Le magazine Capital coupable de racisme anti Corses ?

capital

15/10/2014 – 14H30 Bastia (Breizh-info.com) – « Agents EDF, Pilotes d’Air France, Cheminots, Africains, Notaires, Sénateurs : les privilégiés de la République – ce qu’ils vous coûtent ». Imaginez ce titre en une d’un mensuel subventionné et en vente chez tous les marchands de journaux. Un beau scandale politique en vue, non ? Et bien remplacez le mot « Africains » par le mot « Corses », et vous avez la une du mois d’Octobre du mensuel Capital, qui entend dénoncer les « privilégiés de la République ».

Gilles Simeoni, maire nationaliste de Bastia, est furieux. Sur son compte facebook, ce dernier dénonce « un nouvel exemple de racisme anti-Corse au quotidien ». D’après le magazine, les Corses coûteraient à chaque Français 12€ par mois. rien que cela.

Pour l’instant Manuel Valls  n’a pas réagi au fait que la couverture de Capital  – dont le directeur de la publication, Rolf Heinz, appartient au groupe Prisma Média (Geo, Capital, Management, Télé loisirs etc. – fasse référence aux Corses en tant que peuple à part entière, comme il l’a fait à l’Assemblée nationale pour les Alsaciens. Pas de réactions non plus du côté des  traditionnelles ligues de vertu antiracistes.

Les Corses, nouveaux boucs-émissaires du politiquement correct ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Une réponse

  1. Et surtout la majorité des députés qui ne disent pas autre chose que ce que leur dicte leur parti !

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS