PSG – Rennes : les supporteurs rennais boycotteront le déplacement

A LA UNE

06/05/2014 – 08H00 Rennes (Breizh-info.com) –Le communiqué est sorti le 2 mai sur la page facebook du Roazhon Celtic Kop, le principal groupe de supporteurs rennais : il n y aura pas de déplacements d’ultras rennais, mercredi soir, dans le cadre de la 36ème journée de championnat de France de football.
La faute à la répression menée par la direction Qatari du Paris Saint Germain à l’encontre de ses propres supporteurs (interdictions de stade, de déplacements, liberté d’expression bafouée …) mais également à l’encontre des supporteurs adverses (ils sont nombreux les ultras de différents clubs dans l’hexagone à avoir boycotté le déplacement au Parc des Princes cette année) avec notamment des fouilles indélicates mais surtout un prix du billet visiteur (35€) qui est supérieur de plus de deux fois à tous les autres stades de France (en général sous la barre des 15€).
Néanmoins, il semble que les groupes dits « ultras » soient bien esseulés en France et suffisamment mal organisés (malgré des tentatives de réunions et d’unions entre groupes de supporteurs depuis des années) pour ne peser d’aucun poids face aux instances dirigeantes du football français et face aux clubs milliardaires qui n’évoluent pas dans la même réalité économique que leurs supporteurs les plus acharnés.

Défaits samedi soir après avoir totalement déjoué contre l’En Avant de Guingamp, les joueurs du Stade Rennais devront donc se passer de leur douzième homme dans la lutte pour le maintien en première division mercredi soir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés