18/05/2014 ‑ 08H00 Swansea (Breizh-info.com) ‑Comme ceux des saints bretons, les miracles accomplis jadis par les saints d’outre-Manche sont nombreux et merveilleux. En fait, ils se comptent par milliers. Julianne Pigott, Sarah Waidler et Robert Gallagher, tous trois doctorants au département d’études anglo-saxonnes, nordiques et celtiques de l’université de Cambridge, ainsi que Jennifer Key, doctorante à l’université écossaise de St Andrews, ont entrepris de les recenser dans une base de données en ligne des miracles accomplis dans les îles britanniques entre 500 et 1300.

À l’aide de cet outil collaboratif, espèrent ses promoteurs, les chercheurs devraient pouvoir analyser les ressemblances et les différences entre les miracles enregistrés et entre les manières de les raconter.

La question n’est nullement anecdotique. Les saints médiévaux ne suivaient pas le processus de canonisation de l’Église actuelle : ils étaient proches du peuple et démocratiquement désignés par la vox populi. « Les récits de leurs actes servaient des objectifs multiples dans les communautés médiévales, de la réglementation des comportements religieux à l’explication de l’inexplicable dans le monde naturel », explique l’Irlandaise Julianne Pigott. « L’opportunisme politique avait aussi sa place dans la sainteté : un miracle opportun pouvait sauver une dynastie. » Saint Abban a ainsi transformé en garçon la fille d’un roi qui craignait de mourir sans héritier mâle ! Les miracles sont donc très révélateurs des préoccupations des sociétés médiévales (pas forcément si différentes des nôtres, comme le montre ce miracle « transgenre »).

Le coup d’envoi de cet ambitieux projet a été donné lors de la conférence « Mapping the Miraculous: Hagiographical Motifs and the Medieval World » organisée à l’université de Cambridge le 2 mai.

La base de données Mapping Miracles est expressément destinée à l’insular hagiography (hagiographie insulaire) et à elle seule. C’est dommage : la présence des saints bretons aurait sûrement permis d’établir d’intéressants rapprochements transManche.

Crédit photo : [cc] Andreas F. Borchert via Wikimedia Commons
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

1 COMMENTAIRE

  1. When some one searches for his necessary thing, so heshe desires to be available that in detail, thus that thing is maintained over here. ebeedceeadfc

Comments are closed.