Crédit Agricole. 500 postes à pourvoir en 2014 en Bretagne

A LA UNE

15/08/2014 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) –Avec près de 5 000 collaborateurs et plus de 400 agences sur son territoire, le Crédit Agricole en Bretagne figure parmi les premiers employeurs de la région. Après le recrutement de 500 jeunes diplômés et apprentis en 2013, la banque régionale compte recruter plus de 500 nouveaux collaborateurs en 2014, sur des métiers à vocation commerciale essentiellement. Pour faire face à l’évolution des métiers de la banque et de l’assurance, le Crédit Agricole mise sur la variété des profils et des parcours pour diversifier ses effectifs, et se dote d’outils de recrutement innovants.

500 est le nombre de recrutements prévus en 2014 par le Crédit Agricole en Bretagne (dont près de 300 postes en CDI) . Pour faire face aux évolutions des métiers de la banque et de l’assurance, la banque souhaite diversifier ses effectifs et y introduire des profils nouveaux. Sont attendus pour ces métiers, des jeunes diplômés d’écoles d’ingénieurs et de commerce, des universitaires, mais aussi des Bac +2 et Bac +3 (BTS Banque, MUC …) et autres souhaitant poursuiv re leur formation en alternance : une solution largement développée au sein du Caisses Régionales bretonnes puisque chaque année 220 alternants sont recrutés et dans 30 % des cas embauchés à terme en CDI.

Les métiers proposés par le Crédit Agricole sont à 80% à vocation commerciale, sur les marchés particuliers, professionnels, agricoles et entreprises. Les aut res métiers concernent les fonctions dites « supports » : marketing, communication, contrôle de gestion, audit, ressources humaines.

Innovation : MyCAJobs, la nouvelle application de recrutement du Crédit Agricole

Parce que 86% des personnes en recherche d’emploi se disent prêtes à utiliser leur smartphone dans leurs démarches, le Crédit Agricole lance MyCAJobs, une application mobile disponible sur iphone et Androïd, 100% dédiée au recrutement.

Cette application offre en outre de nombreuses fonctionnalités pratiques comme la possibilité de créer des alertes ou de partager des offres sur les réseaux sociaux. Le Crédit Agricole figure ainsi parmi les premières entreprises françaises à proposer une application recrutement. Cet outil innovant vient compléter les autres canaux existants de postulat et d’information du Crédit Agricole en Bretagne : le site de recrutement dédié : ca – bretagne – recrute.fr, le profil Viadéo « Equipe de recrutement Crédit Agricole en Bretagne » et la page Facebook Breizhbanque.com.

Présenter ses métiers et susciter des vocations auprès des jeunes, c’est aussi la démarche de Crédit Agricole en Bretagne.

« Tout au long de l’année, le Crédit Agricole en Bretagne va à la rencontre des futurs diplômés dans les écoles (Université Bretagne Sud, ESC Rennes, Agrocampus, etc, et participent aux salons sur l’emploi organisés dans la région. Des occasions uniques pour présenter nos métiers et les opportunités d’évolution de carrière que propose le Crédit Agricole » , précise Antoine Perrigault , responsable des ressources humaines au Crédit Agricole en Bretagne.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

1 COMMENTAIRE

  1. Pas étonnant que le service d’accueil se dégrade au CA (comme aussi dans les autres banques) en recrutant des jeunes sortant de l’école qui, une fois passés derrière le bureau d’accueil, ont déjà le « melon »… on comprend mieux pourquoi près 25% des clients des agences classiques ne se rendent plus physiquement aux comptoirs de ces banques. Les automates sont bien plus accueillants que ces jeunes aux dents limées prématurément. A croire que les écoles qui forment ces jeunes ne sont pas sur le terrain pour ajuster leurs contenus pédagogiques …… le SBAM !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés