Nantes. Le PS et le PCF perturbent l’hommage à Hervé Gourdel

banderole_nantes_gourdel

29/09/2014 – 07H00 Nantes (Breizh-info.com) –Ils étaient une centaine vendredi soir , toutes générations confondues, à vouloir rendre un dernier hommage à Hervé Gourdel, assassiné par un groupe islamiste (les commanditaires exacts ne sont pas connus à ce jour).

Alors que des jeunes accrochent aux grilles de l’Hôtel de ville une banderole « hommage à Hervé Gourdel, nouvelle victime du terrorisme islamiste », Mme Bénatre,une conseillère municipale de Nantes (PCF),  ainsi que Yannick Guin , ancien adjoint à la culture (PS) tentent de s’y opposer, avec l’appui de quelques « têtes grises » du Parti communiste local.  Pas question, selon eux,de de faire référence à l’islamisme.  « Pour ne pas stigmatiser« …

« Pourtant, ça ne sont pas des bouddhistes qui ont exécuté Gourdel » proteste Christian Bouchet, responsable FN local présent sur les lieux avec son fils, conseiller municipal de St Nazaire et quelques militants et sympathisants de droite. «Qu’ils la ferment, qu’ils retournent dans les poubelles de l’Histoire» poursuivra t-il après l’altercation avec des élus, en référence aux crimes sanglants des communistes au 20ème siècle.  « Les élus se sont comportés de façon sectaires » affirment de nombreux témoins présents devant la mairie. « Ils ont tout de suite voulu chercher la confrontation avec les gens du Front National ou apparentés comme tels ».

Propos confirmés par Mohammed, un musulman fréquentant la mosquée Arrhama, venu également rendre hommage à la victime : « le PS et le PCF aux premiers rangs d’un hommage à la victime des islamistes, c’est indécent. Qui a armé les groupes islamistes partout dans les pays arabes ? Qui accepte l’argent du Qatar ? C’est à eux que nous aurions dû demander de partir, mais nous ne l’avons pas fait, dans ces moments de recueillement. Ils ne respectent rien ces gens là ! ». Selon lui « de toute façon, ils ont voulu nous instrumentaliser, nous musulmans, depuis trop d’années, mais c’est terminé tout ça. Regardez leurs âges ? Ils ne représentent pas la jeunesse, musulmane ou chrétienne d’ailleurs. » Une vérité probablement difficile à entendre pour certains, persuadés que le « vote musulman » leur est acquis.

Après une minute pas vraiment silencieuse, durant laquelle les deux camps se sont houspillés, les participants à cet hommage se sont séparés dans le calme.

 Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

Une réponse

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !