Nantes Entour’âge. Un service public aux accents communautaristes

A LA UNE

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

08/12/2014 – 07h00 Nantes (Breizh-info.com) – L’affaire – qui fait polémique – a été révélée courant novembre par l’agence de presse Novopress : des brochures traduites en langue arabe et turque sont mises à disposition du public dans plusieurs mairies annexes de la ville.  Leur objet ? Promouvoir »Nantes entour’âge» – un service fondé par la municipalité sous Jean-Marc Ayrault et qui s’adresse aux personnes âgées et à leur famille, mais aussi aux professionnels. Créé en 1995, le service a obtenu le label Centre local d’information et de coordination (CLIC) en octobre 2001. Globalement, il a pour objectif de mieux répondre aux besoins des personnes en perte d’autonomie. C’est un service gratuit.
Il ne s’agît pas «d’un service public exclusivement promu dans les langues citées» comme le souligne Novopress, mais tout de même d’une adaptation communautaire de la brochure en langue française.

Dès lors se pose la question de la «République une et indivisible» – si chère à Jean-Marc Ayrault – et du communautarisme. Si les communautés parlant turc et arabe sont suffisamment nombreuses à Nantes pour disposer de leurs propres campagne de communication émanant d’un service public financé par tous les contribuables, certains s’interrogent alors : «pourquoi la mairie de Nantes a tenté pendant des années d’effacer la moindre trace de langue bretonne en son sein ?» s’étonne Stéphane, sur les réseaux sociaux. « Les Bretons sont pourtant la communauté originelle et majoritaire dans cette ville non ?» poursuit-il.

Sur la langue bretonne – la municipalité de Nantes a signé tardivement en 2013 – sous pression d’une partie de la majorité municipale –  la charte Ya d’Ar Brezhoneg . Avec l’objectif fixé par Patrick Rimbert, ancien maire de  la  capitale de la Bretagne historique  d’atteindre le label  de niveau 1 par la réalisation de cinq actions et notamment la mise en place d’une signalétique bilingue à l’entrée de la commune, l’accompagnement de l’enseignement bilingue, la création d’un fond d’ouvrages en breton, la possibilité de se marier en breton à la mairie et la programmation de spectacles en langue bretonne.

Pas de quoi déclencher la révolution dans la cité des ducs, d’autant plus que Jean-Marc Ayrault et son entourage oeuvrent parallèlement à empêcher toute réunification bretonne.

Les Bretons sont ils désormais relégués à n’être qu’une communauté comme les autres à Nantes, au même titre que les turcophones ou les arabophones ? La question est posée.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ur gwaz aet da vaouez a glask bezañ anavezet evel ur tad

Biskoazh luzietañ ! C. a zimezas gant N. e 1999. D'ar mare-se e oa ur gwaz. E 2011 e cheñchas...

Loudéac. Du rap, des Roumains, des Mahorais… et un climat d’insécurité.

Certains habitants de Loudéac ne se sentent plus en sécurité du fait d'incidents à répétition dans la petite ville...

2 Commentaires

  1. Pur électoralisme a destination des populations de remplacement, ceux qui trouvent une carte d’électeur, donc un droit, ans le paquet cadeau de la naturalisation sans avoir contribué a ce qu’est ce pays: la politique d’Ayraultville ne change pas. Sous-jacente, cette haine de ce qui est Français, et bien sûr, Breton. Il y aurait beaucoup a dire sur ce que cela suppose de haine de soi chez les gauchos de tout bord. Vraisemblablement des enfances mal vécues dans le confort nian nian de la nomenklatura et de la petite bourgeoisie tendance front pop….

  2. Pourtant Ayrault est ex prof d’allemand. Rien en allemand ? Rien en anglais ?
    Tout de même langues principales à la CE/EU avec le Français.

    Le PS est tellement bas dans les sondages que ces minorités représentent
    maintenant un fort % dans son électorat.

    Depuis la dernière déroute électorale des européennes, et hier encore dans l’Aude lors
    de la législative partielle, le PS est à 14.6%; j’ai noté que tout est fait pour ne pas dire un mot de travers envers les « minorités ».

    ex :
    – Lors du drame de Créteil, on mélange antisémitisme avec racisme et avec toute la France.
    – A Calais et ailleurs, on ne parle plus que des « passeurs », ces inconnus qui font de l’argent ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Deux véhicules brûlés aux Dervallières, un scooter incendié quartier Procé

Dans la nuit du 11 au 12 juillet, une camionnette et une voiture ont encore été incendiés rue Watteau aux Dervallières vers 0h45 –...

Nantes : la police sévit contre les rodéos et les voleurs de colliers

Ce 9 juillet vers 1h30, trois individus ont agressé deux jeunes et arraché un collier que l'un d'eux portait. Intervenue rapidement, la police arrive...