Les socialistes nantais multiplient les contrats avant les élections

A LA UNE

31/12/2013 – 06H00 Nantes (Breizh-info.com) – Les socialistes nantais auraient-il des doutes sur le résultat des municipales ? En tout cas, la ville de Nantes et la communauté urbaine Nantes Métropole multiplient en ce moment les appels d’offres en vue de contrats à signer avant les élections. Histoire de montrer que la campagne électorale ne les empêche pas de travailler ? Ou plutôt de réduire les marges de manœuvre de leurs éventuels successeurs élus en mars prochain ?

Récemment, Nantes et Nantes Métropole ont ainsi lancé des appels d’offres portant, entre autres, sur :

Un autre appel d’offres en cours porte sur l’impression du magazine municipal Nantes Passion. Il est probable que ce marché-là est surveillé comme du lait sur le feu : c’est l’impression de Nantes Passion qui avait valu à Jean-Marc Ayrault une condamnation à six mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme en 1997.

Les contraintes organisées peuvent aussi prendre la forme de subventions et de délégations de service public. Dans ce domaine, il arrive aux socialistes de pratiquer le billard à trois bandes. Attention, suivez le raisonnement !

  1. Les activités touristiques de la communauté urbaine Nantes Métropole ont été confiées par délégation de service public (DSP) à une société publique locale (SPL), formule juridique souvent accusée d’être utilisée pour contourner le code des collectivités territoriales.
  2. Cette SPL, Le Voyage à Nantes (VAN), est aussi chargée, toujours dans le cadre d’une DSP, de gérer le château des ducs de Bretagne, qui dépend, lui, de la ville de Nantes. Cette dernière vient de renouveler jusqu’à fin 2019 la DSP dont bénéficie le VAN, auquel elle verse 8 millions d’euros de subventions par an.
  3. Quand la DSP relative au tourisme de Nantes Métropole viendra à échéance, fin 2014, elle devra faire l’objet d’un nouvel appel d’offres. Mais, fait observer la conseillère d’opposition Marie-Laure Le Pomellec, « quelle structure ira candidater contre le VAN assuré dès lors de gérer pendant 6 ans le Château des Ducs de Bretagne, joyau de notre patrimoine ? ». Même si sa majorité politique change, Nantes Métropole, par une fatalité bien organisée, aura bien du mal à reprendre en main sa politique culturelle et touristique.

Crédit photo : [cc] Selbymay via Wikimedia Commons.
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

3 Commentaires

  1. De toute façon,après les élections,rien n’empêchera les successeurs de crtiquer et demander l’annulation des dit contrat pour prises d’intérêts

  2. l’esbanm : L’ESBA NM (Ecole supérieure d’archi et des beaux arts) de Nantes Métropole.

    Rien d’exceptionnel dans tous ces contrats : les illuminations c’est d’époque, le reste ce sont des contrats-cadres qui tombent maintenant; c’est même plutôt un acte de bonne gestion que de les renouveler maintenant plutôt que de faire des avenants et laisser la nouvelle majorité se débrouiller.
    En revanche, là où on pourrait chercher la petite bête, c’est de savoir si ces contrats sont renouvelés en temps et en heure ou s’ils le sont avant qu’ils soient échus (et bien avant).

  3. C’est amusant il n’y a pas d’appels d’offres pour reduire les depenses de communication voir diminuer les depenses tout simplement…
    Nantes Metropole & la municipalite de Nantes manquent vraiment d’imagination sur ces sujets la par contre pour le reste ces responsables ne sont pas a cour pour creer des nouveaux postes de depenses!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés