Brec’h (56). Un manifestant tabassé par la police témoigne [exclusif]

A LA UNE

17/02/2014 – 12H00 Brec’h (Breizh-info.com) – Breizh-info a pu recueillir le témoignage de Wolfgang Bourlett, l’un des manifestants contre l’écotaxe qui a été blessé à la manifestation de samedi. Secrétaire adjoint du comité local des Bonnets rouges du Pays Bigouden, ce jeune de Pouldreuzic, âgé de 31 ans, a été en effet tabassé par sept CRS. La vidéo prise par un manifestant de son passage à tabac tourne depuis ce week-end sur les réseaux sociaux.

Alors que ce matin Philippe Noguès, député socialiste du Morbihan, ancien apparatchik du PS et cadre CFDT, était visiblement en service commandé et fustigeait dans les colonnes accueillantes d’un quotidien régional  les « casseurs » d’Auray et les Bonnets Rouges, on est en droit de se demander de quel côté était vraiment la violence. Aujourd’hui, avec un bras enflé, des douleurs importantes du cou jusqu’aux jambes et 10 jours d’ITT, Wolfgang s’apprête à porter plainte pour violences contre les forces de l’ordre et est plus déterminé que jamais. Récit.

« J’étais au premier rang, c’était calme. Des CRS étaient un peu excités, peut-être parce qu’ils étaient en sous-effectif. A un moment, j’ai mis un fumi[gène] à deux mètres d’eux. Un CRS a shooté dedans pour nous le renvoyer. Un camarade a mis un pneu brûlant dans l’espace qui nous séparait des CRS, puis s’est retiré. Ils ont chargé brusquement, deux m’ont chopé, j’ai réussi à repartir, alors ils se sont mis à sept ».

Wolfgang s’est accroché à la glissière de sécurité centrale « alors ils m’ont tabassé à coups redoublés jusqu’à que je lâche. Je n’ai lâché que quand mon muscle a lâché ». Non content de le tabasser, un des CRS a « arraché mon masque à gaz, mes lunettes qui étaient sur ma tête et mon bonnet et m’a passé un gant plein de lacrymo sur la figure et me l’a fait bien entrer dans la bouche ». Après quoi, il a été porté par quatre CRS derrière les grilles anti-émeutes. L’un d’eux l’a attrapé « par le bras qu’il m’avait défoncé et m’a traîné trois mètres sur le sol. Deux fois. J’ai gueulé que je pouvais marcher tout seul et il m’a laissé le faire ».

Pris en charge par un gendarme en civil, il s’est vu notifier sa garde à vue. Il s’est plaint de son bras et le gendarme, qui l’a examiné, a vu son bras « qui avait doublé de volume », a appelé les pompiers. Ceux-ci ont joint le SAMU et vu son état, la garde à vue a été levée sur place. « Le SAMU voulait passer de l’autre côté des grilles pour aller examiner un manifestant qui s’était pris un coup de flashball dans la tête et les forces de l’ordre ont refusé. Ils ont dû faire tout le tour, ce qui leur a pris 45 minutes », se souvient Wolfgang. Après quoi, bien que sa garde à vue ait été levée, « un mec est venu me photographier, je lui ai dit, tu fais quoi, je me suis caché, et il a pris ma tête en photo ». Pour le fichier des (ex-)RGs, peut-être.

Convoqué pour avoir participé à un attroupement armé, lancé des projectiles et des fumigènes, Wolfgang ne tient pas à se laisser tabasser sans réagir. Examiné par un médecin de Vannes, il a dix jours d’ITT. « Je ne sais pas par quel miracle je n’ai pas eu de fracture » explique celui qui se prépare à porter plainte contre les forces de l’ordre pour violences volontaires et insultes. Le certificat médical établi par le docteur Frédéric Guérin est parlant : « hématome de 18 cm» sur son bras gauche  associé à « 8 ecchymoses linéaires de 5 à 6 cm », sans oublier diverses autres lésions au bras, une « ecchymose linéaire de 10 cm » au « deltoïde droit », c’est-à-dire à l’épaule ;  un « œdème de la face antérieure du tibia gauche de 12 par 6 cm sans fracture associée », des douleurs au coude et une « dermabrasion [lésion] linéaire de 10 cm de l’angle extérieur de l’œil gauche à l’angle de la mandibule ». Son bras est toujours gonflé : « je suis en mode tourteau, une grosse pince, une petite », explique Wolfgang qui ne perd pas le sens de l’humour dans l’adversité.

Plusieurs autres manifestants – au moins cinq ou six – ont été blessés et s’apprêtent à porter plainte pour violences volontaires. L’un d’eux a reçu sur la tête un coup de flashball à projectiles durs tiré à moins de 5 mètres à lui ; un traumatisme crânien lui a été diagnostiqué. Ce type de munition ne doit pas être utilisé à moins de 10 mètres d’une manifestation et est réservée à un adversaire armé. Ceux d’Auray ne l’étaient pas. Thierry Merret, qui était en avant des manifestants, a lui-même « reçu un coup sur la tête pendant qu’il discutait avec les forces de l’ordre », note Wolfgang. D’ailleurs, « c’est grâce à Thierry Merret qu’on est sortis de garde à vue. Lui, il était devant, il était là de bout en bout de la manif, pas pour faire sa campagne » – faisant allusion à Christian Troadec – « et on le suivra jusqu’au bout ».

Pour Wolfgang « il y a clairement eu des ordres de casser un maximum de Bonnets Rouges pour espérer mater le mouvement ». Alors qu’est-ce qui a fait basculer la manifestation ? « Au début, il y a eu quelques lancers d’œufs. Mais les CRS ont répliqué tout de suite en balançant de la lacrymo dans nos rangs, y compris sur et dessus la cinquantaine de camions. Les routiers qui étaient présents étaient outrés. C’est ça qui a fait basculer la manif en affrontement ».

Il rappelle aussi les agriculteurs bloqués en amont, et qui n’ont pu les rejoindre. Le cortège bloqué « 45 minutes, soi-disant le temps que les barrières de sécurité soient démontées ; elles ne l’ont pas été mais les forces de l’ordre ont mis à profit le délai pour se positionner ». Les portables qui ne passaient plus : « dès qu’on a été sur le parking du resto routier, y avait plus moyen de passer des appels, ni de se connecter sur le net alors qu’il y avait du réseau ». Les médias bannis : « les flics n’ont pas voulu laisser passer les journalistes, il n’y a que Tébéo qui a réussi à s’infiltrer parmi nous ». Tout avait l’air d’être prévu pour un tabassage en huis-clos. Même les CRS en première ligne alors que d’habitude, ce sont les gendarmes mobiles qui sont devant.

Malgré son tabassage, Wolfgang est plus déterminé que jamais. Comme nombre des manifestants de samedi. « Tout ce qu’ils ont réussi, c’est attiser la haine contre leur pouvoir qui détruit les valeurs de la République et met le bordel partout dans le pays. On continue à se battre y compris pour la suppression de l’écotaxe ». La Bretagne d’aujourd’hui – et de demain – est fidèle à ses valeurs et à son histoire. Sous les coups de matraques comme face aux fusils, le Breton ne faiblit pas, il se bat, il est debout.

wolfgang
Le rapport médical

Louis-Benoît Greffe

Photos : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lannuon : 800 000€ a bellomzerioù-hezoug laeret ha yao d’an 9-3 !

E miz gouere 2020 e klaskas ur vandennad torfedourien laerañ 14 paledad a bellomzerioù-hezoug e takad greantel Pégase e...

Var. Des bénévoles des Restos du coeur démissionnent après avoir été menacés par des migrants

À Fréjus, les bénévoles de l'antenne des Restos du cœur ont collectivement quitté l'association, lassés de devoir apporter une...

30 Commentaires

  1. Quand on voit le stock de projectiles utilisés par les manifestants et comment ils étaient vêtus et équipés, il ne fallait pas s’attendre à être accueillis avec des roses. Un reportage photos a été fait par un de vos confrères et vous pourrez remarquer que les manifestants n’étaient pas venus pour défiler de manière pacifique…

    http://7seizh.info/2014/02/16/bonnets-rouges-de-colere-contre-lecotaxe-en-bretagne/

    Je ne cautionne pas non plus le comportement de certains gendarmes qui donnent des coups inutiles lorsque le manifestant a été interpellé.

    • Nos tenues ??? Vous y etiez ? Vous avez vu et subit ce qu’il c’est passé ? Moi oui, nous sommes arrivés pacifiquement sous le portique avec nos piques niques, et sans coup de semonce de la part des CRS nous avons été gazé et chargé alors que nous lancions des oeufs, alors oui par experience nous savons que les ordres donnés par les fous qui nous gouverne, nous avions prévu de quoi proteger nos vies,et au vue du bain de sans qui avait été organisé, nous avions bien fait, sinon oui il y aurait eu des morts dans les rangs du peuple qui défends la Bretagne. Alors quand on sait pas on se tait.

      • Et oui j’y étais !! Vous vous étiez peut-être venu dans un but pacifique mais d’autres avaient des objectifs beaucoup plus belliqueux !! Quand ils ont sortis leurs sacs avec tous les projectiles, ils ne venaient pas de les ramasser et n’avaient pas mis une cagoule pour faire beau ?
        Alors avant de venir pleurer, il faut assumer ce que certains ont fait. Je ne mets pas tout le monde dans le même sac et encore une fois il ne s’agit que d’une minorité mais quand on balance pierres et boulons sur les forces de l’ordre, il faut s’attendre à un retour de manivelle.
        Perso j’ai eu les yeux qui ont pleuré mais j’étais assez loin pour ne pas me prendre un coup de matraque sur la tête : je ne suis pas maso à aller les chatouiller !!

      • Alors vous deviez être sacrément loin pour ne pas avoir vu ce qui c’est réellement passer, peut être avez vous pleurer de voir vos amis les CRS se prendre des oeufs(houlalala des oeufs c’est hyper violent pour vous ).
        Sachez que les premiers arrivés faisaient juste rouler des bidons vide devant eux et ce sont fait directement charger et gazer sans les somations réglementaires, et que les projectiles ne sortaient nullement des sacs ,les oeufs et les patates ne sont guere des projectiles dangereux ,et que les armes militaire utilisées illegalement par les CRS, elles avaient réellement la capacité de tué.
        Pour les tenues ,par experiences ont savait tres bien, ce dont les crs etaient capable, et nous nous etions equipé en fonction et aussi de façon a eviter que nos familles soit menacer par l’etat. (C’est fini le monde des bisounours )
        Alors avant de condamner les gens qui ont défendu leurs vies, serait il bon de savoir de quoi vous parlez en ayant été sur place.

      • je m’aperçcois que ces ……de crs sont plus forts pour charger des manifestants pacifiques que des …….de banlieues qui saccagent tout

      • Triste réalité malheureusement !! Dans ces cités il existe bien des zones de non droit malgré ce que nous rabâche les gouvernements successifs…
        Et quand ces « chances pour la France » saccagent tout, aucune réponse policière n’est apportée mais il ne faut pas faire du rentre dedans aux futurs électeurs…

    • Des assistés ??? Avant de parler renseignez vous un peu et apprenez a reflechir. Au vu de mon salaire et de mes diplomes ,je ne me bat pas pour moi, je vis suffisament bien pour subir le racket de la france sur les bretons, non je me bat pour la Bretagne et les Bretons.
      Je vous plains de pas reussir a ouvrir les yeux et de ne penser qu’a votre petit confort personnel sans penser au futur.

    • c’est idiot de dire ça; et si justement ce gars-là n’a pas voté PS? sinon y’a franchement plus assisté que les Bretons- les Auvergnats par exemple?

    • pour  » pornic  » : Si , nous , Bretons , d’après vos dires , sommes des  » assistés  » , votons PS ( et , jusqu’à preuve du contraire , sommes libre de voter pour qui nous voulons , tout comme vous )et ne regarde personne d’autre que soi-même , il s’avère , quand même , que notre QI a quelque peu évolué depuis  » vos  » seigneureries « . S’il ne vous sied pas d’être bien en notre Bretagne , on peut toujours vous raccompagner à la frontière ….

  2. Tellement choquant. Malheureusement, je ne suis pas étonné, on a eu les même brutes épaisses en face de nous lors des manifs pour tous, malgré notre volonté de manifester dans le calme… Et toujours une oreille sourde de la part du gouvernement…

  3. Les Bonnets Rouges des assistés? Non mais je rêve ! Ce sont ceux qui ne luttent pas (et qui font l’affaire des idiots qui nous gouvernent) qui sont des assistés. Les Bonnets Rouges sont conformes à la Bretagne éternelle : ils sont debout et se battent malgré les tentatives de récupérations politiques et certaines magouilles.

