Hockey, Rugby, les clubs bretons se rapprochent de l’élite

A LA UNE

18/03/2014 – 09H00 Vannes – Brest (Breizh-info.com) – Traditionnellement, la Bretagne est une terre de football ou de cyclisme : jusqu’à ces dernières années, ni le hockey sur glace, ni le rugby, ne faisaient recette. C’était sans compter sans le club des Albatros de Brest pour le hockey sur glace et du Rugby Club de Vannes pour le rugby, qui sont en train, au fil des années, d’installer durablement ces deux nouveaux sports dans le paysage sportif breton.

Côté hockey, si la Bretagne compte parmi les meilleurs régions européennes de hockey sur roller (rink-hockey) avec notamment le HC Quevert ou le RAC Saint-Brieuc qui caracolent en tête des ligues françaises et européennes, la région n a jamais été une terre de hockey sur glace de haut niveau.
Champions de France en 1996 et 1997, à une époque où le niveau de ce sport en France était à des années lumières de la ligue américaine (NHL) et où l’amateurisme était la règle, les Albatros (fondés en 1992) ont ensuite connu des années noires, de reconstruction, jusqu’en 2013, date de leur accession en Ligue Magnus, l’élite du hockey sur glace français. Et ce après avoir joué de malchances lors des playoffs pour monter dans cette ligue depuis 2009.
Cette saison, ils ont terminé en position délicate (avant-dernier), pour leur retour dans l’élite, et affrontent actuellement en play-downs  les Drakkars de Caen pour se maintenir dans l’élite. Un affrontement qui s’est pour le moment soldé par 3 victoires pour chaque équipe, le dernier match, décisif, se déroulant samedi prochain, 22 mars, sur la patinoire brestoise, à 18h30.
Des places sont encore en vente ici afin d’encourager les joueurs brestois.
La Bretagne compte, outre les Albatros de Brest (club qui possède également une équipe féminine ainsi que des équipes loisirs et jeunes), les Korrigans de Langueux (22), le Nantes Hockey Club (Divison 1, soit l’équivalent de la deuxième division), les Cormorans de Rennes (Division 3) ainsi qu’un club à Lanester.

Côté Rugby maintenant, un sport prisé par les nations celtiques –  la victoire de l’Irlande dans le tournoi des six nations l’ayant encore démontré samedi dernier – mais très peu développé en Bretagne, qui ne rivalise pas encore avec l’élite du rugby français.  Pourtant, la bonne surprise vient du Rugby Club de Vannes, qui progresse au fil des années pour se retrouver aujourd’hui dans la poule A de Fédéral 1 (l’équivalent de la division 3 de Rugby), en bonne position cette année pour jouer les « playoffs » (ils sont pour le moment 4ème devant Saint-Nazaire) et viser l’accession en Pro D2, la deuxième division du rugby, la porte d’entrée vers le professionnalisme.
Cela serait une première historique dans le monde du ballon ovale ; une équipe bretonne, composée essentiellement de joueurs bretons ou formés au club, conformément à la volonté du président du RC Vannes entrant dans la cour des grands, côtoyant les Narbonne, Coulommiers, Bourgoin ou encore Dax, et devenant ainsi l’étendard du rugby breton professionnel.
Et de laisser ainsi la porte ouverte pour les plus rêveurs des Bretons, à un futur tournoi des Sept Nations, où la Bretagne rejoindrait les autres nations celtes ….

Pour suivre les derniers matchs de la saison du RC Vannes, rendez-vous sur le site Internet du club pour avoir toutes les informations.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

1 COMMENTAIRE

  1. Attention pour le rugby à ne pas oublier la Loire-Atlantique, terre de rugby avec Saint Nazaire qui évolue également en Fédérale 1 et le club de Trignac qui encore l’année dernière était en Fédérale 1.
    Il est dommage d’ailleurs que sur le site internet de Vannes, il soit marqué que Vannes est le premier club breton a avoir rejoint la Fédérale 1. En fait c’est faux car c’est St Nazaire…
    Pour la petite histoire, ST Nazaire n’est plus qu’à 3 points de Vannes à 2 journées du début des Play-offs…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés