8 mois de prison avec sursis requis contre un Bonnet rouge

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

19/11/2013 – 09H00 Quimper (Breizh-info.com) – 8 mois de prison avec sursis et obligation d’effectuer un travail d’intérêt général : c’est la peine requise hier soir par le parquet du tribunal de Quimper à l’encontre d’un des cinq Bonnets rouges interpellés lors de la manifestation de Quimper du samedi 2 novembre dernier.
Avec quatre autres personnes, il avait été arrêté lors des échauffourées qui avaient opposé manifestants et policiers. Alors que des rumeurs circulaient sur un éventuel soutien populaire apporté aux prévenus, ces derniers se sont retrouvés seuls face à la justice, les comités organisateurs de la manifestation s’étant désolidarisés de toutes les violences commises lors des différentes manifestations bretonnes. Dans le même temps, un jeune de 18 ans a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir agressé un Bonnet rouge à la sortie d’un bar, toujours le samedi 2 novembre.
Prochaines audiences les 28 novembre, mais également le 11 décembre concernant la manifestation de Quimper. Le 3 décembre prochain, le tribunal correctionnel de Rennes jugera quant à lui un artisan d’Ille-et-Vilaine qui avait été pris en flagrant délit par une patrouille de gendarmerie alors qu’il s’apprêtait à mettre le feu à un radar automatique.
Par une circulaire en date du 12 novembre, la garde des Sceaux a invité les procureurs généraux à réprimer sévèrement les «bonnets rouges» et autres manifestants s’attaquant aux symboles de l’Etat. Pour Madame Taubira, en effet, «Les comportements récemment constatés, constitutifs d’infractions pénales, doivent faire l’objet d’une réponse rapide, systématique et ferme de l’autorité judiciaire». Une fermeté qui tranche avec le laxisme affiché de son projet de réforme pénale.

Crédit photo : [cc] Brunolaon
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

1 COMMENTAIRE

  1. Les affrontements avec les CRS ne sont qu’un piège tendu par le pouvoir pour discréditer les opposants. A Quimper, le dispositif policier en place dès le début de la manifestation était une véritable provocation, contrevenant aux règles élémentaires du maintien de l’ordre. Amis Bonnets Rouges, évitez le piège à l’avenir. Si vous voulez, sollicitez LMPT Nantes qui dispose d’une formation sur le sujet

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Manifestations contre le pass sanitaire : la liste des rendez-vous en Bretagne samedi 31 juillet

Quelques jours après l'adoption définitive du projet de loi pour l'instauration du pass sanitaire par le Parlement, de nouvelles manifestations sont attendues dans plusieurs...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée par E. Macron et sa...

Manifestation contre le Pass Sanitaire à Paris. Le reportage que vous ne verrez pas sur les médias du Système

Démonstration de force réussie contre le pass-sanitaire. Après les annonces d’une rare violence du président de la République lundi dernier, les Français étaient mobilisés...

Tyrannie sanitaire. 150 000 à 200 000 personnes dans les rues de France

150 000 à 200 000 personnes ont défilé dans les rues de France ce samedi, contre la tyrannie sanitaire instaurée par Emmanuel Macron et...