Jean-Marc Ayrault. Un Premier ministre pas très économe

A LA UNE

20/02/2014 – 08H00 Paris (Breizh-info.com) – Jean-Marc Ayrault ne tient pas ses troupes. Dès son installation à Matignon en 2012, le Premier ministre avait fixé par circulaire une règle stricte : pas plus de 20 collaborateurs par ministre et 10 par ministre délégué. Pas moins de vingt ministères, sur trente-sept, dépassent désormais le plafond.
Le Premier ministre lui-même ne montre pas le bon exemple : son cabinet a vu ses effectifs passer de 53 à 57 entre 2012 et 2013.

Parallèlement, les effectifs des fonctions support (sécurité, administration et secrétariat, intendance, logistique) sont passé de 2378 à 2471 (+3,3%). L’enveloppe annuelle de dotation en indemnités pour sujétions particulières (ISP) a, quant à elle, été portée de 25,861 millions à 26,477 millions d’euros (+2,4%)

Concernant les cabinets des ministres bretons : 16 personnes travaillent pour Jean-Yves le Drian (défense nationale), 15 pour Stéphane Le Foll (agriculture) et 14 pour Marylise Lebranchu (Réforme de l’Etat).

Tout le monde se demande où le gouvernement va trouver les fameux 50 milliards d’euros d’économies annoncées par le président de la République : 18 e 2015, 18 en 2016 et 13 en 2017. Jean-Marc Ayrault et ses ministres apporteront-t-ils leur obole à ce grand dessein en réduisant la masse salariale de leurs cabinets respectifs ? Est-ce un « bon débat » ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

#UnionOfEquality et Wokisme. La Commission Européenne édite un document appelant à ne plus utiliser les noms chrétiens, Noël ou le masculin

C'est un document qui doit être diffusé au maximum afin de montrer quelles sont les intentions des personnes qui,...

Jean-Paul Gourévitch : « Les gouvernements ne veulent pas aborder le sujet du Grand remplacement. Ils sont contre la démarche scientifique visant à démontrer...

Jean-Paul Gourévitch : « Les gouvernements ne veulent pas aborder le sujet du Grand remplacement. Ils sont contre la...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés