Le FN en tête dans 300 communes d’Ille et Vilaine et de Loire-Atlantique

A LA UNE

28/05/2014 – 14H00 Rennes (Breizh-info.com) – 180 communes (sur 353) en Ille et Vilaine et 120 (sur 221) en Loire-Atlantique ont vu le Front National en tête au soir des élections européennes. Autant dire qu’il s’agit d’un véritable tsunami dans ces deux départements qui n’avaient jamais connu un Front National aussi haut. Si le nombre de voix était plus élevé aux élections présidentielles du fait d’une abstention moindre, le pourcentage est supérieur et surtout le positionnement devant les grands partis traditionnels est bouleversé
La carte établie par 20minutes.fr permet de bien déceler des zones entières où la majorité de la population semble acquise aux idées du parti de Marine Le Pen. Il en est ainsi de tout le sud-ouest de l’Ille et Vilaine (environ 1/3 du département) où le FN arrive en tête à quelques exceptions près (dont Redon) . Dans les terres limitrophes de la côte d’Emeraude – Pleurtuit, puis Saint-Méloir jusqu’à Baguer Morvan –  c’est une énorme surprise que cette position de la liste de Gilles Lebreton. Il en est de même à l’Est de Tinténiac sur l’axe Rennes-St-Malo – Tremblay, St Brice en Coglès, Montreuil sur Ille, …-.
A contrario, les communes de l’agglomération de Rennes voit le Parti socialiste triompher. L’est de l’Ille et Vilaine reste dominé par l’UMP ou le Centre, implantation territoriale et politique autour de Fougères et Vitré oblige.
L’écrasante domination du Parti socialiste dans et autour de Rennes peut s’expliquer en partie par la présence d’une population aux revenus plus élevés que dans les territoires proches de la côte ou ceux du sud-ouest du département,  par la présence  d’une importante population étudiante, fonctionnaire mais également immigrée au sein de la périphérie rennaise.

Du côté de la Loire-Atlantique, la partie Nord du département et le pays de Retz sont quasi-exclusivement dominés par l’UMP et le FN. Le vignoble reste majoritairement UMP. Le Parti socialiste  comme en Ille et Vilaine conserve la quasi totalité des communes de la métropole nantaise. Cela provient des mêmes raisons sociologiques et peut-être ethno-culturelles. Il faut se rappeler qu’en 2012 François Hollande avait été élu notamment grâce au vote musulman et à celui des personnes issues de l’immigration.

Ces votes répétés aux élections municipales puis européennes – avec une photo électorale sans doute plus réelle du fait de la proportionnelle et cela malgré l’abstention massive aux européennes – confirment la fameuse fracture française dont parlait le géographe Christophe Guilluy.
D’un côté, on trouve un monde rural ou en tout cas éloigné des métropoles urbaines, relégué à la périphérie lointaine, fuyant la ville, son coût de la vie  élevé (loyers, impôts locaux …) et ses maux (insécurité, violences …). De l’autre vit une population urbaine, qui possède plutôt des bons revenus et qui semble accepter une mixité sociale (traduction la plus courante : un mélange entre communautés) imposée par la vie urbaine d’autant plus facilement qu’elle habite souvent des quartiers « protégés » des conséquences négatives de cette mixité.

L’attachement des élus, notamment du Parti socialiste, aux communautés d’agglomération et à la construction de grandes métropoles est d’ailleurs un signe qui ne trompe pas. Tiendront-ils compte  qu’à distance de ces villes, une partie majoritaire du peuple se détourne d’eux et de leur projet d’avenir?

En téléchargement ici la liste des communes où le Fn est arrivé en tête en Ille et Vilaine, puis en Loire-Atlantique .

Photo : DR
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

Une famille se mobilise pour réaliser les rêves du petit Ceylian, atteint d’un cancer incurable à 7 ans

C'est la triste, mais belle histoire du jour. Dans l'Ain, une famille est totalement mobilisée autour de Ceylian, un...

3 Commentaires

  1. Très intéressant point !
    Attention, l’analyse est juste sauf pour le soi-disant vote « musulman » ou même vote « immigré » qui sont déjà peu significatifs sur ce scrutin : on a vu aux municipales pour la première fois un coup d’arrêt dont certains ont lu les conséquences de la seule obsession de la gauche française, le vote de lois libertaires et anti-familiales… Puisque la gauche française a renoncé à tout et n’a plus aucun projet social ou industriel.
    Le PS et ses alliés perdent leurs électorats les uns après les autres en quelques temps et il est clair qu’il leur reste que les votes urbains des couches privilégiées de grandes métropoles, les fameux bobos. Les cartes sont saisissantes.

  2. Normal que le Fn progresse. Les vrais français en ont marre de se saigner pour entretenir tous ces réfugiés économiques d’afrique et de l’europe de l’est et de supporter leur délinquance.

  3. Lamentable, les seuls votes protestataires étaient les votes bretons pour C. Troadec ou C Guyonvarc’h , le FN est un parti totalement anti breton qui ne nous apportera rien de bon, encore moins que le PS ou l’UMP !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés