Cinq vins rouges « révolutionnaires » en pays nantais

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

10/09/2014 – 07H00 Nantes (breizh-info.com) – Révolutionnaire, le qualificatif serait un peu fort ? C’est oublier les pages sombres de la viticulture nantaise, quand le gros rouge était un « chasse-cousin » punitif,  acide et rugueux. Fort heureusement, le temps des affreuses buvandes semble révolu. Des vins croquants au fruit guilleret, redonnent à présent de la couleur à notre petit rouge local. Macération carbonique, vin nature, nouveaux cépages, néo-vignerons, toutes les techniques et les obédiences sont les  bienvenues pour restaurer l’image du vin rouge en terre de Muscadet. Il serait bien dommage d’observer une ignorance condescendante à  l’endroit de ces cuvées qui ont su faire  bouger les lignes. A la réserve du domaine de L’Ecu, la nouvelle garde du vin rouge nantais fait profil bas sur les prix, ce qui ajoute à leur grand intérêt. Plongée dans  le  classement  des cinq  vins rouges  les plus novateurs de notre région.

1 Miam-Miam , Domaine de Bellevue. 

Le travail  de Jérôme  Bretaudeau  porte haut l’étendard du vin de soif. Le succès grandissant de cette cuvée est amplement mérité, tant le fruit explosif du cabernet franc de Gétigné paraît improbable pour notre région. Les  précautions d’usage sont de mise , afin de préparer   les palais « académiques »  à la confrontation d’un vin vinifié avec un minimum d’interventionnisme. Sur certains millésimes, Miam Miam  peut s’ouvrir avec une  légère réduction  qui précède un petit « frizzante » .De quoi  rebuter ! Un service idoine prenant la précaution d’une  courte aération ainsi qu’une  franche agitation en carafe pour dissiper le reliquat de gaz carbonique, atténueront ces disgrâces passagères. Dès  lors,  se découvre un vin au charme  ravageur pourvu d’une  plénitude fruitée  rappelant le sirop de cassis, qu’accompagne  une  déconcertante fluidité. A noter que le  millésime 2013  est particulièrement réussi !

Prix indicatif départ cave : environ 8 €

2 L’Eccho, Domaine de la Coche. 

En gagnant un surcroît de séduction et de caractère à chaque millésime, ce rouge du Pays de Retz  commence à affirmer son style très distinctif. Assemblage insolite de gamay et de grolleau noir vinifié en macération carbonique, l’Eccho  joue clairement la pétulance aromatique dans une veine souple et légère. Un vin sans fard mais redoutablement lampant ! Le grolleau noir tend à s’imposer  sur le gamay, ses notes poivrées qui peuvent rappeler le pineau d’aunis, (autre cépage bien terrien) confèrent à l’ECCHO une personnalité « canaille ». Un rouge qui se poste avec aisance sur les charcuteries et  les repas décontractés.  Une référence imbattable en terme de rapport qualité/prix !

Prix indicatif départ cave : environ 5 €

3 Pinot Noir, domaine Éric Chevalier 

Pas facile de vinifier l’exigeant pinot noir sous les caprices du temps océanique. Le cépage est  particulièrement sensible aux  variations d’humeurs climatiques et « l’effet millésime » modèle des profils de vin très différents. Au glorieux 2010, succèdent des millésimes plus incléments   sur lesquels Éric Chevalier a su appliquer des vinifications adaptées,  permettant de rester dans la tonalité du fruit.  La cuvée est reconnue pour sa fidélité à l’expression du cépage, une marque de fabrique de la maison dont le style ne transige sur aucunes compromissions œnologiques.  Un pur vin de cépage  en somme !

Prix indicatif: environ 7 €

4 La Pépie, Domaine de la Pépière 

Quelle riche idée !ressusciter le côt   qui était  présent dans le vignoble nantais de manière  assez anecdotique au début du siècle dernier. L’inattendu cépage du cahors est remis à l’honneur dans une cuvée champêtre  empreint d’une saine rusticité.  Le vin joue la partition franche et directe de l’expression variétale du cépage  dans un style parfaitement maitrisé. Que les sagouins du carte noire  cadurcien* s’inspirent de ce modèle nantais de belle  constitution ; offrant le côt sous un jour  enlevé et vivace sans recours au boisage. Un vin pas ruineux et original !à découvrir pour  sortir de la routine et surprendre ses amis sur les curiosités de notre bouillonnant vignoble !

Prix indicatif départ cave : environ 6 €

5 Cuvée Ange  domaine de L’Ecu. 

Le sieur Niger Van Herck  en parfait représentant du « bio-tirelire »  ne se soucie guère de la démocratisation du vin. Figure montante de la nouvelle vague nantaise, il  a repris la succession de Guy Bossard pionnier du « bio »  en Muscadet.

Depuis, le domaine adopte une  politique tarifaire  typique d’une engeance de néo-vignerons qui pratique avec un certain savoir-faire  l’auto-consécration* par le prix. Reconnaissons le droit à l’ambition pour   un grand vin  en terre nantaise, en rappelant  tout de même que l’apprentissage de la terre est une école de l’humilité…

Oui le résultat est là, un pinot noir concentré,  « de belle   facture », obtenu sur des rendements limités (15 hl/par hectare) façon vin de garage*, on sent le travail en « vinif », et la finale laisse incontestablement un élégant sillage aromatique à la hauteur d’un beau pinot noir. La cuvée affiche un look rutilant par son flaconnage et sa très belle étiquette, parfait dans un  bar à vins « branchouille » pour une clientèle bobo  qui ne regarde pas à la dépense… cuvée confidentielle à moins de 1000 cols.

Prix indicatif: Autour de 20 €

*L’auto-consécration par le prix : Une stratégie marketing  assez courante chez les  néo-vignerons désireux de se hisser parmi l’élite des grands vins avec un certain empressement. L’exemple le plus spectaculaire  se trouve en Espagne avec Alvaro Palacios qui ambitionnait de faire un rouge à l’égal du mythique Vega Sicilia. D’emblée, il donne à son rouge du Priorat un prix astronomique, et ça marche ! L’Ermita  est depuis lors considéré comme l’un des plus grands vins d’Espagne et l’un des plus chers !

*Carte noire : Cahors de négoce de piètre qualité ayant copieusement contribué à discréditer l’image de l’appellation.

*Vin de garage : Vin issu d’une petite production, vinifié avec attention dans un style luxuriant et concentré non sans  une arrière-pensée de spéculation sur le prix de revente en raison de sa rareté. Le château Valandraud  du bien nommé Jean-Luc  Thunevin (un nom pour s’enrichir dans le vin !) en est le plus fameux exemple.

Raphno

crédit photo: DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit le grand orgue dont la...

FC Nantes – FC Lorient : le résumé de la rencontre (0-1)

Ce mercredi, le FC Nantes affrontait le FC Lorient, au Stade Moreau-Defarges de La Baule pour le cinquième match amical des hommes d'Antoine Kombouaré....

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...