Quimper. Un règlement de compte africain sur fond de drogue

A LA UNE

05/09/2014 – 08H00 Quimper (Breizh-info.com) – Un homme de 29 ans, originaire d’Afrique, a été assassiné hier à Quimper, à l’arme blanche (un couteau de cuisine), par un nord-africain de 16 ans, résidant à Concarneau.
Il était 17h environ mercredi 3 septembre lorsque les deux individus, connus et déjà condamnés par la justice, en sont venus à s’affronter à proximité du Mont-Frugy de Quimper, avant que le plus jeune n’assène un seul coup de couteau au niveau du sternum , provoquant le décès rapide de son opposant.
Il serait question d’une dette de drogue (du « shit ») impayée.

Le Mont-Frugy, qui abrite un parc au dessus du parking de la place de la Résistance à Quimper, est un lieu connu de tous les quimpéroises et les quimpérois comme attirant de nombreux jeunes qui viennent « zoner », certains « pour se droguer et pour boire », selon des riverains.

De Quimper à Rennes, aux quatre coins de la Bretagne, il ne se trouve plus une commune qui ne soit épargnée par les conséquences de la consommation et du trafic de drogue.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

3 Commentaires

  1. Puisque l’Etat ne veut pas agir, c’est aux citoyens de le faire !

    Nous allons devoir purger nous-mêmes notre société.

  2. par pitié ne laissons pas faire cela protégeons notre Bretagne il faut faire très attention être très vigilant.
    sinon toute cette population va s agrandir notre pays é soyons vigilantstant une passoire,

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés