Rennes. Jean-Marie Goater, un adjoint au maire controversé

A LA UNE

26/11/2014 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – «Il nous emmerde. Il va falloir qu’il choisisse un jour entre la majorité municipale et l’extrême-gauche qui nous déteste» nous explique un élu de la majorité PS de Rennes à propos de Jean-Marie Goater, adjoint au maire en charge de la démocratie locale. Une phrase qui pourrait résumer tout l’agacement qui règne actuellement au sein du conseil municipal de la ville de Rennes depuis que cet élu de la République a participé à la manifestation – interdite par la préfecture donc par l’Etat  – en hommage à Rémi Fraisse.

Il est vrai que la participation d’un élu rémunéré par le contribuable rennais à une manifestation à risque – avec des antécédents de casse massive de mobilier urbain et donc  une augmentation possible d’impôts locaux pour les Rennais – laisse perplexe. Tout comme la conception de la «démocratie locale» par celui qui en est désormais en charge dans la capitale bretonne. Dans d’autres communes, Jean-Marie Goater aurait été démis de ces fonctions d’adjoint sur le champ : il a simplement été «recadré» par Nathalie Appéré, maire de Rennes, soucieuse de ne pas se couper d’une partie de sa clientèle très à gauche.

Lorsque Benoît Caron, élu de l’opposition de droite, a demandé la destitution de ce dernier lors d’un conseil municipal cette semaine (voir son intervention ici), la maire de Rennes n’a pas apprécié : «Vos confusions, amalgames et détournements du débat affaiblissent la crédibilité de cet instance et n’apportent rien aux Rennais ». L’élu d’opposition n’avait pourtant fait que souligner la contre-productivité de «la Fabrique Citoyenne» initiative piloté par Europe-Ecologie-les-Verts et dénoncé la participation de M. Goater à une manifestation interdite alors même que son statut d’adjoint lui confère le rôle d’officier de police judiciaire.

Si Jean-Marie Goater – élu écologiste – semble bénéficier de certaines largesses de la municipalité rennaise, c’est qu’il est fortement impliqué – et cela depuis des années maintenant – dans la vie culturelle et militante du centre-ville, une vie qui conjugue milieux alternatifs de gauche et mouvement d’extrême gauche ou «antifasciste».

Car M. Goater est également le patron du bar «Le Papier Timbré» situé dans le centre-ville. Un bar, café, expositions, qui accueille tout ce que Rennes compte de bobos et d’alternatifs, y compris les plus radicaux. Ainsi, cette semaine on y retrouve une programmation plutôt «bobo» (débat, blind test, lectures érotico-décalées et cumbia !)  mais également une pièce de théâtre en soutien à la CIMADE et aux clandestins dans le cadre du festival «Migrant Scène»- un festival sur lequel nous reviendrons prochainement.

abdallah
Mais le café fait aussi dans le plus militant : en 2012, c’était la CNT (Confédération Nationale du Travail, anarcho-syndicaliste) ainsi que le collectif «breizh antifa» qui organisaient un concert dans l’établissement.  En 2012 toujours, le Collectif Antifa Rennais y organisait une conférence sur «la galaxie Dieudonné». En 2011 là encore, un concert de solidarité envers Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais emprisonné en France, était organisé par Breizhistance au «Papier Timbré» ainsi qu’un concert de soutien au collectif «antifa roazhon» . Un collectif responsable des émeutes qui s’étaient déroulées en marge d’un meeting du Front National à Rennes au début de l’année. A cette occasion, Jean-Marie Goater – qui s’était auto-proclamé représentant des riverains et commerçants du centre-ville de Rennes – avait annoncé par avance dans une vidéo faite par un quotidien local que le FN n’était pas le bienvenue à Rennes et qu’il y avait là un risque de trouble à l’ordre public.

On voit d’ailleurs Jean-Marie Goater arborer fièrement un t-shirt du collectif – dont les membres font l’objet d’une large surveillance policière.

goater copie
L’adjoint au maire de Rennes, tout sourire, arborant le t-shirt d’un collectif violent dont certains députés réclament la dissolution

Pourtant, tous ceux qui le connaissent sont unanimes : l’adjoint au maire de Rennes n’est pas un homme violent. Bien au contraire. Mais cela n’empêche en rien sa complicité de fait et ses relations de proximité avec d’autres éléments plus radicaux. «Le Papier Timbré» compte d’ailleurs un serveur membre de l’extrême-gauche indépendantiste bretonne Breizhistance. Il recevait également au moins jusqu’en 2013 des réunions du groupe révolutionnaire  CLAR (Comité de liaison et d’action rennais) qui se définit comme : «un espace de mise en résonance des luttes et de solidarité effective parmi celles-ci. Ce comité vise à relayer, soutenir, coordonner des luttes revendicatives d’émancipation et de réappropriation contre tout type de domination».

Jean-Marie Goater – qui est également le fondateur des éditions Goater – n’est donc pas qu’un sage élu Europe-Ecologie-les-Verts : « il travaille de concert avec toutes les organisations qui contribuent à l’agitation permanente à Rennes, entre centre-ville et dans les facultés. Son bar, comme quelques autres bien identifiés à proximité immédiate du centre, est le lieu de rendez-vous incontournable de ceux qui veulent faire de Rennes un laboratoire pour révolutionnaires en herbe»,  confie une source policière avant d’ajouter : «la municipalité de Rennes, dont il était déjà élu entre 2001 et 2008, le sait très bien, c’est d’ailleurs pour cela qu’ils ne veulent pas le sanctionner.»

Nathalie Appéré, comme ses prédécesseurs à la tête de la ville de Rennes, a en effet bien compris que celui qui contrôle ou influe sur la vie culturelle et associative du centre-ville rennais possède une certaine assise électorale. Jusqu’en 2020 tout du moins …

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Afrika-ar-Su : N’eo ket mui paeet implijidi an ANC abaoe 3 miz

N'eo ket an ANC evit meriñ ekonomiezh Afrika-ar-Su (anez komz eus ar peurrest evel just) met n'eo ket evit...

Immigration et racket du contribuable. Un milliard d’euros pour l’aide médicale d’État (AME) aux migrants dans le budget 2022

Un milliard d'euros. 14 euros par Français, pris dans vos poches. Selon le projet de loi de finances annoncé...

19 Commentaires

  1. Et la liberté d’expression? Cet homme à le droit de s’engager pour les idées qu’il défend, d’autant plus qu’il a été élu de manière démocratique… Ce n’est pas parce que le fn n’a aucun élu à Rennes qu’il faut pleurer et s’apitoyer sur ce site clairement engagé à droite toute qu’est Breizh Info…
    On sent de la rancœur que Rennes soit une ville de gauche, qui défend ses valeurs d’ouverture au monde et de tolérance… Quand aux soit-disant députés qui demandent la dissolution des groupes antifas, ils ne sont que 3, et étiquetés au FN donc bon, c’est assez rigolo et pitoyable quand même…
    La vie est dure, dure de vivre en étant tout seul ^^ Déménagez à Vitrolles ou Orange et tout le monde sera content^^

    • On sent bien votre rancune à vous lorsque clément méric a pris sa rouste.On ne vous a pas entendu lorsque 2 groupes non impliqués dans cet incident ont été dissous, mais il est vrai que 3e voie et l’oeuvre française ne sont pas ouverts au Monde, comme vous autres bolches…Défend donc tes idées de tolérance, mais tu n’as pas l’air de tolérer autre chose que tes idées…habituel chez vous,les enfants de maoïstes,khmers rouges et autres staliniens.

      • Je dis  » on sent votre rancoeur que Rennes soit une ville de gauche  »
        vous répondez
         » on sent votre rancune pour la mort de Clément Méric »
        Sauf que rennes est une ville de gauche parce qu’elle vote à gauche ( démocratie ) tandis que Méric a été tué par des extrémistes de droite… J’aime bien votre manière de rapprocher les choses, c’est très primitif !!
        Comme de me cataloguer comme  » enfant de maoïste  » sans me connaitre…! la bêtise est humaine après tout, je te pardonne petit ourson ;)

    • 1) Au delà du slogan auto proclamé, il faudrait que vous expliquiez l’expression :
      « valeurs d’ouverture au monde et de tolérance… »

      Le concrêt d’une gestion municipale, c’est des arrêtés municipaux et de l’argent.
      Ou cela se retrouve t-il dans la gestion de la ville de Rennes ?

      A moins que ce soit les participations de Jean Marie Goater
      aux manifestation interdites, ces fameuses « valeurs d’ouverture au monde et de tolérance… » ?

      2) Tout le monde ? Quand je compte autour de moi, je connais au moins 10 rennais qui rêvent
      de voir les gens comme vous déménager à Vitrolles ou Orange.

    • 45% d’abstention aux dernières élections municipales
      75% aux prochaines
      Beaucoup de rennais sont écoeurés de ce qui se passe dans cette ville, et des manifestations d’une ultra gauche qui ressemble aux khmers rouges du Cambodge. Si ces casseurs allaient voir dans ce pays les méfaits criminels des Khmers rouges, je ne puis douter qu’ils auraient envie de vomir
      Un jour, une femme ayant vécu dans un pays communiste m’a fait cette remarque: « Quand on a vécu ce que les gens vivent dans un pays communiste, on ne peut plus être communiste » Elle était réfugiée politique et c’est une grande dame qui s’est débrouillée seule en France pour s’intégrer sans toucher d’argent ou de subventions!
      En tous les cas, je préfère continuer à boycotter les urnes à rennes tant que cette municipalité et sa cheftaine ne se remettront pas en cause (le programme de la droite est un vrai marécage)
      OUI, face aux politicards et aux fascistes de gauche (car ce n’est pas autre chose que du fascisme), je préfère rentrer en résistance passive jusqu’au moment où ils seront si ridiculisés qu’ils disparaîtront de la circulation pour enfin redonner à cette ville un visage normal et apprécié des visiteurs. Car depuis plusieurs mois pour ne pas dire plusieurs années et au delà d’un certain classement bidon, cette ville se déshonore de plus en plus à l’extérieur, annihilant ainsi tout le travail effectué par le grand maire qu’était Edmond HERVE, LUI: était un Monsieur; les autres ne sont que de la racaille politicarde

  2. La liberté d’expression ne veut pas dire qu’on peut faire n’importe quoi – en tant qu’élu, il fait ce qu’il veut;
    En tant qu’adjoint au maire (avec la paye qui va avec et qui est supérieure à celle d’un élu) on est officier de police judiciaire, chargé donc de veiller au respect de la loi dans sa commune.
    A moins de ne pas reconnaitre la loi – ce qui peut être tout à fait recevable – mais dans ce cas là, on ne prend pas 3 000 euros par mois au contribuable.
    Que Breizh-info soit plutôt de droite – et encore qu’on y lit de tout sur les questions écologiques ou de société – je peux vous l’accorder.
    Qu’il soit engagé pour le FN comme vous le laissez entendre, c’est à coup sûr que vous ne lisez pas les nombreux articles qui attaquent ce parti jacobin et finalement contre les intérêts des Bretons. c’est d’ailleurs Marc Le Fur, député UMP, qui a demandé la dissolution des groupes antifas, pas le FN.
    Les prochaines élections montreront que le vent a définitivement tourné pour l’implantation historique de la gauche et du centre-gauche en Bretagne.

    • Autant pour moi quand je dis que le site supporte le fn, je veux dire par là qu’il supporte une ligne extremiste de droite, qui clive et qui amalgame… Adsav c’est à mettre dans le même panier, comme l’action française ou le parti royaliste ^^
      Et en effet, ce sont bien des députés ump qui ont demandé la dissolution des groupes antifa, mais pour l’essentiel appartenant à la mouvance  » droite populaire  » qui a tendance à chasser sur les terres du FN ( ou autres mouvements d’extrême droite ), cette mesure semblait donc plus électoraliste qu’autre chose ^^ Quand à Le Fur, on l’a vu aux côtés de l’intégriste Boutin à la manif pour tous ( qui a aussi eu son lot de dégradations, on parle de plusieurs millons d’euros quand même ^^ ) donc bon je relève même pas…

      • Une pelouse piétinée sur le champs de mars, c’est tout ce que les gauchos ont pu reprocher à ce mouvement exemplaire que fût la Manif pour Tous.Rien de comparable aux casses récurrentes de Toulouse,Nantes,voire des émeutes du Trocadéro (qui ont plus à voir avec vos amis des banlieues), mauvaise foi et mémoire sélective , mais ça,chez les gens de gauche,on relève même plus.

      • J’espère que dans quelques années, vous changerez quelque peu, car pour l’instant , je vous plains vraiment dans votre sectarisme. J’ai été militant du PS à rennes et j’en suis ressorti complètement dégoûté de ce que je voyais et entendais dans la section de rennes centre!
        Ils sont vraiment très éloignés du monde ouvrier, des vrais travailleurs, ils en sont aux antipodes et se rabattent sur des fascistes de gauche pour perdurer, mais il est bien possible que ce soit un jour, la population rennaise qui se révolte car l’ambiance y devient irrespirable. En tous les cas les EELV sont totalement disqualifiés désormais pour ce qui concerne la politique et l’écologie….Nous commençons à voir où sont les vrais écologistes mais surtout pas à EELV…………

  3. Arrêtons de nous battre sur certains sujets , l’extrême droite et l’extrême gauche françaises se rejoignent sur certains sujets , le nationalisme et l’anti régionalisme entre autres leurs sont communs de Le Pen à Mélenchon ! testons Bretons , pensons Bretagne ( à 5 départements naturellement ) !

  4. Je ne sais pas si vous avez conscience de notre fatigue, nous les vieux rennais, de toutes ces combines gauchistes, toujours à la limite de la ligne jaune, parfois la franchissant. Goater, son bistro politique, sa désobéissance au représentant de l’Etat ces jours-ci ; l’épicier de la Zup Sud, Daif Gader ancien élu de l’équipe Delaveau, compromis dans un trafic de drogues, fausses cartes de police… Tous  » élus-démocratiquement  » donc pouvant tout se permettre… Ils prennent modèle probablement sur les ministres de leur Grand Timonier Hollande ! Et quel chef ! La classe ! ^^ Oui, nous en avons marre de cette gauche là ! Comme nous en avons eu marre de la clique de bonimenteurs UMPS !

    • Mais puisque notre ami stourmer nous dit que c’est ça la « démocratie »…après tout,les rennais éclairés ont les élus qu’ils méritent.

    • Tout simplement : Bravo
      La droite rennaise ferait bien de s’inspirer de votre message car je ne doute pas une seconde qu’il est partagé par une immense majorité de rennais de souche, étant donné que cette gauche là ne se remettra jamais en cause mais préfèrera détruire tout ce qui existait. J’ai rarement vu autant de cynisme de la part de nos élus

      Quant à ceux qui nous informent que les rennais ont les élus qu’ils méritent, je répond: que les élus se remettent en cause et les Rennais retourneront aux urnes. C’est à nos élus , tous nos élus à se remettre en cause, quel que soit leur bord politique. Les scandales se multiplient et la population risque fort de ne pas tout supporter longtemps le travail de sabotage des gauchistes rennais

  5. Pour être rennais  » pur souche  » comme vous dites, moi la gestion de la ville ne me choque pas ni ne me dérange; Bien sur il y a des brebis galeuses ( comme le conseiller aux espaces verts, qui trempait dans le trafic de drogue ) mais il ne sont qu’une infime minorité;

  6. Mince, il organise des débats et fait de la cumbia?
    C’est un élu du peuple qui a été ré-élu par le peuple?
    MON DIEU!!!

    Par contre au lieu de mettre des guillemets partout pour faire « sérieux », il faut aussi citer ses sources sinon tout ce que vous dites peut etre faux mais ca vous le savez.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés