Ecosse. Le oui à l’indépendance gagne des points.

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

03/09/2014 ‑07H00 Glasgow (Breizh-infcom) ‑Le 18 septembre, date du référendum en Ecosse sur l’indépendance du pays de William Wallace, approche à grands pas. Tous les sondages prédisent la victoire du non avec un taux de 46 et 47%. Pourtant, depuis plusieurs semaines, les indépendantistes marquent des points passant de 38 à 42%, avec une baisse des indécis de 21% à 14%. Cela est notable depuis les deux  seuls débats organisés à la télévision entre d’un côté Alex Salmond, Premier ministre d’Ecosse et chef de file des indépendantistes, de l’autre Alistair Darling, leader des unionistes, ancien chancelier de l’Echiquier.

Mardi 5 août, Premier round. D’après les sondages, M. Darling est sorti vainqueur du débat : 56% des Ecossais estiment qu’il a remporté le duel, contre 44% qui pensaient le contraire.
Ce résultat est en décalage avec les enquêtes d’opinion sur le référendum : toutes donnent les unionistes en tête, avec dix points d’avance en moyenne. Jamais aucun sondage n’a donné les indépendantistes vainqueurs.
Lundi 25 août, second round à Glasgow : après l’émission, 71% des personnes interrogées ont jugé qu’Alex Salmond l’avait dominé. Le camp indépendantiste relève donc la tête.

Alex Salmond a lancé un nouveau thème de campagne destiné à toucher les électeurs hostiles à la vigoureuse politique d’austérité menée par le gouvernement de Londres. Selon lui, l’indépendance permettrait de construire une société plus solidaire. En particulier, il conserverait  un National Health Service (système national de santé) financé par l’argent public. Il dénonce ainsi le risque de privatisation par le gouvernement Cameron du service public de santé.
Assise sur le trésor de la mer du Nord, des réserves naturelles en gaz et en pétrole rapportant entre 6 et 12 milliards de livres par an, l’Ecosse compte bien récupérer  cette masse dans son économie en cas d’indépendance.
La production de gaz et de pétrole de la mer du Nord devrait augmenter de 14% entre 2014 et 2018, surplus qui viendra gonfler le porte-monnaie écossais.

A coup sûr, si Alex Salmond l’emportait, cela aurait des conséquences sur la vie politique bretonne. Se trouveraient renforcés tous ceux qui plaident en faveur d’une authentique régionalisation. Se trouveraient un peu plus déterminés tous ceux qui militent en faveur de la réunification.
Une victoire des patries charnelles sur les « machins technocratiques » impressionnerait peut-être nos parlementaires à la veille de la seconde lecture du projet de loi relatif à la délimitation des régions.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Auray. Douze circuits thématiques pour découvrir la ville

Cet été, la mairie d'Auray organise douze circuits thématiques permettant la découverte des lieux emblématiques de la ville, ouvrant...

Metallica. Retour sur la genèse de « The Black Album »

Metallica raconte la genèse de son album phare "The Black Album", qui a fait la une des journaux et...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Bro-Skos : deiziadur ar manifestadegoù evit an dizalc’hiezh

E Bro-Skos ez eus un emsav anvet « Holl Under One Banner ». Gant ar strollad e vez aozet tolpadegoù ha manifestadegoù evit an dizalc'hiezh, a-benn...

Écosse : Boris Johnson veut supprimer l’autonomie écossaise

Règlements de compte en série parmi les conservateurs britanniques. Dans un entretien accordé le lundi 05 juillet dernier au quotidien nationaliste écossais The National,...

Le soutien à l’indépendance de l’Écosse recule dans un nouveau sondage d’opinion sur la constitution

Une nouvelle opinion a montré que le soutien à l'indépendance de l'Ecosse a chuté au cours des derniers mois. 48 % des personnes sondées...

48% eus skosiz evit an dizalc’hiezh hervez ur sondadeg nevez

Fas koad er metoù dizalc'hour skosad abaoe disadorn dremenet : hervez ur sondadeg nevez, n'eus ket 'met 48% eus Skosiz a votfe evit an dizalc'hiezh. Ur...