  4. À mes frères Bretons et Bonnets rouges…..
    Ne vous fatiguez pas a répondre aux flics,aux jacobins et autres lècheurs de cul du CONvernement!!!!!
    Mon homme a été sacrément abîmé dans la manifestation et ne peut ni porter plainte,ni en faire la pub sur les réseaux sociaux,car étant pompier,il a le statut de militaire!!!!! C’est lui qui risque des sanctions parce son état de militaire lui INTERDIT de manifester!!!!! Il a voulu aider un collègue au sol et il a reçu 2 tires de flashball,dans la cuisse et des éclats de grenades,au visage!!!!! Il n’est pas beau a voir et il ne pourra pas se plaindre!!!!!
    BATTEZ-VOUS ET PORTEZ PLAINTE À CHAQUE FOIS QUE LES FORCES DE L’ORDRE AGIRONT DE LA SORTE!!!!!
    BREIZH MA BRO….. BREIZH ATAO!!!!!

  5. Je ne comprends pas que des policiers puissent se comporter de la sorte avec leurs frères ! Comment d’un côté s’étaler en repentances infinies pour tous les actes contraires à la conscience et obéissance à des ordres injustes pour des faits passés, et d’un autre suivre aveuglément de tels ordres tout aussi disproportionnés et injustes !
    Trop nombreux n’ont encore pas compris que les « Bonnets Rouges » et autres manifestants (groupements hétéroclites comme ils disent !) ne le font pas seulement et égoïstement pour eux-même, mais pour essayer de sauver ce qui peut l’être encore de notre mode de vie et de notre civilisation, et puis sachez qu’accepter l’injustice sous prétexte qu’elle ne vous concerne pas est un acte qui tôt ou tard se retournera contre vous, car inévitablement un jour vous serez victimes d’autres injustices et n’aurez peut-être plus ces courageux alliés de la première heure pour venir à votre secours, mais ne comptez pas alors sur ceux que vous auriez couverts ! La violence est toujours regrettable et doit être évitée à chaque fois que cela est possible, mais regardez et analysez bien du côté où elle se trouve, pas seulement ce qu’en rapportent de nombreux médias aféodés au pouvoir, vous risquez d’être surpris ! Confrontés à une violence injuste, il est très difficile de ne pas riposter, seuls quelques êtres exceptionnels ont cette grandeur d’âme qui n’est pas accessible à tous !
    Merci à tous ceux qui luttent en conscience pour notre société, contre un politiquement correct de plus en plus indigeste !

  6. Surtout surtout restons unis ! je vois des messages pro Merret ou anti Troadec, ne rentrez pas dans ce genre de polémique. Merret et Troadec sont complémentaires et nous avons besoin de nos deux chefs. Je propose d’autres actions après le 8 mars, d’autres actions non plus sur les portiques car je ne vois pas quel gouvernement oserai les utiliser pour ce qu’il en reste. La Bretagne n’a pas fini d’avoir les pieds dans l’eau, les marées d’équinoxe approchent ils faut que nous réfléchissions ensemble à l’aide que nous les Bonnets Rouges pourrions apporter à la population. Montrons que nous sommes aussi capable d’agir sans casser, la population bretonne se tournera vers nous et c’est vers quoi nous devons agir. L’union fait la force.

  7. Demat !

    Perdre mon temps à répondre à des jacobins, non, j’ai mieux à faire et vous aussi certainement !

    Bretons de souche (comme moi) ou d’adoption, gardez votre énergie pour notre combat afin de faire triompher nos valeurs.
    Notre culture, notre histoire si riche, notre langue Bretonne doivent retrouver leur place.
    Nous sommes celtes d’origine, ne l’oublions pas, comme nos amis un peu plus au nord par delà la mer !
    Reconstruisons la Bretagne, comme elle aurait du toujours être ! Réunie, forte, emblématique…comme nous tous !!

    Les jacobins feront tout pour nous affaiblir tant physiquement que psychologiquement ! Restons fort et soudés comme notre Terre la Bretagne !!! Ne lâchons rien !!! Regarder notre histoire (Pas celle enseignée dans les écoles françaises) !

    A galon !

    • les bretons votent socialiste? vous devriez dire ça à Jean-Marie Le Pen et à sa fille Marine qui sont bretons je vous le rappelle :-)

  8. vous avez le % c’est toujours à 2% d’écart socialos jacobins on n’en veux point! cette monarchie et répoublik bananière! même pas capable d’une républik fédérale. les bougnoules français! des terriens, cette concierge de la planète!!! c’est génétik! phénomène de rejet.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés