Bonnets rouges

20/02/2014  18H00 Rennes (Breizh-info.com) – « Association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime en bande organisée ». C’est le chef d’accusation qui justifie, selon le procureur de la République de Rennes, la mise en détention provisoire pour huit des jeunes Bonnets rouges interpellés à leur domicile en fin de semaine et placés en garde à vue dans la foulée.
Ils seront jugés en comparution immédiate mardi, à Rennes, à 13h30. De nombreux Bonnets rouges devraient se déplacer à Rennes pour les soutenir devant le tribunal.
Les inculpés sont poursuivis pour l’incendie du portique écotaxe de Pontorson ainsi que pour les incidents qui avaient émaillé un rassemblement contre l’écotaxe à Brec’h et au cours duquel un manifestant avait été violemment tabassé par la police.
Pour l’heure, aucun responsable des Bonnets rouges, ni du collectif « Vivre, décider et travailler au pays » n a apporté son soutien à ces jeunes qui faisaient pourtant partie intégrante de ce mouvement, un engagement qu’ils assument y compris en garde à vue, alors que ces derniers risquent jusqu’à dix années d’emprisonnement.
Aucun responsable politique présent à la manifestation pour la réunification de ce samedi à Nantes n’a pris position sur ce sujet, laissant aux militants de base un profond sentiment d’abandon voire de trahison, comme si désormais, alors que la marche vers la réunification de la Bretagne semble s’accélérer, la fougue de la jeunesse n’était plus tolérée ni cautionnée par des politiciens déjà tournés vers les prochaines échéances électorales régionales de 2015.
Le placement en détention provisoire de ces jeunes pourrait en tout cas provoquer une radicalisation d’une partie de la jeunesse bretonne : « La République est en train de fabriquer de nouveaux prisonniers politiques bretons » proclame déjà un responsable politique d’un mouvement nationaliste breton.

Addendum : Gilbert Josse du Comité BR de Dinan, nous demande de préciser que Corinne Nicole était bel et bien présente hier dimanche devant la cité judiciaire de Rennes ainsi que devant le centre pénitentiaire de Vezin-le-coquet. Dont acte.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

1 COMMENTAIRE

  1. ECOTAXE ou le paradigme de votre argent gaspillé et dépensé par l’oligarchie Parisienne et d’abord pour Paris ! toutes les régions sont-elles équitablement équipées de moyens de transports alternatifs ? ou au moins sont-ils centrés géographiquement ? Et non perdu ! ils sont centrés sur une ville du nord de la France: Paris qui se retrouve du coup hyper favorisée dans ce système ! cela devait rapporté 800 millions par an et pourtant 1 milliard était déjà prévu pour Paris ! je vous rappelle qu’il y a 22 régions, la 22 ème aurait eu son milliard quand ? quelle leçon de démocratie, l’argent va des plus pauvres vers la plus riche ! Je croyais qu’une démocratie devait favoriser l’intérêt général ?
    Paris 3ème région la plus riche d’Europe (PIB par habitant), la deuxième en France Rhone Alpes est …..70ème ! Bravo quelle réussite de notre modèle ! Et pourtant IDF concentre un grand nombre de ville dans le top 200 français des villes ou il y a le plus de pauvres, double bravo ! En fait la capitale ne partage pas avec les autres régions ni en son sein !
    Idéalement si la France s’était faite dans le respect de tous, elle serait fédérale, aurait au moins deux mais idéalement quatre/cinq très grandes villes de tailles comparables, des capitales se partageant les différents pouvoir pour une meilleure égalité, tout en assurant une proximité géographique au citoyens de pôles d’importances comparables, et elle serait dans un grande part au moins bilingue avec une langue commune le Français ! Et ce modèle n’aurait pas ou très peu créé de violence, de rancœur, d’inégalité, il aurait préservé toute sa richesse, sa diversité et sa pluralité, il serait assurément pérenne et suffisamment mature pour s’intégrer dans un ensemble plus grand auquel il pourrait même servir d’exemple ! Vous préférez l’hypocrisie actuelle, les pouvoirs médiatiques, politiques et économiques sont ils équitablement partagés en France ? et non ! nous vivons une dictature de la région parisienne depuis beaucoup trop longtemps, je vous l’accorde ce n’est plus la pire mais pour autant faut-il s’en satisfaire ?
    A minima, il nous faut plus de démocratie à travers du fédéralisme et alors nous ferons nos choix fiscaux ! Mais que font les autres régions toujours satisfaites des miettes que Paris daigne leurs accorder ?
    Parce que sinon arrêtons cette éternelle hypocrisie et changeons la devise de la France et à la place de « Liberté, Égalité, Fraternité » Mettons « Français, IDF,uniformité »

Comments are closed.