Reprise de Dia par Carrefour : inquiétudes dans l’Ouest de la France

Logo_DIA_pantone_R

26/06/2014 – 07H00 Bretagne (Breizh-info.com) –Carrefour a créé la surprise en reprenant pour 600 millions d’euros la branche française du distributeur espagnol Dia qui compte 7000 emplois pour 865 magasins, 230 franchisés et 9 entrepôts. Rappelons que Carrefour avait cédé l’ensemble de Dia à son principal actionnaire Blue Capital en 2011. Cette reprise inquiète cependant au sein des entrepôts du groupe et les magasins situés au nord et à l’ouest de la France.

Ceux-ci souffrent de la concurrence des autres hard-discounters (Lidl, Simply, Netto, Atac, Mutant, Leader Price…) et des politiques agressives de baisses de prix de la part des enseignes de grande distribution, comme E.Leclerc. Par ailleurs, le nord, le nord-ouest et l’ouest de la France sont moins dynamiques pour le groupe. Les employés, qui demandent une clause sociale globale pour garantir la reprise de tous les sites, même les moins rentables, s’inquiètent de possibles plans sociaux au niveau des neuf entrepôts et du siège (Vitry sur Seine), qui seuls emploient 1000 personnes.

Le groupe Carrefour a racheté les magasins Dia pour renforcer son réseau de petites et moyennes surfaces (Carrefour Market, Carrefour City, Carrefour Express) qui sont le dernier secteur du marché à connaître une croissance progressive et régulière. Par ailleurs, l’opération ne devrait lui coûter « que » 400 millions d’euros, puisqu’elle sera ajustée de la dette de Dia France estimée à 200 millions d’euros. En revanche, Carrefour va hériter d’importants problèmes logistiques, de pratiques aux limites de la loi pointées par les franchisés et de points de vente structurellement déficitaires. Le chiffre d’affaires de Dia a baissé de 11% l’an dernier.

Dia compte neuf entrepôts : à Lens, Dambac, Rognac, Vironvay-Heudebouville (Louviers), Boisseron, Vendin le Vieil, la Courneuve, le Plessis-Pâté et Saint-Quentin Fallavier. A ce jour, un plan social de 56 personnes  est en cours à Louviers, et pourrait être suivi d’un autre. A Dombach en 2013 la fermeture de l’entrepôt et la suppression de 48 postes étaient envisagés, mais cela n’a pas été fait.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Une réponse

  1. Carrefour City est une enseigne beaucoup plus attractive en termes d’image que les Carrefour Market, où l’ambiance respire souvent les années 90. De plus, il est important pour l’enseigne d’arriver à se démarquer à la fois au niveau de la qualité des produits mais aussi des prix, Carrefour City propose du haut de gamme (produits de marque, dont certains orienté urbain) mais aussi de l’entrée de gamme (fruits et légumes à 1 €, produits Carrefour Discount …).

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS