Rennes. Dix bacs à arbres enlevés pour lutter contre les trafics

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

23/09/2014 – 19H00 Rennes (Breizh-info.com) – la maire de Rennes,  Nathalie Appéré, vient de décider de retirer dix bacs à arbre qui se trouvaient place de la République à Rennes.
Le motif ? La nécessité de lutter contre le trafic de drogue, ces bacs servant depuis des années  – cela était connu de tous, sauf visiblement de la municipalité socialiste – à « planquer » la marchandise.
Alors que la ville de Rennes est en proie à une augmentation ces dernières années de la délinquance, des atteintes aux personnes et du trafic de drogue, gageons qu’une telle mesure « choc » endiguera rapidement le crime organisé dans la ville qui abrite le Parlement de Bretagne. Pour le moment, il semblerait que les dealers ne soient pas paniqués outre-mesure.

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Football. Ligue 1, Ligue 2 : le point sur la rentrée des clubs bretons

La Ligue 2 vient de débuter, avec notamment le match entre Le Havre et Guingamp, et un beau match...

Onoda, un film tranchant comme un coup de sabre

Encore un film tiré d’« une histoire vraie », mais l’avertissement est ici nécessaire afin d’attester la véracité d’un...

1 COMMENTAIRE

  1. La mairie de Rennes n’aime pas les arbres ni les espaces verts !

    Elle en abat par centaines chaque année pour bitumer et bétonner toute ce qu’elle peut. Pas étonnant qu’elle retire les arbres en pots.
    Un arrête municipal devrait interdire les fleurs en pots prochainement

    Rennes en 2020 = la Courneuve des années 60

    Vive l’équipe de génie cumulard de la mairie de Rennes ! Le despotisme d’incapables…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Nantes : le grand retour de la délinquance nocturne

La réouverture des bars de nuit, mais aussi des discothèques, ne fait pas que des heureux. C'est en effet à Nantes le grand retour...

Rennes : Un quartier pour islamistes radicalisées ouvert à la prison des femmes

La célèbre prison des femmes inaugurera prochainement un nouvel outil pénitentiaire : un quartier de prise en charge des femmes radicalisées (=islamistes). Le chantier débuté depuis...