Violences policières lors des Manifs pour Tous : l’Europe s’y intéresse

A LA UNE

23/12/2013 – 08H00 Paris (Breizh-info.com) –Le Conseil de l’Europe a nommé deux députés européens pour enquêter sur les violences policières commises lors des Manifs pour Tous, notamment les civils désarmés gazés  et tabassés  ou la présence massive de policiers en civil chargés de perturber les manifestations .

Les deux députés, Valeriu Ghiletchi (Moldave, PPE) et Stefan Schennach (Autrichien, socialiste), vont rencontrer les victimes et auditionner les autorités françaises dans les prochains mois à Paris. On doit cette initiative au lobbying acharné de l’European Center for Law and Justice, qui avait déjà réussi à faire adopter par le Conseil de l’Europe cet été une résolution condamnant l’usage abusif par le gouvernement français de la force contre les manifestants. Cependant, pour connaître les résultats des recherches des deux députés, il faudra patienter : ils disposent de deux ans pour rendre leur rapport et conclure s’il faut poursuivre l’Etat Français devant la Commission Européenne.

En attendant, abus policiers et arrestations arbitraires continuent de plus belle. Le 11 novembre, alors que François Hollande était hué pendant la commémoration officielle sous l’Arc de Triomphe, 73 personnes ont été arrêtées sur les Champs… car elles portaient un bonnet rouge . Le couvre-chef est devenu en cet automne 2013 l’un des signes de ralliement de la révolte contre le pouvoir, partie de la fronde des travailleurs Bretons. Plus récemment, 52 veilleurs ont été interpellés par la police à Paris  et des Mères Veilleuses – un mouvement de mères catholiques proche du Printemps Français ont été retenues par les CRS alors qu’elles participaient à une manifestation légale auprès du ministère de la Famille.

Photo : jyc 1/Flickr (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

1 COMMENTAIRE

  1. Le pouvoir a peur car pris dans la nasse du mensonge perpétuel logique pour garder le pouvoir malgré une

    incompétence crasse . Que N S redynamise ses troupes sur la base de l’esprit du TROCADERO ET DE LA MUTUALITE Nous sommes prêts à le suivre avec DETERMINATION jusqu’au bout ………

    B J GODIN

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés