06/09/2014 ‑ 10H00 Nantes (Breizh-info.com) – C’est la fin de l’été et – ce qui était encore inespéré il y a deux semaines – il ne pleut pas et il fait chaud. Le résultat ne s’est pas fait attendre : le Canal de Nantes à Brest est vert. Pas d’amas comme certains étés dans les côtes d’Armor, mais une forte odeur d’ammoniac flotte dans l’air au-dessus des parties peu profondes du canal où les algues vertes sont en suspension dans l’eau. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive pas seule, la jussie – une plante verte invasive que le Conseil Général, gestionnaire du canal, a fait arracher sur tout le cours – est de retour.Particulièrement touché par la marée verte, le plan d’eau devant l’écluse de Barel.
Le long de la digue qui relie la vanne du déversoir à la cale, jussie et algue verte s’emmêlent dans une bonne odeur ammoniaquée. La profondeur devant la digue ne dépasse pas 1 mètre. De l’autre côté, au confluent avec un ruisseau, c’est encore moins. Les multiples bras qui courent sous les arbres sont verts. Verte aussi l’étendue devant l’écluse, avec les algues en suspension; verte encore l’eau noire du canal jusqu’à l’écluse de la Touche.D’ici dimanche, il n’y a pas de précipitation prévue. Les seuls qui trouvent avantage à toutes ces algues  sont les pêcheurs. Paraît que les brochets et autres sandres aiment bien l’eau qui dort.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.