Cambriolages : 13 personnes appartenant à la communauté des gens du voyage interpellées

A LA UNE

11/10/2014 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – Lundi dernier, treize personnes  appartenant à la communauté des gens du voyage ont été interpellées dans la région parisienne. Ils sont soupçonnés d’avoir commis près de 130 cambriolages dans des entrepôts et des supermarchés de l’Ouest de la France et volé une cinquantaine de voiture de luxe. Leur butin est estimé à deux millions d’euros.

L’opération aura mobilisé 300 gendarmes, aidés de membres du GIGN. Les membres du gang, douze hommes et une femme, âgés de 21 à 36 ans, ont été arrêtés dans les Yvelines, la Seine-et-Marne, l’Essonne ainsi qu’en Eure-et-Loir.

Dans l’objectif des cambrioleurs présumés, des enseignes de la grande distribution comme Darty ou Super U. Pour y dérober des marchandises de valeur, parfums, ordinateur etc. A toute fins utiles, le gang dérobait aussi de grosses cylindrées qui étaient incendiées une fois son forfait accompli.

Ces interpellations ont pu être réalisées suite  à une longue enquête menée depuis près d’un an sous la direction de la Juridiction inter-régionale spécialisée (Jirs) de Rennes et la coordination de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI). Un succès auquel ont contribué les unités de gendarmerie de Rennes, Angers et Orléans. Certains membres du gang devaient être présentés ce jeudi 9 octobre à un juge d’instruction de Rennes.

Selon l’Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale (ONDRP), le nombre des vols commis aux domiciles des particuliers et dans les entrepôts a progressé en 2013, de 7,2 %, en zone police et de 4,7 % en zone gendarmerie. Selon cet organisme, les gangs et mafias venus d’Europe de l’Est représentent plus de 30% de ces cambriolages.

« L’explosion des cambriolages (…), la montée du sentiment d’insécurité, oui, est liée à des réseaux qui viennent de l’Est de l’Europe et des Balkans, qui écument notre pays en s’installant parfois durablement en France », affirmait en janvier 2014 le ministre de l’Intérieur de l’époque, un certain Manuel Valls.

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Tests de dépistage du Covid-19 : ils ne vont être payants que pour les non vaccinés

À partir du 15 octobre prochain, les tests de dépistage du Covid-19 vont devenir payants en France, mais uniquement...

Présidentielle 2022. Eric Zemmour au coude à coude avec Marine Le Pen et Xavier Bertrand ?

L'animateur de CNews Pascal Praud, ami d'Eric Zemmour, a indiqué mardi 28 septembre 2021, dans son émission L'heure des Pros,...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés