Bretonissime. Souvenirs de l’île de Groix [découverte]

A LA UNE

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade,...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

29/11/2014 – 09H00 Groix (Breizh-info.com) – Depuis que j’ai pris le bateau pour découvrir une première île bretonne, je suis tombée sous le charme de cet univers. Je le découvre petit à petit, mais la liste des îles est longue, et tant mieux. Cet été, j’ai mis les pieds pour la première fois sur l’Île de Groix, située en face de Lorient.

1 2

Les jours d’automne où il fait un peu gris dehors, j’apprécie de me replonger dans cette belle ambiance estivale et j’espère que cela vous fera également plaisir. Imaginons alors une petite escapade sur Groix. Rien que la traversée en bateau, cela change déjà du quotidien et bien que ce qu’on trouve sur les îles ne soit pas forcément très différent de la Bretagne continentale, on peut y faire quand même de jolies découvertes.

6 5 4 3

Sur les îles que j’avais déjà visitées auparavant, j’avais souvent apprécié une chose en particulier, un des souvenirs restait gravé plus fort que les autres. En ce qui concerne Groix, son plus grand atout pour moi est la diversité. C’est comme un concentré de la Bretagne: sur ce bout de terre on retrouve (presque) tout qui nous fait aimer la région. Pour mieux vous expliquer ce que je veux dire, voici quelques exemples avec des photos à l’appui.

7 7.1

Tout d’abord, de belles maisons: charmantes, colorées, ornées de beaux détails. Sur l’île, nous nous sommes déplacés à vélo, ce qui ne m’a pas découragé de faire de nombreux arrêts pour prendre des photos, mais j’avoue qu’à la fin de la journée, je ne sortais plus l’appareil. Les plus belles maisons, je les ai donc admirées juste avec mes yeux, mais j’espère que ces clichés vous en donneront déjà une idée.

8 11 10 9

Dans la matière des plages, le choix est très vaste: chacun y trouvera son compte. A part la belle plage des Grands Sables, il y a aussi des criques, des plages près du port et même une plage où le sable est de couleur rouge!

15 14 13 12

Les personnes qui aiment regarder les éléments déchaînés et la nature dans toute sa splendeur, ne seront pas non plus déçus par Groix. Les falaises et la partie rocheuse de l’île m’ont vraiment impressionnée. C’est dommage que sur les photos prises du haut des falaises on ne rende pas bien compte de la hauteur, mais croyez-moi qu’il y en avait!

16 21 20 19 18 17
Au site appelé Le Trou de l’Enfer –là où la mer était la plus agitée- on s’est sentis comme en montagne. C’était agréable d’y admirer la végétation, de grimper en haut de la falaise et de regarder de beaux panoramas de là-bas.

22 25 24 23

Voici encore un autre atout de l’île: de jolis endroits idylliques où la nature semble particulièrement propice à la détente. On a juste envie de se poser là-bas et d’y passer des heures à admirer cette beauté, omniprésente.

26 28 27

Et pour ceux qui aiment voir les ports et les bateaux en Bretagne, ils seront, bien évidemment, également servis.

29 32 31 30

J’espère que vous avez apprécié cette escapade. Je suis consciente du fait que les prix des traversées peuvent parfois décourager d’aller sur les îles,  mais pour ma part, je trouve que cela mérite vraiment le détour.

Kasia Tirilly

Photo : Bretonissime
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

Les derniers articles

Comment on formate un peuple ? Le 67 ème numéro de Réfléchir & Agir vient de sortir

Comment on formate un peuple ? C'est la question que se pose (et à laquelle tente de répondre) la...

Pourquoi tant de haine ? #30. Hommage à Emmanuel Ratier, avec Xavier Poussard

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation. Pour ce...

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Aire de España. Les fiancés de la mort se donnent rendez-vous à Ruffiac (56)

Il n’est pas banal de trouver au coeur de la campagne bretonne un restaurant espagnol dont un des créateurs est un ancien légionnaire des...

Sécheresse. Un été 2020 historiquement sec… pour la 3e année consécutive

L'été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Un record qui est repoussé pour la troisième année consécutive. Été le plus sec...

Covid-19. Rien d’alarmant depuis 15 jours sur la planète

L’analyse des nombres de décès déclarés par les États montre que l’épidémie n’a pas pris d’ampleur significative sur la planète  cours des quinze derniers...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -