Clisson en Bretagne ? Une évidence … propos choisis

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

29/09/2014 ‑13H00 Nantes (Breizh-info.com)  A l’occasion de la manifestation du samedi 27 septembre 2014, place de la petite Hollande à Nantes pour la réunification de la Loire-Atlantique à la Bretagne actuelle, des gens du vignoble avaient fait le déplacement. Florilège de réflexions entendues deci delà :

« Lorsqu’on discute, le vendredi matin, sur le marché de Clisson, on rencontre des personnes qui se sentent bretons et des touristes, mais aussi des opposants à la réunification. Ces opposants-là, ils sont souvent originaires des Mauges ou choletais en mal de villes de caractère. Ils ne connaissent même pas l’Histoire de la ville et ils disent : « Le parfum d’Italie, la Toscane, ça ne sonne pas vraiment port de pêche finistérien, les champs d’artichauts sont où ? Vous avez autant l’air breton que moi d’un biniou ! »

« Parfois ce sont des vendéens, sympas parce que plus jeunes on était copains de fête, mais ça ne tend que jusqu’à Cugand, parce qu’on a été copains d’école. Une fois passé Montaigu, c’est un autre monde, et on entend les mêmes discours d’opposition… Ce sont aussi, occasionnellement, des parisiens qui ne comprennent pas qu’ils ont mis les pieds dans un pays aux usages séculaires, et qu’une identité régionaliste forte existe ici. Il y a une vie au-delà du périph’ ! Nous pouvons encore sauver quelques habitués du quartier Montparnasse, qui en mal de chez nous se ruent sur la première galette-saucisse-Coreff… Nos copains de la côte nous fournissent d’excellents fruits de mers, quoi de mieux, pour accompagner, qu’un muscadet de Saint Fiacre ? »

« Notre envie de réunification passe par de multiples détails, mais qui ont leur importance ! Les actualités régionales nous montre des infos sur la Sarthe et le Maine ! Y en a ras le bol (de cidre? ndlr) ! Montrez-nous des infos bretonnes, ce qui se passe dans les quatre autres départements bretons, pourquoi nous montrer la Mayenne ? On ne s’y retrouve pas. »

« Les boites aux lettres jaunes de la Poste sont estampillées l’une « Vendée Loire-Atlantique », et celle d’à-côté « Autres Départements » ! Autant découper la France en cinq grandes régions sur le modèle des indicatifs téléphoniques ! »

« A l’image des Vieilles Charrues de Carhaix, le Hellfest accueille des personnes venant du monde entier. Et ce n’est pas un festival de bobos parisiens pour groupes qui s’essoufflent au bout de quatre titres, de soupes françaises soporifiques. Vous voulez du spectacle ? Le festival interceltique de Lorient vous l’offre ! Trois festivals majeurs en France, et sont tous dans notre pays breton ! »

« Clisson est bretonne depuis le traité d’Angers en 851, entre le roi de France Charles Le Chauve et Erispoë, roi de Bretagne, en même temps que le pays de Retz. Le duc de Bretagne François II a fait du château de Clisson une forteresse puissante et une de ses résidences principales. Il épouse Marguerite de Foix, dans une chapelle du château. De cette union naîtra Anne de Bretagne. Clisson était un bastion militaire, au carrefour des trois provinces : « Qui voulait prendre Nantes devait d’abord abattre Clisson ». Nous avons donné un connétable de France avec Olivier V.

« La région administrative dans laquelle nous vivons a été crée en 1955, sans correspondre à l’Histoire ni aux traditions. Les départements ont été regroupés de manière unilatérale, bureaucratique et machiavélique ! »

« Depuis vingt-cinq ans que je vis à Clisson, je n’ai vu qu’une seule fois le Gwen Ha Du flotter en haut du donjon, je me demande encore pourquoi cet étendard n’a vécu qu’une seule journée, avant de retourner au jaune et rouge… »

« A l’entrée de l’agglomération de Nantes, le panneau français est de rigueur, mais un fier « Naoned » s’affiche, tout comme à Gwenrann ou Gwened, alors pourquoi pas dans le Vignoble ? Klison, An Hae-Foazer, Meliner (Monnières), Ar Palez, Ruvelieg (Remouillé), Sant Fieg… vous en voulez d’autres ? Déjà un point positif, lorsque vous entrez en Loire-Atlantique, un panonceau indique « Bienvenue en Bretagne Historique », juste virer le « historique » et un grand pas sera franchi ! Vous imaginez ? « Bienvenue en Bretagne » Quel pied ! »

« Si vous connaissez un peu l’œuvre de Gilles Servat, écoutez encore la Blanche Hermine : Vive Fougères et Clisson ! »

N. Migné

Crédit photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Auray. Douze circuits thématiques pour découvrir la ville

Cet été, la mairie d'Auray organise douze circuits thématiques permettant la découverte des lieux emblématiques de la ville, ouvrant...

Metallica. Retour sur la genèse de « The Black Album »

Metallica raconte la genèse de son album phare "The Black Album", qui a fait la une des journaux et...

Articles liés

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...