Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Rennes. Agression d’un conférencier par l’extrême gauche

Info du 07/02/2013 : l’organisateur de la conférence, blessé à l’oeil hier, souffre toujours de fortes douleurs et ne peut plus ouvrir un de ses yeux. Il pourrait ne pas récupérer toute son acuité visuelle. La police semble prendre avec sérieux cette affaire.

06/02/2014 – 19H15 Rennes (Breizh-info.com) –Une quinzaine d’individus cagoulés ont pénétré hier dans un amphithéâtre de l’Université de Rennes 2. Ils ont aspergé d’ammoniaque un conférencier, Philippe Perchirin, ainsi que G.G, l’organisateur de la conférence intitulée « Des sciences naturelles aux arts classiques : une métamorphose des cycles cosmiques – Pour une compréhension païenne Celte ».
Cinq personnes, qui assistaient à la conférence, ont également été incommodées par cette agression. L’organisateur de la conférence a été transporté à l’hôpital. Il a  reçu  de l’ammoniaque dans les yeux, ce qui aurait pu lui entrainer de graves lésions. Le matériel informatique et téléphonique des deux hommes a été saccagé.

Il s’agit d’une nouvelle agression ciblée, émanant de l’extrême gauche radicale rennaise. Elle vise un conférencier spécialiste du monde celtique. Accusé d’appartenance à “l’extrême droite” (qualificatif attribué par l’extrême gauche  à tous ceux qui ne pensent pas comme eux) , il s’est toujours défini comme étant un démocrate de droite. Un tract, reprenant cette accusation, a d’ailleurs été retrouvé dans l’amphithéâtre où s’est déroulée cette attaque (voir notre photo).
Il portait la signature du commando ‘Wilhelm Wicky”,  nom d’un personnage du film “Inglorious Basterds“. Dans ce dernier, des soldats juifs américains sont recrutés pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes et violentes contre les nazis.

La direction de l’Université de Rennes 2  condamne cette agression. Mais elle dénonce également un manque de vigilance de l’association “Université populaire Celtique” dans le choix du conférencier. Ainsi, elle laisse implicitement penser qu’un citoyen ne devrait pas pouvoir tenir une conférence au sein de l’université s’il est reconnu comme  un penseur de droite.

L’organisateur et le conférencier, très choqués par cet évènement, au même titre que les personnes qui assistaient à la conférence, vont déposer plainte rapidement . Les caméras de surveillance de l’Université de Rennes 2 devraient  permettre d’identifier rapidement les membres du commando et  de faire avancer l’enquête de la police.
A moins que cette plainte ne vienne simplement rejoindre la pile déjà conséquente de celles enregistrées depuis plusieurs années  au commissariat de la Tour d’Auvergne à Rennes  et restées sans suite jusqu’à présent (lire à ce propos notre article sur les barbouzes de Manuel Valls).

Quoi qu’il en soit, après cette agression et la menace pesant sur le meeting du Front National prévu samedi à Rennes, la tension est à son comble. Faudra t-il attendre une nouvelle affaire Clément Méric pour que la justice se saisisse de l’épais dossier “antifa” rennais ?

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Rennes. Agression d’un conférencier par l’extrême gauche”

  1. Bozo dit :

    Malheureusement, l’extrême gauche a encore de beaux jours à vivre malgré tous les méfaits dont elle est responsable…

  2. marian dit :

    Ces gens là ne sont pas vraiment d’extrême gauche… Surtout des chiens (d’où la meute) blessés (d’où le danger) livrés à la bêtise… Ils se payent de mots (de gauche) pour se justifier mais tout n’y est que bêtises crasse. Derrière leurs cagoules un autre masque … facile à deviner mais chaud brûlant.

  3. Patrick dit :

    c’est beau la démocratie ;-)

    ” Je ne suis pas d’accord avec vous. Et je ferait tout pour vous faire taire !”

  4. […] mais pas de rafle policière. Ajoutons que deux jours plus tôt, les mêmes "antifa" aspergeaient d'amoniaque un conférencier intervenant à l'Université de Rennes II, lui abîmant les […]

  5. Catherine BLEIN dit :

    Il est urgent de dissoudre ces “antifas” qui sont extremement violents et non démocratiques!
    Ras le bol!!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Concarneau, Ensauvagement, Justice, LORIENT, QUIMPERLé, Sociétal

Ensauvagement en Bretagne. À Lorient, un couple frappé et dépouillé par des racailles en plein centre-ville

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes et Bain-de-Bretagne, des “déambulations” pour casser les “clichés sur l’immigration”

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Andy Kouadio et Liliane Diniz Duarte condamnés à 30 ans de réclusion pour torture et meurtre

Découvrir l'article

MORLAIX

Violente agression à Morlaix. Appel à témoins alors qu’un jeune homme est toujours entre la vie et la mort

Découvrir l'article

MORLAIX, NANTES, RENNES

Nantes, Rennes, Morlaix : l’extrême-gauche met le désordre après le premier tour des législatives

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES, Sociétal, Société

A Rennes, une association pro-clandestins veut “sauver la peau des étranger-e-s et des assos qui les soutiennent” si le RN arrive au pouvoir

Découvrir l'article

DINARD, RENNES

Un trafiquant de drogue notoire arrêté à Dinard

Découvrir l'article

Politique

Elections législatives 2024. Les débats dans les circonscriptions de Lorient Groix, Rennes Cesson, et Quimperlé

Découvrir l'article

RENNES

Rennes : Un homme entre la vie et la mort après avoir été agressé, deux adolescents roumains arrêtés

Découvrir l'article

International

Violente agression d’un chauffeur de bus à Saint-Herblain

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky