5 et 7 avaient lieux contre les expultions de manière générale (c’est tout-de même un acte violent.. Foutre les gens dehors à coup de pied au cul.. -_-‘ ) et celui du 8 contre les répressions policières de plus en ,plus violentes (un lycéen a été envoyé à l’hosto après avoir reçu des gazes lacrymo de trop près la veille) ; l’état n’en parle pas et tente de décrédibiliser les infos dites de gauche, tandis que le fn prend du crédit dans ses maneuvres de manipulations… bref’ l’état nous montre une fois de plus sa peur des mouvements lycéens et sa détermination à passer sous silences ses maneuvres anti-démocratiques dites « sécuritaires » mais totalitaires.

    Merci à breizh info d’éclairer la lanterne de bcp de lycéens sur la désinformation.

  3. Bande de gland vous comprenez rien apprenez a compter avant d’écrire des article
    on va revenir, on sera plus et on vous montrez si c’est pas une préocupations d’actualité mais ne vous pleignez pas si on detruit vaut lycée privée et c’est pas important ? Alors pourquoi envoyez une vingtaine de camions CRS sur des étudiants mineurs et nous taper avec des matraques, nous lancer du gaz et des coups de flashball ?

  4. Le mouvement n’était pas mené par la « gauche societale » comme aucun politique de gauche n’a apporter son soutien à la cause. Certaines organisations de la gauche se sont jointe au mouvement mais bon venant d’un journal qui a de fortes chances de soutenir le FLB et le FN cela ne m’étonne pas que ce mouvement soit discrédité.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Royaume-Uni. Des centaines de clandestins ont traversé la Manche depuis la France ces derniers jours

En ce mois de juillet, les traversées de la Manche par des migrants clandestins vers le Royaume-Uni depuis la France ne connaissent pas de...

Grèce. Construction d’un nouveau camp de migrants à Leros : les habitants exaspérés

En Grèce, tandis que plusieurs îles de la mer Égée abritent encore près de 9 000 migrants, la construction de nouveaux camps d'hébergement financés...

Immigration. En hausse par rapport à 2020, les traversées de la Manche par des clandestins se poursuivent

Les traversées de migrants illégaux depuis les côtes françaises vers celles du Royaume-Uni se sont poursuivies ces derniers jours à un rythme soutenu. 80...

Pleumeur-Bodou (Côtes-d’Armor). Un clandestin africain récidiviste coupable de 134 000 € d’escroqueries

Un migrant africain originaire de Côte d'Ivoire et sa compagne Malgache domiciliés à Pleumeur-Bodou ont été condamnés par le tribunal de Saint-Brieuc pour diverses...