Mme la Chouette vous propose une sélection de livres pour les vacances (partie 2)

A LA UNE

Alors que les vacances scolaires de Février s’achèvent en cette fin de semaine pour les petits Bretons, voici une deuxième sélection de livres présentés par Mme la Chouette à destination des enfants.

Florence Reynaud, Yona, fille de la préhistoire, t. 12, Le dieu cheval

Après de nombreuses aventures (ce volume est le 12e de la série !), Yona confie à son « frère loup » que Dent de lion, le plus beau garçon du clan, va devenir son compagnon. Elle n’a que 12 ans, mais chez les Homo sapiens d’il y a 20 000 ans avant notre ère, son âge tendre n’est guère un obstacle. La veille de la cérémonie, la jeune guérisseuse est enlevée par un clan étranger… Dans la profondeur de leur grotte, elle sera confrontée à une jument malade et à la « femme sans mémoire ».
Débrouillarde, joyeuse et « savante », Yona n’a de cesse de défendre les animaux face à la cruauté de certains chasseurs. La fable écologiste n’est jamais loin, mais la péronnelle est sympathique. A tel point que ma petite-fille était outrée que je n’ai jamais parlé de cette série – voilà, Juliette, c’est fait !

Dès 9 ans

Florence Reynaud, Yona, fille de la préhistoire, t. 12, Le dieu cheval, Pocket Jeunesse, 2011, 112 p., 4,90 €. Disponible en version Kindle. A rechercher aussi d’occasion en brocante.

Chants de Poilus et autres refrains de la Grande Guerre

« La Madelon pour nous n’est pas sévère… » Lesquels de nos scouts savent encore que cette chanson fut l’un des plus grands succès de la Grande Guerre ? C’est donc par ce chant que commence l’album du Chœur Montjoie consacré aux plus célèbres chants de Poilus : « Alsace-Lorraine », « Sambre et Meuse », « Rosalie », « Auprès de ma blonde », ces refrains n’auront plus de secrets pour vos adolescents après quelques heures de voiture. A vous de savoir expliquer quelques expressions un tantinet… culottées. Et s’ils sont un peu fâchés avec les langues, entonnez avec eux « Argonnerwald », « It’s a long way to Tipperary », voire la « Marche de Preobrajenski ». Une halte s’imposera ensuite pour se recueillir devant le monument aux morts d’un de nos villages. Pour ne pas oublier.

Dès 12 ans

Chants de Poilus et autres refrains de la Grande Guerre, Chœur Montjoie Saint-Denis, 20 € – CD de 32 titres, avec un livret explicatif et les paroles des chants, accompagnés de nombreuses photos.

E. Beaumont, A. Vandewièle, Les Loups

« Les loups sont des animaux sociaux, qui aiment la compagnie de leurs semblables. […] La meute, cette famille très soudée et très organisée, est sous l’autorité d’un couple de loups. Chaque membre a un rôle à remplir : certains sont spécialisés dans la chasse, d’autres dans l’éducation des louveteaux. Des liens très forts de fidélité et de loyauté unissent les loups. Mais gare à celui qui ne respecte pas les règles ! »
Cet album, rédigé sous la houlette de plusieurs spécialistes des loups, comblera les enfants qui ont passé l’âge des contes de fées. Techniques de chasse, reproduction, communication, élevage des louveteaux : tout cela est parfaitement expliqué dans de brefs pavés faciles à lire, avec des dessins naturalistes plus précis que des photos.

Dès 8 ans

Beaumont, A. Vandewièle, Les Loups, illustrations de B. Alunni et de M.-C. Lemayeur, Coll. « La Grande Imagerie », Fleurus, 2014, 32 p., 6,95 €

Dina Kathelyn, Bonjour Marmouset

« Bonjour, mon nom est Marmouset. Maman appelle : le déjeuner est prêt. Mes mains sont sales, je les lave. » Et les bulles de savon de s’envoler joyeusement des mains de notre bonhomme en salopette orange. L’occasion aussi d’apprendre le nom des cinq doigts, la manière de manger proprement, et de dire bonjour de la main droite. Même pour Bilou, qui pourtant est gaucher.
C’est fou, ce que les enfants apprenaient en quelques pages rigolotes, avec leurs aplats de couleurs vives très 1975 ! On regrettera seulement la disparition des dessins des pages de garde : Marmouset tout nu sous la douche ou le nez dans une marguerite au début du livre, et la famille de Marmouset à la fin. Rééditer cette belle série des années 1975-1980, rien de mieux pour réunir les générations !

Dès 2 ans

Dina Kathelyn, Bonjour Marmouset, Casterman, 2015, deux albums de 12 pages « La main de Marmouset » et « Le pied de Marmouset », réunis sous une jaquette, 9,95 €

Beatrice Masini, Emma et le jardin secret

 Emma, petite fille de dix ans aux yeux verts et aux longs cheveux, avait un souhait et un secret qui, au fond, étaient la même chose. Comme beaucoup d’enfants vivant en ville, son souhait était d’avoir son propre jardin. Et tout le monde le savait. » Or ce jardin magique – magique parce que bien fermé – est à trois pas de chez elle, entre deux palais milanais.
Or une autre Emma, cinq cents ans plus tôt, a un souhait opposé : sortir de ce jardin et découvrir le monde. Leurs deux histoires se déroulent en parallèle. Vont-elles se rencontrer par la magie de l’écriture ?
Plus facile à lire que La Fille qui dévorait les livres de Pierdomenico Baccalario, mais construit sur un principe similaire, ce roman deBeatrice Masini fait découvrir la vie d’une jeune princesse milanaise contemporaine de Léonard de Vinci, dont elle admire les feux d’artifice.
L’auteur a gagné le prix Pippi, le prix Elsa Morante Ragazzi et le prix Andersen – Il mondo dell’infanzia comme meilleur auteur en 2004.
Merci à Marie-Sophie M.

Dès 10 ans

Beatrice Masini, Emma et le jardin secret, Ed. Les petites moustaches, 2013, 150 p., 12 €

Sylvie Michelet, Les Chevaliers

En six doubles pages, nous suivons le jeune Arthur « le futur chevalier », de la cour du château fort  au tournoi, de la guerre au banquet de la victoire. Avec d’autant plus d’intérêt qu’il s’agit de placer des autocollants à la bonne place : Jardinier, ménestrel, gentes dames, chevaliers et archers, chacun joue son rôle au château.
Un cadeau parfait pour une fête d’anniversaire, une « petite souris » ou une maladie bénigne.

De 4 à 6 ans

Sylvie Michelet, Les Chevaliers, Fleurus, coll. « L’imagerie des tout-petits, autocollants », 2015, 16 p., 2,95 €

Photo : Pixabay
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid-19. Professeur Raoult : « aucune différence significative » entre vaccinés et non vaccinés sur la mortalité [Vidéo]

L'année 2021, tout comme la précédente, a été marqué du sceau du Covid-19. Le directeur de l'IHU de Marseille...

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Articles liés