Trignac. Lydia Poirier (FN) poussée à quitter son poste d’adjointe

10/11/2014 – 18H00 Saint-Nazaire (Breizh-info.com) – La barricade n’aura pas tenu longtemps. David Pelon, le maire (UMP) de Trignac qui s’était engagé il y a quelques jours à maintenir  Lydia Poirier (FN) à son poste d’adjointe, puisqu’elle abandonnait l’idée d’une candidature FN aux cantonales, a changé d’avis.

On pourrait craindre qu’il ait cédé à d’importantes pressions venues d’élus nationaux ou locaux de l’UMP, dans un contexte de forte tension puisqu’a lieu en ce moment la campagne interne du parti. « Pas du tout », explique le maire de Trignac, qui confirme l’information. « La majorité s’est réunie et a décidé que la candidature de Lydia Poirier va à l’encontre de l’esprit pluriel et apolitique d’une liste où sont représentées plusieurs tendances politiques, mais dont les élus ne s’expriment pas en tant que membres d’une tendance ou d’une autre. » Et ce même si cette liste est nominalement rattachée à l’UMP, bien qu’elle compte des membres du Front de Gauche, du PS ou encore des Verts. Un communiqué dans ce sens devrait paraître ce soir.

Pour les élus de la majorité, il y aurait là un problème d’éthique : « en s’affichant comme frontiste, elle assimile la mairie au FN, et il y a des gens qui ne le veulent pas. » D’ailleurs, pour David Pelon, « les Trignacais n’y sont pas encore prêts. Les gens dans la rue pensent qu’on est une mairie FN, ça brouille notre message et notre travail ».

Cependant il pense que le FN aura un score important aux cantonales – où Lydia Poirier devrait se présenter aux côtés de Jean-Claude Blanchard : « la façon dont l’affaire a été gérée par l’UMP leur a fait une énorme pub, en plus du contexte national déjà particulier; les gens vont aller voter en masse pour eux pour marquer le terrain et d’une certaine façon faire bouger les lignes », se risque à prédire l’édile trignacais. Un score important, voire écrasant du FN dans un ancien fief presque séculaire des communistes sera-t-il une éclatante preuve du basculement politique sans précédent de la Bretagne? Réponse en mars 2015.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

4 réponses

  1. Demat d’an holl,

    Il y aura Trignac bien sûr qui mettra le FN en tête aux prochaines élections, mais également toutes les villes entre St Nazaire et Nantes ! Déjà lors des élections de 2012, MLP représentait de 17 à 25 % des voix. Et tout cela alors que le FN ne fait pratiquement aucun collage ou boîtage dans cette zone géographique.

    En ce qui concerne le cas particulier de L.Poirier, je ne vois pas pourquoi elle devrait démissionner de son poste au Conseil municipal.

    JP

  2. vivement mars 2015 .
    d’ici là , elle va subir tous les harcèlements possible de tous les autres élus .
    accroches toi Lydia , t’es jeune et belle , les peaux de bananes ne manqueront .

  3. cette année , pour la première fois , j’ai voté nul aux municipales . nous votions pour un HOMME .

    aujourd’hui ce sont les larbins de la CDA .
    pourvu qu’il se prenne une secousse mémorable en mars prochain

  4. Bonjour,
    Lydia est trop belle pour eux. Seule, elle ne peut représenter la mairie que diable !!!
    Bien sûr ils n’aiment pas le FN mais si le FN avance autant c’est bien parce que les autres partis sont sourds aux appels de la population, et aux demandes de référendum.
    Tous nos « élites »qui ne représentent plus le peuple vont s’arranger pour bloquer la demande du peuple français et non des autres communautés.

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !