Bretagne. Un musée pour les portiques écotaxe ?

A LA UNE

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

16/11/2014 – 10H00 Bretagne (Breizh-info.com) – Il resterait encore six portique écotaxe en place en Bretagne. Même si leur utilité est nulle depuis que Ségolène Royal a annoncé la suppression sine die de cette taxe,  c’est à dire en réalité la fin de cette usine à gaz. Ils appartiennent encore au paysage :

– un sur le périphérique ouest de Nantes, commune de St Herblain, au droit du chemin de la Chatterie

–  un sur le périphérique nord, entre le site Grandjouan et la station Total (route de la Chlle sur Erdre), commune de Nantes ou de la Chlle s/Erdre

– un sur le périphérique sud, commune de St Sébastien sur Loire, presque au droit de la rue de la Patouillère

– un sur la RN166 près du hameau de Kerzio, commune d’Elven

– un sur la RN24 au NO de Plélan, au droit du ruisseau qui passe sous la nationale, commune de Plélan le Grand
– un sur la RN157 au niveau du hameau de Ponceard, commune d’Erbrée.

Démonter et stocker ces merveilles esthétiques coûterait entre 75 000 euros par portique (fourchette haute) et 40 000 euros (fourchette basse). Dans les deux cas, de grosses sommes qui s’expliquent : le démontage de ce matériel très lourd nécessite de gros engins de levage, des convois exceptionnels pour l’acheminer sur les lieux de stockage, du travail de nuit pour ne pas trop perturber la circulation, du personnel un peu partout en France …
Autre belle facture : chaque portique vaut entre 500 000 et 1 000 000 d’euros. A coup sûr, le gouvernement de François Fillon, avant de se lancer dans cette aventure, aurait gagné à demander l’avis de Christian Troadec. Pour ne pas dire l’autorisation d’un homme qui pèse plus lourd que le préfet de région …

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid : crise sanitaire avant effondrement économique ? – JT de TVLibertés du vendredi 30 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de cette édition du 3. juillet 2021, le Covid, crise sanitaire avant choc économique ! Le journal...

Côtes-d’Armor : Le plan Alerte enlèvement déclenché pour un enfant de 8 ans

L'alerte a été lancée samedi matin par le ministère de la Justice pour retrouver un enfant qui aurait été...

Articles liés

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Diwan : ha bremañ petra vo graet ?

An nen az a war ar rouedadoù sokial er mare-mañ en deus gwelet fotoioù dic'hortoz war pajennoù zo : tud o tougen panelloù « Diwan, ha...

Finistère : Les déçus de Cueff préparent l’après-Cueff

On se souvient de la surprise de l'entre-deux tours des élections régionales qui a vu le ralliement surprise de Daniel Cueff à la liste...